• Cycles retours etc.

    Lucien Clergue                     (seconde partie)

     

    Cycles retours etc.

    Lors de ma première partie concernant Lucien Clergue,

    je vous avais laissés avec l'image d'un visiteur de l'expo

    le regard pensif devant une empreinte dans le sable.

     

     


                     Sables, c'est un thème majeur de cette rétrospective.

     

     

     

     

    Cycles retours etc.

     

    Des photos prises dans le sable qui sont de véritables toiles naturelles sculptées, versant minéral de toutes les images de mer, de marais, de végétaux présentées sur un mur entier avec un traitement souvent très contrasté noir et blanc, somptueux, au cordeau.

     

    Cycles retours etc.Cycles retours etc.

     Un ensemble, tout cela, j'allais écrire normal, des formes, des traits, des volumes, des lumières, des dessins issus de la mer et du sable.

    Devant une photo, plus ou moins abstraite, on se projette, on rêve, on imagine, on voit ...

    Cycles retours etc.

     

     

    escargot

    archéologie

    plumes de pierre

    frange minérale

    mouvement,

                       figé,

                                 infatigablement ...

     

    courbe de lignes

     

                   grain de peau d'écailles

     

    relief

    poisson calcaire

     

     

    Cycles retours etc.

     

     

     

     

     

         Quant à ces lignes minérales, ne le sont-elles pas si peu, en fait, que

    notre regard (seulement le mien ?) y voit du corps, organique, symbolisé,

    transposé, inventé, morcelé ; érotisé, sans doute, aussi ...

     

     

     

     

     

    Cycles retours etc.

     

     

     

    Pensées qu'on jette, comme les bouteilles à la mer, et qui,

     

                                                                                   ici,

     

                                                                   finissent dans le sable ...

     

     

     

     

     

    Cycles retours etc.  Un petit bout de mur graphique encore avec entre autres    une image de mouvement dans les sables mouillés. Quelques temps après, en baie de Somme, devant les mêmes formes, au naturel, et bien d'autres qui me ravirent, je pensai beaucoup à Clergue en prenant des photos ...

     

    Cycles retours etc.
     

     

     

     

     

     

     

     

     

                  (Celle-ci est de moi : clic pour la voir en grand)

     

     

     

    Parfois  il y a un ou des films pour accompagner les expos photo ou peinture : c'est le cas ici. Des vidéos courtes parsèment les travées, par thèmes, mais surtout, un long film nous était montré qui retransmettait une interview de Clergue, fondamentale pour comprendre ce que furent les contextes de son art et de sa vie. Bonus : un endroit installé tout au fond de la salle d'expo pour voir ce film, avec beaucoup de places assises, chose rare, et qui mérite d'être soulignée.

    Cycles retours etc.

    Comme vous pouvez le constater, ce film intéressant suscita -chez la plupart- de l'attention et du contentement.
    Et ça tombe bien, il est resté en ligne sur Internet : si vous voulez le regarder ou juste jeter un œil, c'est ICI.
    Il y a bien d'autres choses sur la Toile et si j'ai réussi à éveiller votre curiosité, je vous laisse les découvrir ...

     

    Cycles retours etc.

     Les photos ont été prises à l'expo Lucien ©lergue par le Krop (et mon Sable à moi photographié au Hourdel).

    « Vrac(........) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Mai 2016 à 10:42

    très belle série en noir et blanc

      • Mardi 17 Mai 2016 à 12:17

        Je suis en train de me rendre compte que je n'ai jamais vu une seule photo faite par lui qui soit en couleurs.

    2
    Mardi 17 Mai 2016 à 13:50

    Je suis émerveillée...

    merci pour cette découverte

    Bel après-midi 

      • Mardi 17 Mai 2016 à 16:28

        Je suis ravie d'avoir procuré ce petit plaisir ! :-)

    3
    Mardi 17 Mai 2016 à 17:35

    Des échanges qui laissent des traces. La rétine s'en souvient. Les longs murs pris comme ça donnent tant d'ampleur. On se régale autant à deviner qu'à voir.

      • Mardi 17 Mai 2016 à 18:15

        Merci pour ce beau commentaire.

    4
    Mardi 17 Mai 2016 à 18:24

    Je vais regarder ce film, il n'est jamais trop tard pour découvrir.

      • Mardi 17 Mai 2016 à 18:29

        J'espère que ça te plaira : bonne projection !

    5
    Mardi 17 Mai 2016 à 20:35

    J'aime, et j'allais dire "T'as pas idée", mais en fait je crois que si, tu as une bonne idée :)

    Ta propre image était pour moi dans le flot de tout ce que tu nous montres de M. Clergue, elle est magnifique et me donne autant envie que ses images à lui de courir à la plage continuer ce que j'avais timidement entrepris, ici et là :)

    biZ !

      • Mardi 17 Mai 2016 à 23:07

        J'ai passé au Hourdel des instants précieux à la fois à rester sans bouger et regarder l'immensité de la plage - qu'est-ce que c'est bon l'infini!- et en même temps à compulser des photos de formes dans le sable. Je n'ai pas tout regardé encore ... Tu n'es pas loin de "sa" mer à Clergue, tapuka !  :-) Biz Lul' et merci !

    6
    Mardi 17 Mai 2016 à 21:27

    alors là! j'a do re !!!!!!!merci

      • Mardi 17 Mai 2016 à 23:02

        J'en suis ra-vie !!  :-)  merci !

    7
    patricklechalonnais
    Mardi 17 Mai 2016 à 22:11

    la photo qui "est de Toi" est vraiment extraordinaire !

    il y a quelque chose d' Animal dans cette prise de vue , une énergie , une force qu'on décèle, même a l'arrêt,  dans quelque chose d'une fougue incroyable .....

    pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

      • Mardi 17 Mai 2016 à 23:11

        Tout ce qui touche à la mer a une fougue incroyable (mais quelquefois l'eau dort, faut pacifier/pas s'y fier).
        Merci  pour ton très beau compliment, en tout cas !
        Tu me fais rire avec tes ref ... hihi ... on dirait moi ! Ah, la culture scolaire nous a marqués !
        Merci beaucoup ! :-)

    8
    Mercredi 18 Mai 2016 à 07:37

    un bel article qui ne m'ensable.... j'aime les textures en photos.... ça donne envie de voir de faire... merci

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 14:21

        Tu as raison, ces photos donnent envie d'en faire, ce que j'ai d'ailleurs fait peu de temps après : ce sera probablement mon billet à venir. Merci.

    9
    Mercredi 18 Mai 2016 à 18:52

    Superbe photo de toi, et cliquée, elle est hypnotique...

    Magnifique billet aux liens bien choisis et bien suivis smile  Merci Nikole !

      • Jeudi 19 Mai 2016 à 08:38

        Oh, merci beaucoup Eva. J'ai pris un plaisir immense à faire des photos du sable mouillé au Hourdel ; j'en montrerai d'autres bientôt.

    10
    Mercredi 18 Mai 2016 à 23:21

    Belle suite de reportage
    J'aime beaucoup ta photo du sable de la baie !

      • Jeudi 19 Mai 2016 à 08:40

        Suite ... et fin, pour Clergue. Mais d'autres photos de la même veine vont suivre. Merci beaucoup pour ton compliment.

    11
    Jeudi 19 Mai 2016 à 11:17

    Bonjour Nikole,

    Gagné : ma curiosité m'a conduit jusqu'au film dont tu proposes le lien. J'ai été captivé. Merci pour cela.

      • Jeudi 19 Mai 2016 à 12:11

        Ce que tu me dis me fait vraiment plaisir, merci !

    12
    Vendredi 20 Mai 2016 à 00:52

    L'avantage des traces laissées sur le sable, c'est qu'elles sont éphémères et changent au gré du flot qui passe. Elles nous disent quelque chose et, à peine a-t-on compris ou cru comprendre, qu'elles nous disent autre chose, voire le contraire. Un échange curieux, étonnant, en forme d'interrogation permanente. Mais, tu as raison, on peut piéger le discours du sable en le photographiant à la volée. Florentin

      • Vendredi 20 Mai 2016 à 14:56

        Joli commentaire, Florentin : je t'en remercie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :