• AVEC LE TEMPS (57), AVEC LE COEUR (52), AVEC LES OREILLES (37)

    Mesurer ?

     

    AVEC LE TEMPS (57), AVEC LE COEUR (52)Un petit bout de temps, un petit bout de vie, quelque ... quarante six-ans ... une montagne, un détail ...

    Nous fûmes sa première classe ... on était alors en quatrième ... treize quatorze ans ... et on n'aurait pas imaginé, pas une seconde, que cet imposant personnage, que l'on allait admirer et craindre, avait à peine dix ans de plus que nous.

    La cruelle administration avait déraciné le jeune homme du sud du Sud pour le transplanter, là-haut, tout là-haut dans le Nord-est, à Châlons-sur-Marne, lui qui pensait qu'au nord de Lyon, c'est déjà le Nord ...

    Il fut le professeur (français, latin, grec) le plus marquant de toute ma scolarité. Par sa personnalité, sa présence, et ce qu'il parvenait à tirer de nous. Par sa grande disponibilité aussi. Enfin, c'est cette année-là que j'ai découvert la photo, et qu'il a monté ce petit club avec quelques-uns qui devinrent passionnés d'images !
    Il est reparti au bout de deux ans mais nous ne nous sommes jamais complètement perdus, non de vue, mais de petits signes : quelques courriers, quelques coups de fil, un lien ténu, mais jamais rompu. Avec toujours l'idée vague d'aller le voir un jour, par chez lui !
    En compagnie joyeuse avec une autre Nicole de la même classe, nous nous sommes enfin décidées, et la semaine dernière, retrouvailles, retrouvailles à Perpignan ! Surprises. Émotions.
    ÉMOTIONS.
    Trois journées, où on a ri beaucoup,  parlé tout le temps,  souri parfois,  chanté en choeur, et  pas mal picolé aussi (il faut bien arroser les mélocos mets locaux). Oui, il a beaucoup parlé, le vieux prof, et la nuit avançait au milieu de ses paroles ...


    AVEC LE TEMPS (57), AVEC LE COEUR (52)

     


    Nino Ferrer, Le Sud

                                                                      à suivre ...

     

    « AVEC LE COEUR (51)AVEC LES YEUX (160), AVEC LE COEUR (53), AVEC LES OREILLES (38) »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Juin 2015 à 07:26

    Voilà une belle histoire à lire, d'autant plus que la plupart des gens en ont une semblable. Il y a souvent un enseignant qui a marqué notre destin. Dans mon cas, il y en a deux, mais je ne suis pas ici pour raconter ça.


    Je parie que cet homme a des dizaines d'anciens élèves dont il se souvient et ceux-là doivent aussi le remercier, penser à lui de temps à autres.


    Bravo, Nikole. Merci pour ce témoignage.

    2
    Jeudi 18 Juin 2015 à 08:06
    Loqman

    Une page émouvante. Bravo.

    3
    Jeudi 18 Juin 2015 à 09:10

    Bonjour,

    Les pertes de vues et retrouvailles nous replongent dans des mémoires enfouies qui font ce que l'on est devenue, alors on se retrouve un peu du temps comme avant mais un peu différent...

    Beau partage.

    Thierry

    4
    Jeudi 18 Juin 2015 à 18:18

    Bonsoir Nikole .

    Non ce n'est pas Albert Dupontel près de Lio sur la photo .

    Désolé . he

    Je vais rajouter un indice pour faciliter la bonne réponse .

    MERCI de cette belle chanson de Nino .

    Amicalement .

    5
    Nacre
    Jeudi 18 Juin 2015 à 22:33

    Entre le pouce et l'index un concentré de souvenirs...à chacun les siens...certains fabuleux et d'autres moins...


    J'adore la voix de Nino Ferrer et cette chanson.Merci à vous.

    6
    Vendredi 19 Juin 2015 à 07:44

    une belle histoire de vie. merci

    7
    Vendredi 19 Juin 2015 à 14:58

    Merci à vous, qui avez partagé avec moi mes vieux souvenirs, et leur rebond récent et joyeux.
    Bonne journée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :