• AVEC LA TÊTE (6)

    E    comme    É T E R N E L  ( R E T O U R )

    Au petit matin, la chambre est trop froide ; ses yeux sont déjà ouverts et tournés vers moi. J’ai rêvé un mot, dit-il. Tu étais un mot.

    Une fois de plus, j’ai eu du mal à m’endormir ; ce nouveau traitement peut-être. À deux heures, je me suis résolue à prendre un somnos, enfin un demi, pour entendre le réveil et ne pas rater mon train. Très tôt, les voisins du dessus se sont violemment disputés, m’éveillant avec le cœur en cogne. Je les ai maudis intérieurement. Pour décharger sa hargne, sans doute, quelqu’un s’est mis à passer l’aspirateur.

    Dans le train, je somnole de temps à autre, et ne perçois que peu les conversations alentour et les grésillements diffus des baladeurs. Le compartiment sent le tabac froid ; je sens des bribes de nausée me parcourir.

    J’étais quel mot dans ton rêve, dis-moi ?  ... Fêlure. Tu étais le mot fêlure.

     

                                                                                                              © La plume du Krop

                                                  

     AVEC LA  TÊTE (6)

                                                                                            ©  L'oeil du Krop

     

    Sophie Hunger, Le vent nous portera

     

    « AVEC LA TÊTE (5)AVEC LES PAPILLES (5) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Février 2013 à 12:32
    Pastellle

    Très jolie déchirure, formes et couleurs. 

    "Le coeur en cogne", je ne connaissais pas l'expression... 

    2
    Lundi 18 Février 2013 à 13:22

    Merci.
    "Le coeur en cogne", j'ai inventé.

    Bonne après-midi.

    3
    Lundi 18 Février 2013 à 19:03

    Tout est beau, photo et texte.
    Mais tout est bien triste non?

    Bonne soirée.

    4
    Lundi 18 Février 2013 à 23:09

    Excellente chanson atmosphérique.


    Ça prend forme, l'élément audio ?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mardi 19 Février 2013 à 13:15

    Ce qui se regarde a plu à l'un, ce qui s'écoute à l'autre : merci à vous deux.

    - à Big-Bear : triste ? Nnon, je ne dirais pas ça vraiment ; bon c'est vrai que j'ai tendance à écrire un peu noir, disons gris plutôt, mais c'est le ton qui me vient le plus naturellement, quel que soit mon état d'esprit. C'est vrai que deux jours de suite, ça fait peut-être beaucoup ; peut-être devrais-je diversifier davantage.
    - à MarioB :le Krop étant nullissime en compréhension technique, et la précieuse et nécessaire personne qui la sauve en ce domaine ayant, comme tout(e) un(e) chacun(e), trop peu des quarante-huit heures que constitue une journée pour vivre toutes les vies, je crois bien qu'il faudra attendre encore un peu, pour l' "élément audio". Mais un jour viendra ...

    Bonne après-midi à vous deux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :