•  

      Tous les amours, toutes les amours, en commençant par le maternel, parce que la mienne, de mère, aurait eu quatre-vingt onze ans ce jour, si elle était encore là. Alors, pour cette pensée spéciale, une image douce, et comme surannée, symbolique, d'un petit garçon dans les bras de sa mère, au cours d'une expo photo à Arles.     Après, un bouquet varié : celui de toutes les images que j'ai faites, pendant les quelques jours que je suis restée dans cette ville, de gens "en amour" et qui ont croisé notre chemin, mon chemin.

     

    Amours

     Le blondinet était curieux, vif, intéressé.
    (Pour info, il figure sur ma photo-Aminus du 15 septembre)

    Amours

     C'est fou le nombre de vieux qui se tiennent par la main.

    Amours

     Quand les gens me voient, je m'en rends rarement compte
    (un autre exemple sur ma photo-Aminus du 17 septembre)

    Amours

    Amours

    Ils étaient si mimis, ces deux-là !

    Amours

    (J'ai pris plusieurs photos de ce point de vue ; une variante pastel sur ma photo-Aminus de ce jour, ICI)

    Amours 

    - Je suis fatiguée, elles sont éreintantes ces expos !
    - Courage mon frêle amour, on est presque arrivés à l'hôtel...

    Amours

    Amours

    Amours

    Nous les avons croisées à plusieurs reprises, on revoit des têtes pendant les Rencontres photographiques de la ville. Je me doutais bien qu'elles n'étaient pas de simples copines ; ce jour-là j'ai surpris des gestes tendres.

    Amours

     Et puis nous.


    18 commentaires