• AVEC LES YEUX (142)

    Découvrir Garry Winogrand

     

    AVEC LES YEUX (141)
    © L'oeil du Krop;photos visibles dans un plus grand format en cliquant dessus

     

    Un avant-goût de l'expo Garry Winogrand nous a été -et nous est encore- donné à divers endroits de Paris. Je vous recommande vivement d'aller voir au Musée du Jeu de Paume la rétrospective d'un grand nombre des oeuvres du photographe.
    Vous trouverez ICI des renseignements et un petit film de présentation
    plutôt bien fait.

     

    AVEC LES YEUX (141)

     The fact of photographing something changes it. I photograph to find out* what something will look like photographed.

     

    Le fait de photographier une chose change cette chose. Je photographie pour découvrir à quoi ressemble une chose quand elle est photographiée (traduction expo).

     

    (question lexico : help les anglophones : quelqu'un sait ce que signifie exactement to find out, parce que je ne comprends pas le sens littéral).

     

    À  l'expo, on tombe tout de suite sur cette photo-là :
    AVEC LES YEUX (141)
     

    (New-York, 1960 ; Paris, 2015  :-))
    Est-il besoin de préciser que ça commençait bien pour mon oeil !?

    De très nombreuses photos dans cette expo (photos interdites, et j'avais mon appareil de remplacement, moins fiable, raisons pour lesquelles vous verrez très peu de photos dans ce "reportage", et finalement pas du principal intéressé, finalement, à part la précédente, raison de plus pour aller voir sur le Net, et mieux "en vrai", ça vaut le coup), toutes photos de rue, presque toutes à l'horizon de traviole : je savais qu'il prenait les photos très très vite, et beaucoup, dans le mouvement et l'urgence, ceci peut expliquer cela. Mais lors du petit film accompagnant l'expo, où il répond à une interview et où en outre quelqu'un dans la salle lui pose la question des horizons penchés, il remet gentiment la personne à sa place en lui demandant, en gros qui décide de cette norme ...

    Winogrand prenait en photo les gens (ouais, on pouvait à cette époque-là, sans se faire engueuler sur le sacro-saint droit à l'image :-( d'aujourd'hui, au moins en France et ... bref ...) partout, tout le temps, un vrai festival de la vie. Il dit : The world isn't tidy ; it's a mess, I don't try to make it neat  (ce qui est traduit à l'expo par : Le monde n'est pas bien rangé, c'est un cafouillis. Je ne cherche pas à le rendre lisse* *je ne suis pas d'accord : "net, soigné" me paraîtrait plus adéquat ... passons ...) Il est un témoin, un témoin des choses du monde, il montre les personnes du monde. Américain.

    AVEC LES YEUX (141)Garry Winogrand et Diane Arbus, en 1967, pris en photo par Tod Papageorge

    Diane Arbus disait de lui : Gary Winogrand is such an instinctive, nearly primitive ironic [man ou photographer, :-( manque le bout ...)] so totally without malice, so unflinching, even cheerfull (ce qui est traduit à l'expo par : Gary Winogrand pratique l'ironie de façon instinctive, presque primitive, sans la moindre méchanceté, de façon imperturbable, parfois même enjouée).

    J'aime bien, quand ça se présente, photographier l'écriture des gens, leurs petits carnets. Et donc:

    AVEC LES YEUX (141)(Désolée pour la mauvaise qualité de l'image).

         

    AVEC LES YEUX (141)Je terminerai cette présentation par des visiteurs, un tout à fait

    incongru, faut croire que le trouble me le flouta, dont je n'ai

     

    toujours pas compris ce qui le poussait en étant un homme, de plus

     

    en hiver à se balader en mini-jupette

     

     

     

    ... et un ... plus ... normal ...    AVEC LES YEUX (141)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    © L'oeil du Krop

    « AVEC LA TÊTE (21)AVEC LE TEMPS (50) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Janvier 2015 à 08:12
    Loqman

    Une très belle expo. Je vais sans doute  retourner la voir avant sa fermeture le 8 prochain.

    2
    Lundi 19 Janvier 2015 à 09:06

    l'avantage d'habiter à Paris, merci de nous en faire profiter

    bonne journée

    3
    Lundi 19 Janvier 2015 à 09:13

    To find out : Trouver, mais en cherchant.


    To find, sans le Out, c'est trouver sans chercher !

    4
    Lundi 19 Janvier 2015 à 10:30

    Pour revenir sur l'expression to find out, on peut aussi le comprendre comme trouver hors de, donc le sens sort de ce qu'il photographie.

    5
    Lundi 19 Janvier 2015 à 11:10

    Vrai aussi !

    6
    Lundi 19 Janvier 2015 à 12:46

    Ah merci les amis.
    -Loqman : contente que ça t'ait plu autant que moi. Un tuyau : si ce n'est déjà fait, je te conseille la carte abonnement : on me l'a offerte pour cette année mais je la reprendrai car elle est intéressante pour qui fréquente régulièrement ce musée et elle permet des ristournes sur les livres et les conférences.
    - Photodilettante : c'est un avantage à Paris, certes (il y a aussi des désavantages ...) Mais c'est vrai que ce musée-là est d'autant plus intéressant, hormis le fait qu'il est dédié à la photo, qu'il est un des rares que je fréquente où on n'attend pratiquement jamais à l'entrée !
    6 Mario, merci ! Et AniLouve aussi. Bien sûr la traduction Gogol n'a rien donné en l'occurrence, et si j'ai eu la flemme d'aller consulter mon vieil Harraps Shorter, je subodore que de toute façon je n'y aurais pas trouvé une réponse convaincante à ma question, en tout cas moins intéressante que celles de vos lumières respectives : merci !

    7
    Lundi 19 Janvier 2015 à 21:03

    Bonsoir Nikole! Tu as de la chance d'habiter Paris! Cette expo me semble très passionnante! J'aime beaucoup la photo mais il faut que j'aille vite pour cela car je n'ai pas patience et puis je trouve chouette la photo de l'instant et de l'émotion première et sans aucun réglage s'entend à part le zoom! Bise du soir! biggrin

    8
    Lundi 19 Janvier 2015 à 23:22

    Belle expo oui!

    Le spectateur "un peu plus normal", on ne sait pas, on ne voit pas ses jambes, il a ptêt un short ...

    Bonne soirée.

     

    9
    Mardi 20 Janvier 2015 à 14:35

    Merci à vous.
    - Couleur-Parenthèse, oui, pour les expos et les balades, Paris peut être bien (trop même, quoi qu'on fasse, on loupe toujours plein de trucs intéressants, quand dans bien des villes on n'a pas grand-chose à se mettre sous l'oeil, et c'est bien dommage). Quant à la photo, nous sommes de la mêm "école" : saisir ! En ce qui me concerne il faudrait que je puisse le faire "systématiquement" sans avoir à réfléchir. Voir et presser sur le bouton est la seule chose qui m'intéresse. Voir le résultat aussi, certes, mais je ne suis pas une technicienne et mes traitements sont souvent un peu aléatoires. Je te remercie d'avoir commenté. Bonne après-midi.
    - Big-Bear, nan le jeune chevelu attentif portait un jean tout ce qu'il y a de plus classique ... :-) Merci et bon après-midi !

    10
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 12:46
    la griffe du loup

    on peut rêver devant une photo comme devant un tableau ,jeudissime

    11
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 19:44

    Merci pour la visite...

    Le clou du spectacle, cet homme en jupe !!!

    Il faut de tout pour faire un monde...

    Après tout, on voit bien des filles en pantalon...

    wink2

    12
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 23:32

    Merci à vous de passer ici.
    - Oh oui, La griffe, en ce moment je vois plus de photos que de tableaux, mais je rêve aussi longtemps devant...
    - Roger, certes il faut de tout pour faire un monde. T'avouerai-je tout de même qu'une pensée peu charitable m'a traversée (du genre heureusement que le ridicule ne tue pas ... parce que perso, j'ai trouvé ça ridicule et j'ai pensé qu'en plus, avec le peu de graisse qu'il avait, il devait avoir drôlement froid aux fesses :-) ...)

    13
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 14:55
    Gilsoub

    Un grand photographe, j'aime beaucoup son travail ! À propos du sacro saint droit à l'image, j'aime de temps en temps rappelé au valeur la loi et la jurisprudence, à savoir que tu as le droit de prendre les gens en photo, c'est la diffusion qui est interdite sans leur accord, après tu as toute les variante si tu est dans un endroit public, une manifestation public avec plus de 7 personne sur l'image ;-)

    Ceci dis, j'admire ce genre de photo, parce que par timidité, j'ose pas prendre en photo les gens comme cela, ou trop rarement...

    14
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 15:36

    Merci beaucoup pour le passage  ici, ça fait plaisir. (Pour le droit à l'image, même le terme "public" est ambigu, parfois ; mais merci de rappeler certaines choses).
    J'ai un appareil très discret, et j'essaie de faire :-) comme Winogrand, très rapidement (je sais :-) ici, c'est manifeste !) Bon, j'ose pas tout tout le temps non plus ...
    Ah j'oubliais, j'ai regardé votre livre sur le mont St Michel : certaines photos sont remarquables !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :