• AVEC LES PAPILLES (4)

    F  comme   F A N T A I S I E  (m i a m)

    Repas amical en région parisienne, de ces sorties qui font prendre la voiture un samedi soir pour traverser quelque quarante cinquante kilomètres ; être retardés par un embouteillage à cause d'un froissement de tôle sur une voie du milieu du périphérique. Découvrir, même s'il fait nuit, que pas si loin de Paris, quand on monte, en haut, à gauche, c'est une belle campagne. Penser à l'homme à l'oreille coupée : Auvers-sur-Oise, c'est tout près ...
    Merci pour l'invite, A et A.

                                             cliquer sur les photos pour profiter de la table

     AVEC LES PAPILLES (4)

     

    AVEC LES PAPILLES (4)

     

        
    Repas sympa, mais dites-moi, les AA, cette salade rouge, que je nommai trévise, et que vous vous nommâtes, suivant les dires de la maraîchère, rouge de Démosthène, comment s'appelle-t-elle vraiment ? Parce que bien sûr, on ne se refait pas, je l'ai traquée, votre salade rubiconde, sur les berges de la grande Toile, mais de Démosthène en salade, pas plus que de Cicéron ou de beurre en branche ...

     

     

    So, quid ?

     

     

     AVEC LES PAPILLES (4)

     

     

     

     

     

     

     

     

    Risotto risottissime ..

     

     

     

     

     

     

     .

    AVEC LES PAPILLES (4)

     

    Question au lectorat potentiel de ce blog : quand vous présentez un plateau de fromages à vos invités, s'il y a quatre fromages, combien mettez-vous de couteaux ... ?

     

    Hum ? Je suis la seule à être éberluée du fait qu'un couteau par  fromage, c'est quand même pas banal ????

     

    Certes, c'est graphique et raffiné, mais perso, ça m'a beaucoup fait rire ...

    AVEC LES PAPILLES (4)

     

     

    Grâce à ce plateau, j'ai découvert la tomme crayeuse, et rien de ce qui est de craie ne m'est ennemi, moi qui suis d'un pays, la Champagne, où si on veut jouer à la marelle il suffit de cueillir un bout de craie sur les bords du chemin.

     

     

    Et grâces vous soient rendues pour une autre découverte, celle du brillat-savarin à la truffe, un poème, que dis-je, un poème, une épopée lyrique ...

     

     

     

     

    C'était trop, heureusement que du dessert, nous avons pu rapporter - que c'était bon, le lendemain - le "petit" savarin à l'orange (thématique soignée ou filage de métaphore : savarin fromager ... savarin orangé ...)

    AVEC LES PAPILLES (4)

    AVEC LES PAPILLES (4)

    Fin de semaine et retour si tard de ce dîner "léger", le lendemain gros dodo, grasse matinée !

                                                                   Photos ©uisinées par le Krop

      

    « SANS LES YEUX (13)SANS LES YEUX (14) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Février 2013 à 14:07

    Belle carte de restaurant !
    Après avoir gouté vu tout cela il me reste à aller faire une petite sieste digestive...

    Concernant les couteaux à fromage, les professionnels de la vente de fromage utilisent différentes lames afin de ne pas mélanger les pates au lait cru et les autres (histoire d'éviter d'éventuelles contaminations et allergies...), mais je n'ai jamais vu ça à table...

    Bonne journée et bon appétit.

    2
    Sophie L.
    Lundi 11 Février 2013 à 19:06

    Merci pour ce compte rendu d'une agréable soirée !

    J'aime particulièrement la dernière photo.

    A bientôt

    Sophie

    3
    Lundi 11 Février 2013 à 22:29

    Merci pour vos commentaires diversifiés.

    Bonne nuit.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :