• Demi seulement

     Panem et circenses

     Autant l'énoncer d'autor, je me fous du sport comme de ma première lingette démaquillante. En tout cas tout ce qui est le sport professionnel, dont l'effort demandé est pour moi proportionnel aux paquets de biftons et d'egos qu'ils charrient. Jugement à la machette, qu'importe ! j'assume ... Cela en préambule pour expliquer les mots et les images qui vont suivre. Nous n'avons à aucun moment pensé, en nous donnant rendez-vous Place St Michel, ce mardi soir, Lamalie et moi, que notre rencontre coïnciderait avec une autre et aux manifestations desquelles nous avons été mêlées à l'insu de notre plein gré !

     Demi seulement

     Demi seulement

    Demi seulement

    Amusant, en attendant ma copine, de voir les accessoires bleu blanc rouge. Qui des colliers de papier, qui une perruque ... et cet enveloppement dans le drapeau sur lequel tant crachent d'habitude, au moins symboliquement. Le tout parfois sur des personnes inattendues, des petites jeunettes par exemple ... c'est con je sais mais je suis toujours étonnée que des petites ados s'intéressent au foot. Je suis restée un moment admirative des trois petits traits tricolores apposés sur bien des joues devant la patience que cela supposait, jusqu'à ce que je découvre qu'un stick était vendu tout prêt, vrttt la joue gauche, frttt la joue droite, et le tour est joué ! phhh.

     Demi seulement

    Demi seulement

    Étonnant d'entendre chanter La Marseillaise avec une telle unité quand dans d'autres occasions on la boude, on la rejette. Inattendu de voir célébrer la France, de croire en elle, là, devant des pieds musclés baskettés qui courent après un ballon, quand on l'entend si souvent dénigrée.

    Demi seulement

    Demi seulementDemi seulement

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Incroyable d'entendre cette clameur humaine, modulée aux beaux moments du jeu ; triomphante, explosive, au but marqué ... sans être devant, on devine.

     Demi seulement

    Demi seulementDemi seulement

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hallucinant cette communion, là, des gens, ce besoin d'être ensemble, ces grappes humaines dans les bars plutôt que chez soi pour partager la liesse. Et je rêverais qu'ils le soient aussi pour d'autres causes, d'autres enthousiasmes ; pour les injustices quotidiennes par exemple.

     Demi seulement

    Quelques autres sont là ailleurs, qui s'éloignent, hors jeu -ô ce soleil de fin de crépuscule rasant les rues- pour rattraper ailleurs la quiétude de lieux plus silencieux, de scènes inattendues, et surtout, la beauté du soleil se couchant dans la Seine.

     Demi seulement

     Demi seulement

     Demi seulement

     Demi seulement

     Demi seulement

    Bon ok, réjouissez-vous les gars (et les filles) pourquoi pas, on trouve son plaisir où on veut, où on peut. Devant cette déferlante me reviennent quand même les images d'un film : À mort l'arbitre, où des supporters partaient à la chasse d'un arbitre qu'ils voulaient tuer, et que je croyais n'être qu'une fiction ; j'ai appris depuis que dans certains pays d'Amérique du Sud (Colombie, Brésil) des joueurs avaient été tués au retour quand on considérait qu'ils avaient failli (à l'honneur du pays ?) en faisant une grosse connerie pendant un match ! Hé, les mecs, ce n'est que du sport ! Hé hier, ce n'était que la demi-finale : gare aux fesses des joueurs français s'ils ne gagnent pas dimanche ... allez, pour rire, perdez, histoire de voir votre fair-play sportif ...

     Demi seulement

     Toutes photos saisies lors de la déambulation du Krop dans les rues de Paris, entre St-Michel et Bastille. Pour vous approcher des scènes, il suffit de ©liquer !

    « InterludeInterlude »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Juillet à 16:31

    j'avais l'impression à te lire que tu me décrivais, sauf que ce sont les couleurs des diables que j'affichais ...  et nous avons été battus ... forts de nos espoirs nous sommes allés saluer les vainqueurs (nous sommes en vacance dans un camping français) et tous ensemble nous avons entonné la marseillaise ... comme quoi c'est la "liesse" qui nous fascine bien plus que le sport  qui n'est en vérité que l'occasion de jouir de la vie 

    Tout comme toi, j'aimerais que l'on puisse s'unir aussi fort pour sauver l'humanisme en ces temps où il est tant malmené !

    amitié et bravo les bleus ...

      • Jeudi 12 Juillet à 09:58

        Nous sommes souvent raccord et réagissons de concert à bien des choses/évènements, donc tu ne m'étonnes guère. Bonne journée. Amitiés.

    2
    Mercredi 11 Juillet à 17:03

    Ce n'est pas le foot qui est con (je sais ce qu'il est, j'y ai joué jusqu'à 38 ans), c'est tout ce qu'il génère aujourd'hui. Florentin

      • Jeudi 12 Juillet à 09:57

        Certes ... sans (aucun) doute ...

    3
    Mercredi 11 Juillet à 18:02

    ..comme je suis en accord avec toi, Claudeleloire et Florentin, entendre la Marseille tous unis... et dire que cela ne fonctionne plus guère que pour le foot...

    Bises de Mireille du sablon

      • Jeudi 12 Juillet à 09:59

        Oui, et c'est bien triste, à mon sens. Merci de ta fidélité Mireille. Bonne journée. Bises.

    4
    Mercredi 11 Juillet à 18:37

    Je n'ai jamais trop bien compris tout ce qui entourait cette activité, qui est, en Amérique du Nord, un sport mineur. Je ne me souviens pas non plus qu'il y ait eu quoi que ce soit de 'patriotique' face aux sports que nous chérissons.

      • Jeudi 12 Juillet à 10:04

        La culture sportive (et les disciplines sportives aussi, du reste) est foncièrement différente en Amérique du Nord et par chez nous. Mais je ne saurais guère t'en dire beaucoup là-dessus (du point de vue français), n'en voyant surtout, on s'en aperçoit dans ce billet, que les aspects négatifs. Même si j'ai un grand respect pour les sportifs amateurs ; les sportifs handicapés aussi. J'ai un grand respect pour le courage et la modestie. En fait, et Florentin met le doigt dessus, je respecterais le sport (encore que par exemple, je fasse une différence entre foot et rugby) sans le côté people/bling-bling/fric !

    5
    Jeudi 12 Juillet à 11:35

    Etonnement partagé, quel curieux mélange de liesse populaire et de sport spectacle parfois antisportif ! A côté des vrais amateurs de football, j'y vois plein de gens qui adorent faire la fête quelle qu'elle soit, pourvu qu'il y ait du monde et à boire. Une coupe du monde médiatisée à outrance, jusque dans les journaux télévisés. Beaucoup de drapeaux belges et autres aux façades à Bruxelles, des gens qui se parlent pour en parler, voyons le bon côté. Merci pour les photos de Paris !

     

      • Jeudi 12 Juillet à 11:44

        Et à toi, merci pour ce commentaire et ce partage d'impressions ! Bonne journée Tania !

    6
    Jeudi 12 Juillet à 14:36

    Je suis en accord avec toi, réjouissons nous tout de même de ces moments où tout le monde semble heureux (pour une fois) sans catastrophe d'intégriste mal intentionné.

    J'ajouterais que je trouve tes photos, absolument superbe de justesse, j'aime beaucoup !

      • Jeudi 12 Juillet à 14:49

        Certes je dois paraître un peu rabat-joie ...
        Merci beaucoup d'être venu voir de ce côté ... j'y suis sensible ... merci aussi pour tes aimables compliments.

    7
    Jeudi 12 Juillet à 16:41

    D'abord te dire le plaisir de regarder tes photos, Paris et la Seine, même les jeunes mariés sont superbes!

    Les équipes nationales ont ça de bon, dans des pays comme la Belgique ou l’Espagne où des nationalismes

    malvenus sèment la bisbrouille, de réunir, le temps du Mondial, les habitants. À part ça, je pense tout  comme toi:-)

    À bientôt

      • Jeudi 12 Juillet à 17:35

        Ravie de te faire plaisir colo ! Et merci pour ce commentaire ; à bientôt.

    8
    patrick
    Jeudi 12 Juillet à 19:02

    j'aime beaucoup ton billet .

    ce qui est un mot vraiment de circonstance concernant le foot .

    je suis un grand amateur de foot depuis des lustres, j'y ai joué , j'ai été un abonné fidèle au Stade de Reims des années durant , je loupe peu de matches a la TV , mon statut de retraité m'a permis cette année de ne rien louper de la Coupe du Monde .bref la totale.

    y en a pour qui c'est Roland Garros ou le Tour, d'autres c'est le crochet ou le tricot  . La peinture parfois ...

    je comprends cette incompréhension de ceux qui n'aiment pas , mais je me réjouis de voir que beaucoup , tout  comme toi , reconnaisse à cette belle unité les vertus qu'elle porte de façon indéniable .

    au delà de la Cul-culterie de 1998 où certains s’étaient pris au jeu et croyaient que " Black, Blanc, Beur " allait remplacer " Liberté Égalité Fraternité " au fronton des Mairies, il est vrai,  et ô combien réjouissant, de connaitre et participer a ces éphémères moments de liesse!

    Moments qui pour lors , sont parfaitement authentiques et sincères , et ont cette fonction qu’avait autrefois "la saignée " .Cette fonction est libératrice de tensions , de spasmes sociétaux, puisque l'espace d'une petite , toute petite , semaine et  le Jour du Grand Soir en cas de victoire , tout le monde aime tout le monde , et que ce n'est pas feint !

    c'est a ma connaissance la seule vraie situation qui crée autant de proximité , de connivence , dans un oubli quasi total des différences qui nous  font exploser une société la veille encore et le lendemain peut être

    Panem et Circenses , disaient ils , et a juste titre .

    ces jeux , a défaut de pain pour tous , ont ce mérite de créer artificiellement, mais avec efficience,  un ennemi a " abattre" : le Brésil en 98 , les Croates dimanche. Trifoully-les-Oies le dimanche matin pour les plus humbles .

    fonction de remplacement des guerres d’antan , où dans un monde en paix relative , on peut laisser aller ses bas instincts,  et  traiter l' "Autre" de tous les noms...et a souhaiter sa mort ...sportive .

    le film a tout petit succès qu'a été RollerBall a , pour moi , montré ce mécanisme et ses limites ..

    Le fric autour du Foot peut surprendre te agacer ,je le conçois

    néanmoins , quelques soient les millions d'euros brassés par des gens  qu'on peut traiter de caniches qui courent après une baballe , il faut savoir que globalement , un footballeur professionnel fait vivre 32 personnes.

    et en plus tes photos sont superbes .

     

     

      • Jeudi 12 Juillet à 19:19

        Merci pour ce paquet de remarques, tes enthousiasmes, ta différence avec moi (la deuxième importante que je note avec JP Smet, que je ne supportais pas -aux deux sens du terme- :-) ...)
        J'adore te lire.
        Gros bécots francs ! (ok, je le conçois, celle-là est très approximative).

    9
    Jeudi 12 Juillet à 21:00

    Bravo pour ton article qui dénonce cette hystérie autour du foot. Ça a beuglé sous mes fenêtres tout au long de la nuit. Aux vociférations, j'ai compris que la France avait éliminé la Belgique. Ainsi que l'a dit en maugréant mon fils : "ils n'auraient pas pu perdre ? Et dire qu'il va falloir supporter la finale..." Ça me donne envie de fuir loin de la ville, de vivre comme un ermite au fond d'un bois. Et dire que la plupart de ceux qui ont déambulé jusqu'au petit matin, leur fierté d'être français m'a paru bizarre. et quand on sait quel pactole ces pros du ballon perçoivent, je me dis qu'on ferait mieux d'investir dans d'autres domaines moins visibles mais ô combien plus importants.

    Je ne crois pas à cette liesse car elle ne représente qu'un moment alors qu'on met la marseillaise entre parenthèses tout aussitôt qu'on a fini par s'endormir. Et qu'on l'oublie la plupart du temps comme si on n'en avait rien à battre du patriotisme. J'ai écrit sur le sujet mais j'ai conservé mon texte en brouillon. Cela aurait fait hurler plus d'un.

      • Jeudi 12 Juillet à 21:55

        ... j'avoue que je serais curieuse de le lire, ton texte ! ... Bon, ben t'en as remis une couche, et plus épaisse que la mienne ! :-)
        Merci de ton passage, l'ami.
        Très intéressants, tous ces commentaires ...

    10
    Dimanche 15 Juillet à 13:08

    Tu feras un texte ce soir sur aujourd'hui ? :-))

    Belle promenade parisienne.

      • Dimanche 15 Juillet à 15:36

        Sais pô ...  :-)
        Merci !

    11
    Samedi 21 Juillet à 23:18

    La foule me fait peur... Je fuis toutes les manifestations où bien sûr on braille, on se bouscule, on se "fumigène"... 

      • Samedi 21 Juillet à 23:37

        Tu m'étonnes !! Je comprends ... Merci de ton com, Eva.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :