• Cabourg proustien

     En face du Grand Hôtel

     

    Cabourg proustien

     

    Ils sont passés près de moi qui lisais, assise sur le sable. La femme (qui m'a semblé être sa grand-mère) marchait devant. Le garçon suivait, un peu nonchalant, un peu résigné, traînant le pas à ce qu'il m'en a semblé ... présent là comme s'il ne l'avait pas décidé ... en tout cas perdu dans ses pensées et dans son silence ...
    La femme a dit : "Et après la promenade, mon chéri, un bon bol de thé !"
    Alors, bien sûr, immédiatement, j'ai pensé au petit Marcel ...

     

    Cabourg proustien

     

    Ma grand' mère (...) trouvait qu' aux bains de mer il faut être du matin au soir sur la plage à humer le sel. 

    Mon voyage à Balbec* fut comme la première sortie d'un convalescent qui n'attendait plus qu'elle pour
    s'apercevoir qu'il est guéri.

    *Balbec est le nom que donnait Marcel Proust à Cabourg.

    Photos ©abourg-plage Grand-Hôtel par le Krop (cliquez en grand pour vous approcher de la mer ;
    les deux  citations sont tirées d'À la recherche du temps perdu).

     

    « Juin, le vingt-huitBaie de Somme »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Juin 2016 à 07:10

    et je m'en vais retrouver ce temps-là ... pour quelques jours, allonger mon pas à la brise du large, et respirer le sel ... comme une gourmandise !

    amitié .

      • Mercredi 29 Juin 2016 à 10:50

        Comme je comprends le plaisir que tu as à cette idée !  :-)  Amitiés.

    2
    Mercredi 29 Juin 2016 à 09:13

    Touchante cette photo. On se plaît à imaginer la vie des gens. Un camarade avait adapté à la scène "Tout pour Léo" sur le thème "p'tit marcel" sur le non dit, la non communication, les choses dont on ne parle pas. Mais ça peut se faire aussi dans la légèreté. Un peu comme cette chanon de Dick il ne se passe rie net pourtant : https://www.youtube.com/watch?v=je3MYlpuBAc

      • Mercredi 29 Juin 2016 à 10:48

        J'aime bien ce que tu racontes, Thierry : merci ; et pour le lien, aussi (je ne connaissais pas cette chanson-là).

    3
    Mercredi 29 Juin 2016 à 10:41

    je pense aussi à Marguerite Duras...

      • Mercredi 29 Juin 2016 à 10:48

        Ah oui, ça pourrait ...

    4
    Mercredi 29 Juin 2016 à 19:42

    Superbes ! Et les photos et le commentaire !

      • Mercredi 29 Juin 2016 à 20:19

        C'est vraiment gentil : merci Véronique !

    5
    Mercredi 29 Juin 2016 à 22:27

    C'est beau! Superbe tous ces liens entre photos et souvenirs, présent et échappée de l'esprit venu capter les présences inscrites dans la mer et le sable .

      • Mercredi 29 Juin 2016 à 22:29

        Merci beaucoup pour ce passage chez moi et les si jolis mots qui l'accompagnent !

    6
    Jeudi 30 Juin 2016 à 16:05

    Quel bel ensemble, photos et texte aux multiples références.

    Ce qui me frappe aussi ce sont les traces de pneus sur la plage, traces qu'ils ont l'air de suivre...lignes droites, vers où?

    Bonne fin de journée!

      • Jeudi 30 Juin 2016 à 16:14

        Merci beaucoup pour ce commentaire et l'aimable compliment !
        Quant aux traces -on quitte la poésie-  elles proviennent d'un engn que j'avais vu passer avant, qui a longé toute la place en la nettoyant des gros éléments disgracieux qui l'encombraient: branchages ou autres.
        Bonne fin de journée à toi aussi.

    7
    Jeudi 30 Juin 2016 à 18:46

    Le comportement, la gestuelle en disent souvent plus que les paroles ...

      • Jeudi 30 Juin 2016 à 18:50

        C'est vrai !

    8
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 07:22

    Perdu dans ses pensées, oui c'est bien comme le petit Marcel et j'aurais sans doute fait la même association.  

      • Dimanche 3 Juillet 2016 à 10:34

        Contente que nous soyons raccord. Merci pour ton passage sur cette p(l)age ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :