•  

    Prendre de la bouteille

     

     

    Pouh... sser le bouchon
                        les boutan©hes du Krop ; variante en noir et blanc ICI

     

     

    Hé oui, votre serviteuse accuse une année de plus ce jour, en début d'après-midi (je suis née un dimanche à l'heure de la sieste ... voilà qui au départ, connote velu dans le déterminisme d'une destinée !)
    Taurelle tranquille proche de la vache (vous n'aimez pas les vaches ?) je rêve de plus en plus de campagne (maritime) et de silence vert. Marine d'eau douce, capitaine de prés clairs où paître en rêvant ... vaguement ... le ressac dans la tête que baigneraient d'imaginaires musiques sous un ciel bleu moutonnant en nuages quiets.
    Quant aux bouteilles en question, (des bouteilles à l'amer l'avenir !), point de lait ni d'eau, kipikoupa, non, du vin, du champagne, la reconnaissance toujours présente d'être encore là, et la tentation, insatiable, du bonheur. Autrement dit, de l'absence de douleur (c'est Heidegger, je crois, qui disait ça, et ça me cause !). Ce qui, déjà, est beaucoup, pour moi tout du moins.

     

    Avec pour musique : Spirit, Taurus ; c'est ICI ...

     

    Bonus shadok qui parlera à certaines personnes, la plupart, je pense, avec ce dessin découvert ces jours-ci dans un livre des fameux absurdes de ma télé-jeunesse ... la concordance m'a amusée...

     

     

    Pouh... sser le bouchon

    C'était un ancien quartier-maître pirate qui avait mal tourné. Contrairement aux gens de son espèce qui passent généralement leur temps à introduire des petits bateaux dans une bouteille, lui, il introduisait des bouteilles dans son petit bateau. (Jacques Rouxel, Les Shadoks En Grande Pompe)

     

     


    20 commentaires