• AVEC LA PLUME (20)

     

          Y voir des correspondances

     

    Le billet précédent m'a rappelé un texte que j'ai écrit il y a longtemps. J'avais alors présent à l'esprit un tableau de Magritte, mais les oeuvres, et une en particulier, de Fauquet, ont ravivé le souvenir de ces mots : le voici :

     

    Résultat de recherche d'images pour "magritte"  

    Les obsèques étaient fastueuses. Et dans la salle tendue de grenat, une longue procession s'avançait d'hommes impassibles, portant à leurs lèvres des coupes sombres.

                                      

    AVEC LA PLUME (20)Dans une autre aile du vaste château, une autre cérémonie, murs altérés lie-de-vin, promène des ombres vagues devant des toiles monochromes.

    Je marche ... personne ne voit, masques impavides, bras lâches, lèvres muettes. Ma main lente approche, sur la longue table festive, un petit gâteau blond hérissé de métal.

    Le cri, dans le songe, me réveille, et autour de mon doigt, annulaire, sceau divin, goutte à goutte, tombe, tempo placide, sur le drap, un barbelé de sang.

     

     



    Jeff Buckley, Corpus Christi Carol

    Première photo : tableau de Magritte
    Deuxième photo : une oeuvre de Fauquet (détail)
    Troisième photo : © L'oeil du Krop  

                                AVEC LA PLUME (20)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « AVEC LES YEUX (147)AVEC LA TÊTE (23) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Mars 2015 à 10:24

    Ton texte, Nicole, est profond comme un abîme... une sublime allégorie...

       

    2
    Dimanche 1er Mars 2015 à 10:36

    Bonjour Nikole,     Il y a des rêves qui blessent.

    3
    Dimanche 1er Mars 2015 à 11:22

    Bonjour,

    Très fort cette plongée dans cet abysse. Poétique, fantastique, onirique. Bravo.

    Cela nous rappelle que dans le surrréalisme et l'absurde la part d'obscurité est bien présente.

    Bonne journée à toi.

    4
    Dimanche 1er Mars 2015 à 11:42

    Un très beau texte, sombre, insolite, majestueux, effrayant.

    5
    Dimanche 1er Mars 2015 à 19:25

    Beau texte et belle série des photos que tu nous offres avec ce reportage sur Jean-Michel Fauquet ces jours-ci.

    Une belle expo d'un personnage surprenant.

    6
    Dimanche 1er Mars 2015 à 20:07

    Magnifique et surréaliste... et comme dit Francesco : "profond comme un abîme"...

    7
    Dimanche 1er Mars 2015 à 21:35

    le sang qui coule c'est le ruisseau de votre vie 

    8
    Lundi 2 Mars 2015 à 08:12

    heureusement que nous sommes tous différents si le monde était comme sur la première peinture.;pouhhh ce serait .. mortel..vive la différence et le respect d'elle

    9
    Lundi 2 Mars 2015 à 17:39

    Un monde étrange.

    10
    Mardi 3 Mars 2015 à 22:52

    C'est aimable à vous d'avoir réagi à ce texte un tantinet ... sombre, je vous le concède !  :-)
    Merci, MERCI pour les mots gratifiants que vous avez laissés, et pour avoir trouvé de l'intérêt à cette page.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :