• AVEC LES YEUX (62)

    R    c o m m e      R  E  T  O  U  R S

     ...  d a n s     l e s     l u m i è r e s   l i q u i d e s  ...

     

                                                             C l i q u e z ... v o u s   v e r r e z ...

    AVEC LES YEUX

                                                                                                       © L'oeil du Krop

     

    AVEC LES YEUX

                                                                                                    © L'oeil du Krop

     


    Ronnie Laws, Always there (album Pressure sensitive, 1975)

     

    « SANS LES YEUX (18)AVEC LA TÊTE (7) »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Mars 2013 à 08:48

    Intéressant...


    Bonne musique aussi !

    2
    Dimanche 17 Mars 2013 à 10:31

    Merci !

    3
    Alice Félé
    Dimanche 17 Mars 2013 à 13:47

    La première me fait rêver...je la trouve très poétique !

    J'aime beaucoup la lumière et le contraste dans la deuxième...j'apprécie moins les "écritures" qui gâches le paysage...enfin, c'est mon opinion....je suppose que c'était fait exprès...mais j'aurais voulu voir un peu plus ce qui se passe dehors...

    Bon dimanche mi-soleil, mi-pluie....la lumière est idéale pour de jolies photos !

    4
    Dimanche 17 Mars 2013 à 14:15

    Belles lumières sur les vitres du métro, les moches graffitis sont sublimés par l'or du soleil.

    Bon dimanche ( ici c'est mi-pluie, mi-pluie....)

    5
    Dimanche 17 Mars 2013 à 17:24

    Merci à vous pour vos commentaires. Le train, pendant quelques instants, a été baigné d'une lumière qui foudroyait les vitres et la pluie de clarté. J'aime, comme vous, la première photo, bien plus que la deuxième. Et si je peste sans cesse contre les grafs vandaliseurs, j'ai, effectivement, voulu essayer de transmuer cette laideur, de la dépasser grâce à la luminosité folle qui transportait l'instant dans un monde de rêve.
    Le contenu de vos commentaires me fait penser à ce que dit Baudelaire (sur lequel il revient plusieurs fois concernant le laid transformé, comme dans La charogne, et qu'il faudrait qu'un jour j'évoque car ça me parle quant à une des fonctions de l'art, sa recherche) quand il veut "faire son devoir" comme un (al)chimiste, extraire la quintessence de toute chose et chercher, avec la boue, à faire de l'or).

    Bonne fin de dimanche ... Très peu de lumière ici, et beaucoup de pluie ...

    6
    Jeudi 4 Avril 2013 à 22:09

    Très belles prises, joli rendu et magnifique lumière !

    7
    Dimanche 7 Avril 2013 à 15:33

    Merci beaucoup.

    Bonne fin de week-end.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :