• Bluette

     

    Ici

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est ici que je vis, entre lumière et ombre,
    dans l'arc que le soleil dessine quand il se montre.
    Entre l'aube sur Marne et le coucher sur Seine,
    avec vue dégagée, au milieu de scénettes,
    comme dans une bédé.
    Perchée, je suis perchée et partage en même temps
    en bas le défilé incessant des voitures,
    à mi-chemin le train, le métropolitain.
    Et puis, à hauteur d'oeil, silencieux, et glissant
    dans le ciel mordoré les oiseaux du matin.

     

     Ici

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                                       © Le Krop

     

    « InterludeJe sais bien ... »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Mars à 11:43

    J'aime les appartements à l'étage, et leurs balcons, qui sont comme des tapis volants...

      • Dimanche 3 Mars à 13:01

        Alors j'habite un tapis volant ... peut-être un jour décollerai-je ...

    2
    Dimanche 3 Mars à 12:42

    BonJour Nikole,

    Les oiseaux se font ils entendre là ?

      • Dimanche 3 Mars à 13:02

        Bonjour Pierre. Là, non ...

    3
    Dimanche 3 Mars à 14:09

    Superbe texte poétique et belles captures de la ville depuis ton balcon.
    Bientôt le printemps, les oiseaux reviendront chanter et enchanter nos oreilles :-)

    Bon dimanche à toi.

      • Dimanche 3 Mars à 17:05

        Un peu poétique, je veux bien, mais c'est très gentil de qualifier de superbe un texte écrit à la va-vite et qui hésite, dans sa structure, entre poème et prose. Mais je prends, je prends chaque compliment qui passe (comme dirait Huguette à la télé) et je te remercie d'apprécier cette page avec ses mots et ses images :-)
        Oui, les oiseaux reviendront ; ils reviennent toujours.
        Bon dimanche à toi aussi.

    4
    Dimanche 3 Mars à 16:26

    vivre tout en haut, c'est être au balcon de cette vie qui surgit d'en bas, et pourtant c'est en partager tous les instants, du lever au coucher, voler aux oiseaux et l'air et le champ !

    amitié bleutée !

      • Dimanche 3 Mars à 17:07

        J'ai toujours aimé habiter (un peu) en hauteur : je m'y sens en sécurité et plus libre.
        Merci pour le bleu, que je te renvoie tendrement.

    5
    Dimanche 3 Mars à 19:23

    Tu habites donc entre aube sur marne et coucher sur scène... ! Même avec un balcon, je serais malheureux... J'ai besoin d'espace, de hauteur, de profondeur de champ et d'une vue dégagée, comme sur la bannière, que j'ai tous les jours en face de la fenêtre de mon bureau.

      • Dimanche 3 Mars à 19:52

        Ton lapsus de scène pour Seine est très mignon :-)
        Mais ... j'ai une vue dégagée, panoramique, comme on le voit presque sur la première photo, et sans gens en face, ce que j'apprécie ! Cela dit, même si on n'y distingue pas grand-chose, ta bannière est bien belle !

    6
    Lundi 4 Mars à 08:36

    Deux belles vues pour une belle vie ? In s'y accroche !

      • Lundi 4 Mars à 08:50

        Bien dit :-)

    7
    patrick
    Lundi 4 Mars à 13:22

    c'est vrai que la Marne est tout près de l'Aube, et que la Seine a beaucoup de scènes.....

    quant aux oiseaux qui chantent le matin , j'ai lu récemment une théorie qui dit qu'en fait , seul UN oiseau chante a l'aube , un " noceur " , un " bambochard" qui rentre de goguette en sifflant pour continuer la fête....et que

    les autres oiseaux sifflent pour lui dire de se taire car ils aimeraient bien dormir encore un peu ....

    Plaisanterie mise à part, ton texte est encore magnifique ..ET si ton balcon est plus petit que Rome, ton texte plus joli que bien d'autres albums .....

      • Lundi 4 Mars à 16:17

        :-) Monsieur a de l'humour ...
        Très intéressante, ta note sur les oiseaux. En général, leur silences et leurs non-silences m'interpellent : je me pose toujours des questions là-dessus, et surtout sur l'heure bleue, évoquée ici dans mon blog et que j'ai en tête depuis que je vis, il y a si longtemps, chez Rohmer, une séquence qui raconte cela (c'est ici).
        Tu es bien indulgent avec mon écriture, mais là encore, je prends...
        Et je suis désolée mais je ne connais pas le texte auquel tu fais allusion ...
        Merci pour ton commentaire ; je t'embrasse.

    8
    patrick
    Lundi 4 Mars à 21:04

    C'est   une allusion a un texte , qui pour moi est un classique , bien que non édité par la Pléiade :

    "Mon jardin est plus petit que Rome , mais mon pilum est plus solide que votre sternum "

    Asterix chez les Bretons......

      • Lundi 4 Mars à 21:08

        :-) Ok ! Le dernier Astérix que j'ai lu doit remonte à si loin ... que j'ai tout oublié !

      • Lundi 4 Mars à 21:09

        doit remonteR

    9
    Mardi 5 Mars à 14:18
    Obni

    Les oiseaux du matin c'est le plus doux des réveils.

      • Mardi 5 Mars à 14:36

        Bienvenue chez moi, Obni, et merci pour ces mots : je confirme :-)
        (Par quel chemin être-vous passée pour arriver ici ?)

    10
    Jeudi 7 Mars à 00:54

    la vie est belle quand il y a contraste !!!

    besos

    tilk

      • Jeudi 7 Mars à 08:21

        En tout cas ça peut, oui. Merci. Bonne journée !

    11
    Jeudi 7 Mars à 09:49

    J'espère que l'isolation acoustique est bonne, les voies rapides en-dessous...

    C'est souvent le prix à payer quand on a vue sur ville : j'aime beaucoup les cités illuminées le soir, surtout lorsque je séjourne dans une pays étranger.

      • Jeudi 7 Mars à 10:03

        Oui, c'est le silence mais ... doubles fenêtres fermées.
        C'est beau une ville la nuit, mais le matin aussi :-)
        Merci pour cette visite chez moi.

    12
    Jeudi 7 Mars à 19:28

    Que la lumière est belle chez toi! Un horizon où l'on peut voir passer chauve-souris, montgolfières, arcs en ciel...

    Bonne soirée!

      • Jeudi 7 Mars à 19:56

        Merci. Il est vrai que je m'attarde souvent à la fenêtre (et prends des photos, aussi) quand baignent les lueurs.
        Bonne soirée à toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :