• Antiquailles précieuses

     

      Art scénique et vieilles antennes

     

      C'est dans les vieux pots que dit-on... etc. ; c'est aussi chez les vieux potes qu'on fait les meilleurs souvenirs. Non, t'es pas vraiment mon pote, mais t'es l'ami, le frère, de mon frère. Et moi j't'aime bien (coucou !), parce que t'es drôle, cultivé, intelligent, malin, judicieux ! Et que je ne suis pas près d'oublier les joyeusetés partagées d'un mariage où la piste vit se trémousser plus de vieux que de jeunes, et où, sans aucune peur du ridicule, nous entonnâmes en coeur une vieille chanson de Gérard Entremont (qu'est entremont bonne...) hélas aujourd'hui ôtée de Youtube ... les rats !
    Ce long préambulateur (warf !) pour te souhaiter un bon anniversaire, cher Patrick ! Que j'illustrerai, d'abord, par ce qui suit de nos années anciennes, paske le sagittaire...

     
     

     

    Ça a vieilli, un peu (beaucoup), comme nous, ce qui n'empêche pas de rigoler, comme nous ... Les vieux, disons les vieillissants plus, ça a la chance de connaître la saveur infinie de la vie, la force des quiétudes et la brillance des souvenirs. 'Pi ça a vécu une époque ousque la musique était bonne bonne bonne et qu'on se faisait pas traiter de pute quand on portait une jupe au-dessus du genou. 'Pi le temps, aussi, ousqu'on avait la vie devant nous, et on l'avait pas dans l'dos, pask'on f'sait pas d'mi-tour. Nan, je joue pas les anciennes combattantes, j'raconte, Germaine, c'est tout. Aujourd'hui beaucoup d'eau a passé sous les ponts, de Mirabeau, de Charenton et d'ailleurs ... notre peau se ride et nos corps s'enkylosent, mais le cervelet est intact, à la fois nostalgique et plein d'attente des plaisirs à encore partager, des océans à encore regarder, et des airs à encore fredonner avec rage ...
    ... allez roulez jeunesse ... ICI -titre optimiste :-) ...!-

     

     Et sur lequel je terminerai  par une vision douce et belle, récurrente chez mézigue, en t'embrassant affectueusement.

     

    Vieilleries

                                                                                                                Ré©urrences du Krop

     

    « InterludeInterlude »

  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Décembre 2017 à 07:20

    bon anniversaire à l'ami de ton frère, grâce auquel je retrouve (sans le connaître) mes pensées  se noyant dans les tiennes, bien sûr chaque anniversaire nous amène un an en plus, mais pardi que de belles années n'avons nous pas vécu !

    pas nostalgique pour un sous, mais nous avions le monde à nos pieds et la tête ouverte à l'émancipation ... loin des interdits qui aujourd'hui polluent l'atmosphère tellement que nos jeunes ont du mal à respirer ...

    amitié à vous deux .

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:02

        L'époque de notre jeunesse fut magique. Et je suis contente de l'avoir vécue. Tout en regrettant que celle de mes enfants soit si différente. Merci à toi. Amitiés.

    2
    Mardi 5 Décembre 2017 à 07:30

    Les vieillissants ! Ça m'a fait rire, ce mot !

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:01

        J'en suis fort aise ! :-)

    3
    Mardi 5 Décembre 2017 à 07:56

    ... nous avons eu la chance de les avoir "en direct" du vrai..pas du différé comme ils disent!

    Bon anniversaire à ton ami!

    Bises à vous partager de Mireille du sablon

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:03

        C'est vrai. Tout fut direct, et un certain bonheur aussi. Merci. Bises.

    4
    Mardi 5 Décembre 2017 à 09:12

    BonJour Nikole,

    Pour l'occasion et en référence à Pierre Dac, j'ai retrouvé une de ses citations.

    "Je connais un moyen de ne pas vieillir : c'est d’accueillir les années comme elles viennent et avec le sourire...Un sourire c'est toujours jeune."

    Surprenante citation car celle-ci n'est pas absurde et comique comme la plupart de celles que l'on connaît, mais plutôt poétique.

    Bon anniv à Patrick smile

     

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:04

        C'est vrai qu'elle a un ton différent, cette citation. Merci à toi.

    5
    Mardi 5 Décembre 2017 à 17:25

    Je suis un fan intégral. Pour moi l'absurde et le loufoque n'a pas d'âge mais c'est vrai que les mots évoluent tellement vite que ça passe, repasse. J'ai joué pas mal de sketchs de lui sur scène. Le schmilblick un grand moment.

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:05

        Mais le schmilblick c'était Coluche d'après un jeu de l'époque ! Merci pour ton com, Thierry.

    6
    Mercredi 6 Décembre 2017 à 13:04

    J'aime bien ta manière d'écrire en un langage qui détonne sur ta graphie habituelle. C'est plein d'humour et puis, songer à un ami et lui fêter son anniversaire en évoquant des vieux souvenirs. En parlant du vieillissement sans nostalgie du passé. Une manière d'appréhender tous les âges de la vie avec optimisme. Bon anniversaire à cet ami de ton frère.

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:07

        Merci pour tes mots toujours bienveillants. Et merci à toi -comme à vous tous et toutes d'ailleurs, je ne l'ai pas dit chaque fois- pour Patrick.

    7
    Patrick
    Mercredi 6 Décembre 2017 à 22:10

     

    Me retrouver ainsi , en tête de gondole , sur ton blog ,  n'a pas manqué de m' Ultra-surprendre,  et n'est pas  près de quitter ma mémoire , dût elle flancher , telle celle de cette chère Jeanne.....

    oui, les vieux , les vieillissants, que nous sommes, avons capitalisé ces mêmes  Fichiers - Mémoires que nos anciens nous  opposaient , face a notre jeunesse , notre envie de vivre , notre envie d'avoir envie . ben oui, s'cusez moi M' sieurs  Dames , mais j'ai versé ma larme , Johnny  est mort , et l'idée qu'un peu de nous-mêmes  y a laissé deux/trois plumes aussi , est quand même tres présente ce soir.

    Chacun ses souvenirs , chacun ses guerres : on a eu , avant même d'avoir 20 ans ,  Woodstock ,  Armstrong sur la Lune, Pierre Dac , les Tontons Flingueurs, les Beatles  et un tas d'autres belles choses , là ou la génération d'avant avait eu l'Ossuaire de Douaumont , les tickets de rationnement , l 'Indo  et un tas de véroleries du même tonneau .

    Y a pas photo, on a été un peu plus vernis , surtout que la Génération suivante a eu comme toile de fond le Sida , le Chômage et le terrorisme

    Mais , nos cartes du club des Vieux Cons commencent a s'alourdir du poids des timbres de nos cotisations annuelles, et,  qu'on aborde quelque sujet que ce soit , la musique , ( la Belle , celle qui nous plait) , et l'humour ne sont jamais tres loin: tu le fais a merveille , Nikole ! a longueur de Blog, tes illustrations musicales et tes références / clins de z'yeux a des choses drôles en jalonnent les pages.

    Alors , cet hommage que tu m'adresses , en mêlant la sublime Chrissie et le Saar Rabindranath Duval ne manque pas d'être détonnant.

    oui,  les textes  insensés de Pierre Dac , et les éclats de la voix de Chrissie Hynde ont cette résonance jubilatoire , celle-là même qui nous fait vouloir , donc  pouvoir, se hocher le popotin jusque des " pas d'heures " sur Gerard Entremont, Jim Capaldi, ou des centaines d'autres, en s'octroyant le plaisir d'un immense éclat de rire, juste quand on en a envie .......

     

    Merci ... merci  à Toutes, Merci à Tous , ..Merci à Toi , Nicole .

     

     

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:14

        Merci de remettre une grande couche de mots agréable et touchante sur ce que j'ai écrit : je t'en remercie beaucoup. Bizatoi !

    8
    Patrick
    Mercredi 6 Décembre 2017 à 22:45

    Et  j'oubliais : un tres grand Merci pour cette photo de la Mer et du Ciel baignés par cette Lumiere que visiblement tu aimes autant que moi

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:16

        La lumière océane, je le crains, m'est ... vitale ! (Au moins en piqûres de rappel ... pour l'instant ...)

    9
    Jeudi 7 Décembre 2017 à 12:08

    Voici un bien touchant et enjoué message d'anniversaire, ou le mot joyeux, pour une fois, prend tout son sens! Une vraie nostalgie gaie (sic, l'oxymore) comme je les aime, parce que la nostalgie qui se morfond dans le passé (vrai sens du terme) elle empêche juste de vivre pleinement son présent.

    yes 

      • Jeudi 7 Décembre 2017 à 13:12

        C'est gentil, merci beaucoup ! À quoi bon se morfondre ? Si j'habite beaucoup le passé, c'est pour ce qu'il m'apporte infiniment au présent, et ton oxymore me va comme un gant oui, on pourrait dire qu'il me définit !
        (Sinon, je suis désolée, mais je ne parviens toujours pas à laisser de com sur ton blog à toi ; la vérification m'arrête : est-ce que j'ai une gueule de robot franchement ?)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :