• AVEC LA TÊTE (23)

     

      Avoir à nouveau l'océan dans ses pensées

     

    AVEC LA TÊTE (23)

                                                                                                      © L'oeil du Krop

     

    Se demander d'où vient cet amour, ce besoin d'un lieu, toujours le même, comme si définitivement     on avait planté là-bas quelque chose qui de loin nous fait des signes. Ne pas comprendre comment l'air marin peut, alors que je ne suis pas poissonne, m'ouvrir les poumons comme si c'était des branchies, me faire battre le coeur et m'apaiser comme si plus aucun problème n'existait. Comment puis-je à ce point, face à l'océan, oublier le monde, me sentir égoïstement protégée, et farouchement en jouir ? Pourquoi ai-je alors le sentiment de l'immortalité, ou tout au moins, temporairement, l'absence ponctuelle de la peur de mourir ? Comme si c'était moins grave, ou moins présent, ou moins important ? Parce qu'on fait à nouveau partie d'un air infini, d'une mélodie cosmique, surnaturelle et toute simple à la fois ?

     

     

     David Crosby, Song with no words

     

    « AVEC LA PLUME (20)AVEC LE NEZ »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Mars 2015 à 23:56
    Gilsoub

    Des fois, en visite dans ma baie, je me pose la même question ; surtout que mes attaches familiales devrait plutôt m'emmener vers la montagne ;-)

     

    2
    Mercredi 4 Mars 2015 à 07:13

    bel article. on a tous ses endroits d'existence.on y trouve l'harmonie.

    3
    Mercredi 4 Mars 2015 à 08:07

    Je comprend profondément ce que tu écris Nicole… j'éprouve les mêmes sentiments, profonds, devant la mer… Je dis souvent à mes proches, en souriant, sans aucune angoisse: "…je veux mourir en regardant la mer…"

    La mer est pour moi "une mère", douce et rassurante.

    Ton image est très belle et habille merveilleusement tes mots...

     

    4
    Mercredi 4 Mars 2015 à 09:08

    Bonjour Nikole,     La mer est le seul endroit où on peut voir l' horizon qui attire le regard au loin, je ne peux pas m'en passer.

    5
    Mercredi 4 Mars 2015 à 10:29

    Belle compo, joli dégradé de couleurs 

    6
    Mercredi 4 Mars 2015 à 10:32

    La photo est belle et ton ressenti; rejoint le mien … moi, c'est pour l'Aubrac...

    Merci pour ce partage

    7
    Mercredi 4 Mars 2015 à 10:48

    Bonjour,

    T'as raison de parle de l'effet de la mer, de l'océan. Faut que j'aille lui faire un petit coucou. Ça fait un bout de temps.

    @+

    8
    Kik
    Mercredi 4 Mars 2015 à 18:25

    c'est magnifique Nicole ce que tu dis, je comprends absolument ce que tu ressens surtout en ce moment ....

    sois patiente, tu la reverras ta mer !!!   bonne soirée.

    9
    Jeudi 5 Mars 2015 à 02:06

    Beau texte ! Texte marin, dirais-je.

    10
    La Manue
    Jeudi 5 Mars 2015 à 21:38

     

    "Vieil océan, ô grand célibataire, quand tu parcours la solitude solennelle de tes royaumes flegmatiques, tu t’enorgueillis à juste titre de ta magnificence native, et des éloges vrais que je m’empresse de te donner. Balancé voluptueusement par les molles effluves de ta lenteur majestueuse, qui est le plus grandiose parmi les attributs dont le souverain pouvoir t’a gratifié, tu déroules, au milieu d’un sombre mystère, sur toute ta surface sublime, tes vagues incomparables, avec le sentiment calme de ta puissance éternelle. Elles se suivent parallèlement, séparées par de courts intervalles. A peine l’une diminue, qu’une autre va à sa rencontre en grandissant, accompagnées du bruit mélancolique de l’écume qui se fond, pour nous avertir que tout est écume. (Ainsi, les êtres humains, ces vagues vivantes, meurent l’un après l’autre, d’une manière monotone ; mais, sans laisser de bruit écumeux)."

    C'est pour ça, non ?

    11
    Vendredi 6 Mars 2015 à 09:16
    Ca me fait le même effet! Besoin d'appartenir à l'immensité!
    12
    Vendredi 6 Mars 2015 à 20:48

    L'immensité de l'océan, c'est sur les plages que je sais le mieux disparaître. C'est là bas que je me sens le plus "chez moi", protégée du monde... Et c'est pour ça que j'y retourne encore et toujours pour promener ma belle solitude. 

    Jolie photo de vers chez moi ;)

    13
    Samedi 7 Mars 2015 à 10:28

    MERCI infiniment à vous tous pour votre passage ici et vos questions, vos partages, vos ressentis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :