• AVEC LES PAPILLES (11)

     Cartes postales * (5)

     

    AVEC LES PAPILLES (11)

     

    * de petites vacances

     

    AVEC LES PAPILLES (11)Et malgré en hors-d'oeuvre une belle faute d'orthographe de plus en plus fréquente, ce restau donne le thon ton frais de la politique de la maison. Les petites vacances dans l'île sont le seul moment où on peut profiter (un peu), si l'on écoute les avis des autochtones, de certains restaurants faisant une cuisine saine, bonne, locale, et avec un rapport qualité-prix intéressant. Les poissons rouges, on ne les a découverts que cette année, mais on reviendra dans cette "cabane de pêcheurs" avec un patron à la fois un peu bourru et sympa, et qui nous fait penser à un autre, patron de restau lui-aussi, notre préféré, dans l'île, le Rendez-vous des Salines, dont il faudra(it) que je parle un jour, tant il éveille en moi d'émotions, pas seulement de papilles, mais d'atmosphère. Il est des lieux qui ont une âme, et ce lieu-là parle à mon âme à moi. Mais revenons à nos moutons poissons.

    Y'avait du monde, et on mourrait la faim (chébien, l'expression n'existe pas, mais elle est parlante, non ?)
    Alors en attendant le poisson, on s'est tapé des tapas ... le mot tapas m'est magique : grignotage festif et surprises. Bonnes, les surprises : du poissonné, du marin, diversifié,
    d'une fraîcheur délicate.

    AVEC LES PAPILLES (11)

                                                                                            (clic sur les assiettes)

     AVEC LES PAPILLES (11)

    Dorade, avec un o ; seule la daurade royale s'écrit au : toujours utile ce genre de précision : je ne sais pas vous, mais je ne le sais pas depuis longtemps.

    Ce mot, dorade, chaque fois que je l'entends, me fait penser à ce marin d'eau douce, quoique !, Rimbaud, et son bout de bateau ivre : J'aurais voulu montrer aux enfants ces dorades du flot bleu ...

    Je vous souhaite, en ce dimanche, de délicates nourritures, terrestres ou poétiques.

                                                                                        

    « AVEC LES POUMONS (9)AVEC LE TEMPS (34) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Mai 2014 à 22:14

    Sur la première photo, on n'a pas l'impression qu'il y avait du monde. Tu as déclenché une alerte évacuation pour la prendre ?

    2
    Brunette
    Lundi 5 Mai 2014 à 10:08

    Voilà de quoi mettre en appétit... après une belle balade sur la plage à marée basse, sous le soleil, fouettée par la brise du large.


     

    3
    Mercredi 7 Mai 2014 à 09:31

    Merci les filles !
    Nan, AniLouve, la "vraie" salle de restau étant pleine, nous étions sur une des deux tables "en sus" (et je préférais) plus calmes, près des cuisines. Je ne me souvenais pas, car il y avait quand même de l'agitation, avoir capturé un des rares moments où les serveuses étaient ailleurs ...  :-)

    4
    Jeudi 8 Mai 2014 à 09:21

    J'ai beau être à l'heure du petit-déjeuner, tu me donnes faim ... Non, je ne savais pas pour la do/daurade, eh oui, j'ai vu la faute, agaçante, très ...

    Quant aux petites gargottes .... ben voilà, c'est le nom  que je donne aux endroits où l'on peut manger sans tape à l'oeil, des produits du coin, sans chichis, j'ai ainsi mon endroit privilégié au Grau-du-Roi par exemple :)

      • Vendredi 30 Décembre 2016 à 12:41

        En répondant à Mireille qui passe ici aujourd'hui, que vois-je : je n'ai jamais répondu à Lul' : gasp ! ben j'en profite pour te dire (si jamais tu avais un avis de com ou un truc du genre) que je pense à toi et que je t'embrasse !

    5
    Vendredi 30 Décembre 2016 à 12:28

    Délicieux article sur ce restaurant malheureusement fermé l'hiver, mais j'y reviendrai ! Merci pour tes conseils avisés!

      • Vendredi 30 Décembre 2016 à 12:40

        J'adore Oléron, où je reviens de temps en temps. Merci  d'être passée ici (Comme autre restaurant incontournable, L'Écume, qu'on a connu pas encore célèbre, mais qui commence à grimper en prix ... remarque, les autres ne sont pas non plus ...  :-) ...) Dommage que bien des restaus (et même des hôtels : celui où on va ne ré-ouvrira qu'en mars) soient fermés l'hiver, à l'instar de ces Poissons rouges. C'est le point noir : un endroit qui vit essentiellement du tourisme...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :