• AVEC LES YEUX (87)

            E    comme    ÉLOGE  (DU  FLOU)

     

    AVEC LES YEUX (87)

                                                                                                               ©  L'oeil du Krop

    « AVEC LA PLUME (16)AVEC LES YEUX (88) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Juin 2013 à 07:30

    Le titre m'a fait rire.


    En effet, c'est flou. Cependant, en enlevant mes lunettes, je vois tout clairement.

    2
    Jeudi 20 Juin 2013 à 08:56

    Hi!hi!

    3
    Ta voisine (ldi)
    Jeudi 20 Juin 2013 à 09:16

    J'ai cru que mes lunettes toutes neuves étaient bonnes à refaire...

    J'aime ce contraste noir et blanc / couleur (enfin sépia) de même que la persective.

    Décidemment, il faut vraiment avoir l'oiel d'un photographe pour sortir de si belle image.

    4
    Jeudi 20 Juin 2013 à 09:28

    Au fait, Nikole, tu m'as déjà demandé de t'avertir si j'ajoutais une musique hors du commun dans un de mes lieux. C'est le cas, alors que je présente un des disques les plus mauvais de tous les temps. L'écouter, c'est ne jamais l'oublier : Valarie, par les Starlites.


    http://marionoir.eklablog.com/


     

    5
    Jeudi 20 Juin 2013 à 15:21

    Belle photo, beau résultat, avec des ombres intéressantes.

    La mode est au flou dans la photo actuellement, est-ce pour des raisons techniques, Parkinsoniennes, ou réellement artistiques ?Personnellement j'ai un peu de mal avec cette tendance. (Tout comme je supporte de moins en moins les photos Instagramisées, polaroïdisées. Vivement la fin de cette mode où tout le monde se croit photographe...)

    Bonne journée.

    6
    Vendredi 21 Juin 2013 à 11:40

    Merci à vous trois pour les remarques et commentaires nourris.

    - Mario : je suis allée voir, écouter plutôt  ... la version chouignante que tu proposes me fait plutôt rigoler qu'elle ne m'afflige ; toute une époque !
    - voisine ldi : ton compliment me va droit au coeur, merci de l'exprimer
    - Big-Bear : il y aurait beaucoup à dire sur le flou en photographie. Je ne le recherche jamais "exprès" (enfin ça arrive, mais c'est très rare) mais ce n'est pas la première fois que je constate que le hasard (de l') objectif joue à m'offrir de bonnes surprises. Le flou apporte parfois mouvement, mystère, décalage heureux. Pour tout avouer, cette photo est un accident (n'oublions pas que l'étymologie d'accident, c'est accidit, ce qui arrive, un évènement - et un évènement est parfois malheureux, parfois heureux). Je souhaitais une photo nette, et la femme a bougé. Il se trouve que le résultat me plaît bien plus que la scène que j'avais visualisée (nette, je veux dire). Pour moi, c'est d'ailleurs un tableau, et non une photo. Un tableau que je verrais dans un musée, et que je n'aurais donc pas peint moi-même.
    Concernant l'engouement de la photo et ton insupport vis-à-vis de ceux qui en usent, j'aimerais que tu nous en dises plus là-dessus.

    Bonne journée à tous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :