• Bloggolb

     

    Glop /pas glop !

     

    Sortir les bouteilles ? Cinq ans déjà, aujourd'hui, et à cette même heure, que j'ai posé la première pierre feuille de papier virtuel de cet édifice éphémère, essentiel et inutile. Tching !

    Il y a deux façons de picoler : pour se féliciter d'une victoire ou pour se consoler d'une défaite.
    (On fête ou on se noie, comme diraient Rovère ou Pluvinage...)

    Qu'en est-il de ce journal intime public ? Dois-je le continuer  ...  glop glop   ?

     

    Blog

     

    J'aime écrire. Parler de la vie, de ses "détails" ; et de ma vie. Des anecdotes. Des choses vues. Entendues. Faire des photos. Les montrer. Ce blog m'apporte du plaisir. Des commentaires rares mais chers. Si chers.

    Relation simple, réaction humaine normale ou prétention insupportable de s'affirmer ?

     

                                                       Dois-je l'arrêter ... pas glop pas glop ?

     

    Blog

     

    Je souffre de la disproportion entre le temps, les forces, même enthousiastes, demandées et leur ... atterrissage. De l'énergie volée à d'autres activités. De la question de l'utilité, l'impact, pour qui, pourquoi et dans quelle étagère. De l'aquoibonisme qui par vagues m'enserre. Ces conditions me chagrinent. Et les ombres qui passent, je ne les vois pas passer, dommage. Dur sentiment de ne pas avoir assez de poids ... dans ce domaine.

    Susceptibilité mal placée, ego démesuré ou sensibilité de midinette ?

    Certes c'est le jeu, je sais bien. Le jeu illusoire d'un monde illusoire dans tout ce qui est virtuel. D'un monde qui n'est que léger en face de l'insupportable réalité du monde. Nos jeux, nos échanges, nos partages invisibles d'images, de mots, d'idées ne sont pas importants. Non ? Ben ... si... quand même ... on ne fait rien par hasard.

     

    Alors je vous propose, vous qui passez, même peu, de jouer avec moi :

    - si vous souhaitez que ce blog continue d'exister, commentez 1

    - si vous passez mais pour lire en catimini, commentez 2

    - si vous ne venez jamais, commentez 3  (warf !)

    - si vous vous en tamponnez le coquillard de mes états d'âme, commentez 4

    - si vous pensez que ce ne sont pas vos oignons de décider ça, commentez 5

    - si vous détestez qu'on vous questionne pour des ... stats, commentez 6

    - si je vous dérange, là! , commentez 7

    - sans opinion ...  commentez 8

    - autres ... commentez 9

     

     

     

    Le résultat peut afficher autant de chiffres que vous le souhaitez,       Blog

    voire bénéficier d'une argumentation mathématique simple

     

     

     

     

     

     

    À bientôt.

    Blog

     

    Ou pas.

    Blog

     

     

     
    Bardot, Tu veux ou tu veux pas (vidéo ICI)

     

    Merci à vous.

     

    « Seulement un instantDu présent »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Août à 20:18

    je tape 1 bien sûr! J'aime ton humour pour nous solliciter.

    Franchement, pourrais-tu te passer d'écrire et de partager? moi pas, c'est mon cocon, mon rendez-vous quotidien...même virtuel et qui donne souvent lieu à de belles rencontres.

    Bises du soir,

    Mireille du Sablon

      • Dimanche 27 Août à 13:35

        Merci Mireille pour ce premier commentaire enthousiaste et rapide. Me passer d'écrire ? Non, sans aucun doute ... la question est comment et où ... Un cocon, je ne sais pas, il y a peut-être de ça ... Que des rencontres soient belles, ça, bien sûr, à aucun moment je n'en ai douté. Bises dominicales.

    2
    Mardi 22 Août à 20:33
    julie

    0 Pour faire original happy Mais tu feras comme bon te semble, Nikole... et si plaisir surtout !   

      • Dimanche 27 Août à 13:36

        C'est malin ! Comme bon me semble, certes ! Mais il ne me semble pas toujours pareil vois-tu ! Le plaisir, certes (bis) ... mais le plaisir, je le trouve à bien des endroits :-)

      • Lundi 28 Août à 13:00
        julie

        Quelques exemples des endroits ? happy

      • Mardi 29 Août à 00:02

        Chépamoi ... un séminaire de physique quantique ... un stage de colliers de nouilles ...

    3
    Mardi 22 Août à 20:35
    julie

    Quelle bouteille ??? Tu es resplendissante, même qu'un peu la tête à l'envers winktongue

      • Dimanche 27 Août à 13:39

        Tu dis ça parce que je souris ... c'est le seul cas où l'étirement me déflasquise un peu les bajoues ...
        Quant aux bouteilles, je ne faisais pas allusion à ça, mais , juste aux vraies bouteilles, et pour info, sur la photo, des bières mexicaines.

      • Lundi 28 Août à 13:10
        julie

        Si ça peut te rassurer tongue c'est pareil pour mes hautes-joues happy 

         

        Sérieusement, parfois je me fais peur dans le miroir.... mais quand je souris, ça va un peu mieux :(

        Tu as vraiment une mine radieuse Nikole, je n'oserais jamais un autoportrait d'aussi près !

         

      • Mardi 29 Août à 00:01

        En fait, ça va toujours mieux quand on sourit ...
        Hé, un autoportrait de près, tu peux aussi le traiter ... tu éclaircis un peu le tout et t'as l'air moins ... sombre, warf !

      • Mardi 29 Août à 07:52
        julie

        Oui, mais ça serait mentir !!

        Bravo encore pour ton talent narratif....

      • Mardi 29 Août à 08:30

        Mentir par ... omission ... est-ce vraiment mentir ?!  :-)

    4
    Mardi 22 Août à 23:31

    Comment, comment, des commentaires rares ? Tu en as à chaque article ! Moi, je collectionne les zéros ! Pfff...

      • Dimanche 27 Août à 13:47

        Mais mon cher Mario, tu sais bien que ce qu'on moissonne ne nous semble jamais suffisant, eu égard à ce qu'on a mis de temps et d'amour pour planter ... et t'exagères, j'ai des fidèles (et en sais gré car c'est extrêmement gratifiant et mon coeur et ma tête en sont très reconnaissants) mais parfois peu.  En même temps, il est vrai que si je te lis, je ne te laisse pas toujours de com non plus, car parfois je n'ai rien de spécial à dire ; c'est d'ailleurs ce que m'a fait remarquer une lectrice qui ne m'a laissé jusque là que peu de remarques, juste, précisa-t-elle, quand il y a un truc spécial qui se passe à la lecture  :-) Tout le mystère est dans le spécial des un(e)s et des autres, et de toi et de moi...  :-)

    5
    Punky family
    Mercredi 23 Août à 02:59

    1, 2, 5, 9 (...) ! :D

      • Dimanche 27 Août à 13:48

        Chat alors !

    6
    Mercredi 23 Août à 07:45

    Buvons un coup à chaque numéro..sauf le 7!!!

    Il est vrai qu'écrire des billets prend beaucoup de temps, venir te lire est toujours un délice, et si tu arrêtais, que ferais-tu? Ne me dis pas que vider plein de bouteilles!;-)))

    Bon anniblog!

      • Dimanche 27 Août à 13:59

        Merci, à toi (et aux autres aussi bien sûr)
        Buvons, oui, de toute façon, tant qu'on ne sombre pas ... mais c'est bien, l'alcool, quand ça reste festif ou, dans certains cas, juste ponctuel.
        Que ferais-je si je m'arrêtais ? Tu as raison, quelle serait alors mon partage et ma vitrine ? Quelque chose de plus difficile, ou de plus radical, les deux ; d'autres tentatives, ailleurs, je ne sais pas. Mon billet est mi fugue-mi raison, mais ce sont de vraies questions après tout, que le partage et la visibilité. Et ce numéro 7 que tu ôtes des coups à boire est important : hormis le fait que je jouais d'ailleurs un peu sur le double sens du verbe, il est vrai que certaines personnes seraient dérangées au sens figuré d'avoir à réagir par écrit sur ce qu'elles lisent : elles préfèrent lire et c'est tout, je comprends (je le fais aussi d'ailleurs, sur certains blogs). Mais n'existe que ce dont on voit la présence. Je n'aurais d'ailleurs aucun grief envers qui critiquerait texte ou photo, ce serait même fichtrement intéressant, j'aime bien argumenter : je ne cherche pas le bâton pour me faire battre, mais les compliments, même s'ils sont extrêmement agréables à lire, je n'ai jamais la sensation de les mériter complètement ... c'est comme ça. Je n'en apprécie pas moins avec délices ton choix de ce mot, car comme tout être humain, je suis pleine de contradictions :-)

      • Lundi 28 Août à 02:53

        Bouh ! Faute le Krop : quelle serait quels seraient ...

    7
    Mercredi 23 Août à 10:58

    Que vois-je ? tu regardes Rover et Pluvinage ? et tu oses le dire ! je t'adore ! (je commente 1 et 1)

      • Dimanche 27 Août à 14:03

        Hé oui ! J'ai aimé la littérature de Jonquet, et ces personnages-là adaptés à la télé, avec une grande tendresse pour eux, et une nette préférence jubilatoire pour Pluvinage-Saladin. T'es chou sais-tu de me dire des choses gentilles en te moquant ... gentiment  :-)

    8
    Mercredi 23 Août à 13:26

    Surtout n'arrête pas. J'apprécie tes écrits et tes photos, même si je ne viens pas avec une régularité de métronome. Tu écris bien (ce qui n'est pas toujours le cas vu le nombre de blogs que j'ai fréquentés). Non seulement tu sais manier les mots, mais également les idées. Et ce que tu appelles 'journal' est quelque chose de précieux. Tu donnes un point de vue, tu partages et ça, c'est irremplaçable.

    Comme toi, j'ai pensé souvent cesser cette activité chronophage, illusoire. Et même si je pratique moins qu'à mes débuts, je persiste : je dois avoir un besoin incompressible de communication. Peu m'importe le nombre de lecteurs (de moins en moins nombreux). Oui, j'ai envie d'exprimer certains de mes points de vue. Et puis, j'aime écrire. Donc, je ne me pose plus de questions. J'écris quand cela me chante (beaucoup d'articles ne sont pas parus, restés à l’état de brouillons).

    Surtout, continue, ce serait dommage que tu cesses d'apporter tes images et tes mots à ceux qui te visitent.

      • Dimanche 27 Août à 14:14

        Merci. Un besoin incompressible de communication ? Peut-être, mais la communication a lieu aussi dans la vraie vie, dans les discussions. Je pense qu'on a aussi un certain besoin de reconnaissance de ce qu'on fait ou est (ça, je ne sais pas). Ton blog a toi est "limité" au politique, et c'est un livre sans images  :-) mais hormis le fait que je l'ai découvert sans doute parce que tu es venu chez moi (je ne sais absolument plus par le biais de quel autre blog probable nous avons ensuite devisé) j'aime découvrir tes nouveaux billets parce que tu écris bien : tu as raison, c'est important, peut-être même indispensable au bonheur de lire et de frétiller du bulbe. Cela dit, et tu le sais, quand on veut laisser un com chez toi, c'est ou difficile ou impossible, puisque nouss ommes pris pour des robots et il nous est demandé interminablement de reconnaître ceci ou cela huit, dix fois, sans valider notre com ; ça doit décourager de nouveaux commentaires potentiels.

    9
    Mercredi 23 Août à 21:06

    One, one and one !

      • Dimanche 27 Août à 14:03

        Thanks, thanks and thanks !

    10
    Jeudi 24 Août à 13:01

    1

    J'arrive ici en passant par https://loeildukrop.aminus3.com à tous les matins.

    La modération a meilleur goût 

    (voir sous la signature)

     

      • Moliere
        Jeudi 24 Août à 15:32
        1 1 1 1 1 .....
        Temps d évasion, d égarement face au vide qui parfois pourrait m '
        engloutir ... 1!
      • Dimanche 27 Août à 14:26

        Pour Moliere : tu vois, tu viendrais plus souvent, tu ne te planterais pas en répondant à quelqu'un plutôt qu'en écrivant un nouveau commentaire. J'espère que tu ne m'en voudras pas, chère compagne de théâtre, de cette légère moquerie, d'autant moins méchante que je suis très sensible au fait que tu sois passée ici jouer le jeu. Je savais déjà que tu étais sensible à ma prose car tu me le dis régulièrement ... c'est peut-être moins gênant de le lire (et quels mots poétiques -bien qu'exagérés :-) ... tu utilises pour le faire !) ... tu reviens quand tu veux ... quand je reviendrai moi-même ... vos mots ne donnent pas vraiment envie de renoncer !

      • Dimanche 27 Août à 14:29

        à Sergio : En ce qui me concerne, j'aime la mesure avec démesure.

    11
    Jeudi 24 Août à 19:05

    Cinq ans, bravo, Nikole & bonne continuation. Comme l'écrit Julie : si tu y trouves du plaisir surtout !

    J'apprécie le ton souvent décalé de ton blog, tes photos inattendues. Tes questions trahissent une certaine lassitude, le besoin d'une pause, peut-être ? A ta santé !

      • Dimanche 27 Août à 14:19

        Il me semble que la lassitude trahie par mes questions provient du monde et de son évolution morbide. J'ai beau aimer la vie de façon éhontée, peut-être que la mocheté planétaire ressentie me fait être gaie moins souvent, perdre mon allant plus souvent, marquer une certaine mélancolie plus récurrente, je ne sais pas. Mais un ton décalé, des photos inattendues, tu n'imagines même pas à quel point la façon dont tu perçois ec que je fais me va droit au coeur (en bien :-) ...) car c'est en partie ce que je cherche à faire ! À ta santé !

    12
    Roger Dekert
    Jeudi 24 Août à 19:36
    Roger Dekert

    Rovère et Pluvinage... Le duo de choc aussi bien au bar que sur leurs enquêtes... Cette série est dérangeante au possible, voire glauque... Mais rien que pour les leçons de philo de Pluvinage, j'adhère...

    Sinon, pour ton sondage, pour moi c'est sans hésitation aucune : 1 !

    Difficile de se passer de tes mots...

      • Dimanche 27 Août à 14:34

        Les polars sont souvent dérangeants, voire glauques, non ? Et comme je le disais dans un commentaire plus haut, le personnage du légiste poète, lyrique, flamboyant, est à mon sens une merveilleuse invention, et si bien interprétée par l'ex-Deschiens...
        Difficile de se passer de tes mots : je te retournerais bien cette phrase :-)♥

    13
    Kik
    Vendredi 25 Août à 13:33

    Alors moi je t'envoie un grand 1 bien sûr ma chère amie ! Je poste très rarement des commentaires mais je te lis tous les jours ou presque . Je commence mes journées en regardant ton blog et aminus, c'est mon rituel. Alors j'espère bien pouvoir continuer à partager tes états d'âme et tes photos encore un peu .

    Tchin et à bientôt.

      • Dimanche 27 Août à 14:39

        Ben v'là aut'chose : un rituel ! ventrebleu ! merci ma très chère Sudiste ... dommage que ta lecture ne soit pas souvent accompagnée d'un accusé de réception :-) ... d'autant que les ceusses et les ceussesses d'ici point ne le savent, mais nous partageons le même amour des mots et de leurs jeux, et tu es très drôle ... peut-être le contexte n'est-il pas assez familier pour ça, mais c'est dommage parce qu'ils perdent quelque chose ...  :-)

    14
    Samedi 26 Août à 14:37

    Il est vrai qu'entre tes deux blogs (3?) , photos, écriture, le théâtre, tes cours, ton travail et tes trajets tu as encore plein de temps ...
    Et nous ça nous ferait un bien trop grand vide...
    Allez on en reparlera dans un an...
    Bonne continuation.
    Bises.

      • Dimanche 27 Août à 14:47

        Comment ça 3 ? C'est vrai que j'avais envisagé un autre blog plus sérieux où je ne parlerais que de la langue et de ses particularités plus ou moins rigolotes et de sa richesse ... j'ai même le titre ... mais comme tu le dis avec humour, je suis déjà pas mal dispersée (façon puzzle) d'où d'ailleurs la question bloguesque en général. La vie est une succession de choix :-) Comme Moliere, tu parles de vide, gasp ! Je ne voudrais pas que vous ayez le vertige ! Merci. Bises.

    15
    Dimanche 27 Août à 21:47

    Ça doit faire quatre ans que j'aime venir te lire, il m'en a fallu beaucoup moins pour m'attacher au sourire de Nikole. Alors 1 s'il te plait...

    Quelle que soit ta décision, tu resteras, nos liens sont aujourd'hui au delà et j'ai déposé une ancre chez toi. ;)

    "Death rides a pale horse"... A la tienne Nikole! 

      • Dimanche 27 Août à 23:04

        Si longtemps que ça ! Merci pour tes mots l'île-lyl'... Tchin ! à plein de choses ! Baisers.

    16
    Lundi 28 Août à 01:51

    J'ajoute : c'est aimable et poli de ta part de toujours répondre aux gens. Il y a beaucoup de gens qui ne s'en donnent pas la peine.

      • Lundi 28 Août à 02:49

        Je considère que c'est normal de le faire, et je te sais gré de le faire aussi.
        (Et ce sont ceux qui ne le font pas qui me choquent en fait).
        Merci d'être re-passé, Mario ! (tiens, au passage, tu augmentes mon stock du jour hé hé !)

    17
    Lundi 28 Août à 17:48

    1, et 2, pour garder ton fil car j'ai un peu cassé le mien, alors comme je suis loin de la blogosphère maintenant, je passe sans mot dire, ou alors je déblatère sur 10 billets d'un coup !

    N'empêche, je serais très très très ennuyée-triste de ne plus pouvoir te lire, l'ambiance que tu crées ici a quelque chose de vraiment particulier, on repart avec des idées qui flottent, le sourire au coin des lèvres pour un mot, une image en surimpression devant les yeux, un bout de rêve...

      • Mardi 29 Août à 00:11

        J'aime bien quand tu déblatères ! :-)
        Quant à ce que tu dis d'ici, je le reçois comme je recevrais, émue, un bouquet de fleurs parfumées ! Merci♥

    18
    Lundi 28 Août à 19:19

    Je trinque, je trinque pour fêter cet anniversaire et plus je trinque, plus ça tape en haut... du coup, je ne sais plus si j'ai tapé le bon numéro et je recommence tout à zéro.

      • Mardi 29 Août à 00:09

        Hé ben !  :-)

    19
    Mardi 29 Août à 12:28

    1 1 1 1 11 1 1 1...

    Bon anniversaire jolie dame au lumineux sourire ! Il te faut continuer mais que si c'est un plaisir pour toi bien sur, la blogosphère est un grand et beau jardin et c'est à nous de l'entretenir, c'est bon pour l'âme de venir y  balader... Bises.  brigitte

      • Mardi 29 Août à 22:38

        Le plaisir est toujours là, aucun problème ... je pourrais même écrire encore plus, mais je ne ferais plus que ça... L'image du jardin me plaît bien ... et pourtant, en vrai, je n'ai pas la main verte. Merci pour ce joli commentaire, Brigitte. Je t'embrasse.

    20
    Jeudi 31 Août à 11:59

    1 évidemment

     

    ben alors qu'elle question!

    il faut toujours continue a condition que cela te passionne encore.

    bonne journée a toi

    PS:j'ai mis une photo sur mon blog d'un autre photographe.J'ai besoin d'aide pour identifier le papillon

      • Jeudi 31 Août à 13:06

        :-) Merci pour ta participation.
        Pour ton papillon, désolée ! je n'y connais rien !

    21
    Jeudi 31 Août à 16:58

    Merci. MERCI, à toutes et à tous qui êtes passé(e)s et avez joué le jeu, de façon un peu foutraque :-) : si j'additionnais les 1, le vote donnerait plus de voix que n'en compte l'électorat, n'équilibrant même pas la chose avec l'un ou l'autre qui m'a dit "1" oralement sans commenter ... Ouaip, les quelques autres éventuel(le)s, je ne vous félicite pas d'être resté(e)s en retrait, même si je mesure ce que peut avoir de puéril une telle attitude (la mienne, veux-je dire) ! Z'avez de la chance que je vous aime... Bon, on va clore le sondage, pas vrai ! J'aurais aimé le faire en un commentaire général final rigolo qui eût jonglé avec les chiffres et avec les mots ... mais je n'y parviens pas ... logique, pour quelqu'une dont les petites arithmétiques n'ont jamais été que des maux ! Alors voilà ... peut-être que ce sera moins souvent, ou pas ; peut-être que ce sera différent, ou pas ; mais je vais reprendre ce blog en main, juste à la fin des vacances (c'est malin !) et continuer de perdre un certain temps à gagner un plaisir certain entre mots et images. Le très agréable, ensuite étant de vous lire, d'avoir des traces, quand vous n'êtes pas loin. Je vous emmène chez moi à nouveau, avec gratitude, et en vous remerciant encore pour les mots laissés ici et les sentiments qu'ils ont su faire naître en moi ; c'était drôle, touchant, piquant ou tendre, voire tout cela en un sacré mélange : impossible pour moi, après ça,  de ne pas avoir envie de continuer. La machine va redémarrer. :-) Je vous embrasse.

      • Vendredi 1er Septembre à 11:54

        Voilà :)

      • Samedi 2 Septembre à 22:48

        :-)♥

    22
    Patrick
    Samedi 2 Septembre à 22:20

    même si je suis tes aventuras et tes états d'âme de façon discontinue, c'est toujours avec un VRAI plaisir que les lis.

    Tu poses des questions , qu'on  a tous au fond de nous , et pour ce qui me concerne , sans avoir trop l'audace d'aller remuer aussi loin par moi même.

    Et c'est bien parce que tu poses les questions au sujet de choses parfois sans trop d'enjeux , parfois cruciales, pour des problèmes perso ou de Société, majeurs ou bien mineurs, mais toujours de cette  façon désintéressée qui nous permet de se plonger dedans , sans arriere_pensées , sans crainte .....oui, c’est surtout  ça :

    sans crainte .

    alors ça aide un peu , et ce n'est pas rien , à nos âges , que de pouvoir connaitre un lieu , virtuel  peut etre , mais, et  c'est là le paradoxe, quand mème bien réel , vivant et animé, puisque tu nous parles et , qui plus est : tu nous réponds !

     

    alors je vote  Numéro UN , pour une longue  suite aux rares  moments entre parenthèses,  que tu nous offres.

    merci

    Patrick

     

    PS : et puis les photos de la Mer , du Sable , du Soleil sur l'eau , c'est pas au retour d'une semaine a Noirmoutier que je vais voter pour que tu arrêtes  .........................

     

      • Samedi 2 Septembre à 22:57

        Comme je le disais dans mon com final :-) comment ne pas avoir envie de continuer après ça, ces mots si gentils, si porteurs, comme ceux que toi, après d'autres, m'offres ?
        "Sans crainte", dis-tu. Peut-être. C'est l'âge qui "veut" ça, enfin, chez moi. En l'occurrence, peut-être n'est-ce pas vraiment ça ... mais une sorte d'exhibitionnisme partageur, en écho ... je ne sais pas trop. Me marque, ce "sans crainte" ... mais je ne saurais en dire plus.
        Je te remercie infiniment pour tes mots. Ah, et pour les photos de sable, de mer et de soleil sur l'eau ... il faudra attendre un peu ... je n'y bougerai  un peu que fin septembre. Je t'embrasse.

    23
    Patrick
    Samedi 2 Septembre à 23:07

    merci

    je voulais aussi dire  que le  "sans crainte"  etait  pour le lecteur , qui peut plonger dans tes textes , sans crainte , y reflechir , ou pas , dans le sens qu'il  peut , dans le sens qu'il veut , mais en toute securité , et sérénité .

    mais le climat de ton blog ,  y est installé dans cette dimension de pouvoir oser , sans crainte ...essayer de  t'emboiter le pas , de suivre  ta reflexion et tes pensées.

    j'aurais peut être du dire " sans risque"

    du moins pas trop.

      • Samedi 2 Septembre à 23:31

        D'accord ! Je comprends ... et l'idée me plaît bien ... merci derechef !  :-)

    24
    Caroline
    Dimanche 17 Septembre à 17:15

    Holà Nicole, c'est pas pour t'envoyer des fleurs mais tu es une poétesse urbaine et c'est touchant ce que tu écris et drôle, t'es énervante tellement t'es drôle, tu sais Jean Pierre le dit aussi que tu écris comme tu respires !  Je me souviens de ton exposition de photos dans ma boutique (snif snif) je rigole non, je ne regrette rien du passé mais c'est sûr que je garde un souvenir ému de notre rencontre...et je t'aime et je vais la fermer parce que je sais pas écrire comme toi mais tu peux continuer ton blog même que j'y vais pas souvent car je suis emmanchée avec ces trucs là mais là j'ai tout lu tous les commentaires de tes potes et tu dois continuer c'est un ordre drômois et la photo tu es faite pour cela aussi  ! Ti amo

      • Lundi 18 Septembre à 13:46

        T'écris pas comme moi, ben encore heureux pask'on est toutes et tous uniques sais-tu ! Je suis drôle ? Ach, comme tu me fais plaisir ! Et merci, merci pour ces petits mots si gentils et qui me touchent tant. Mille baisers cara Caro !

    25
    Caroline
    Dimanche 17 Septembre à 17:18

    Je suis d'accord avec toi sur plein de choses et aussi sur les urnes funéraires, mon neveu à garder ma soeur donc sa mère dans un tupperware !!! enfin la moitié de ma soeur, le reste est sur la pelouse du souvenir au père lachaise !

      • Lundi 18 Septembre à 13:49

        Je l'aime bien ton anecdote : elle est à la fois drôle et pleine de tendresse !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :