• DEUX MAINS DEMAIN (2)

    P    comme    PAS  (CADENCéS)

                                                                                                   clic sur la baguette pour piquer le croûton ...

     DEUX MAINS DEMAIN (2)

                                                                                ©  L'oeil du Krop

     

    Il y a bien longtemps déjà, ici, j'avais l'idée d'une série (encore une autre), où des a(i)mants  marcheraient ensemble. Mes auto-contraintes : on les voit de dos (plus simple,  plus "utilisable" éventuellement, plus mystérieux, incertain) ; ils se tiennent par la main, et pas le bras (plus attendrissant, rafraîchissant) ; ils ne sont plus très jeunes, donnée totalement subjective, ou pas très beaux, ou atypiques, entendez par là que j'avais dans l'idée que ce qui était important dans la chose était ce lien qui les unissait hors de canons de beauté "reconnue" (pas de splendides jeunes, on les voit ailleurs et ça ne m'intéresse pas, non, les autres, les vrais gens qui s'aiment qui qu'ils soient), avec parfois cette synchronicité qui va parfois jusque dans le pas commun. Bla-bla explicatif un peu fumeux peut-être, mais je ne me pose pas la question, et que la photo soit réussie ou non est une autre histoire, à vrai dire pas si importante puisque comme pour mes dormeurs, j'imagine des exemples à l'infini, c'est le nombre qui compte, la multiplication, et je rêve de murs entiers couverts de photos où les gens marcheraient ou dormiraient, tous ensemble, dans un grand espace hors du temps.Une fois j'ai vu ça, à la Fondation Cartier, je ne sais plus malheureusement de quel artiste il s'agissait, un photographe japonais je crois, il avait couvert un mur de portraits, c'était saisissant ; de façon générale, la déclinaison d'un même thème me fascine. J'ajouterai enfin que si cette série qui commence à peine (mais j'ai de nombreuses photos dans mes cartons virtuels) s'appelle deux mains, ça c'est clair, demain, c'est dans l'intention louable de prolonger l'avenir de cet amour.

                                               Chanson d'amour :


    Gilbert Bécaud : Croquemitoufle

    ... pleine de néologismes, de mots-valises, tous pleins de tendresse mélodieuse : du bonbon ...

     

    « AVEC LES YEUX (90)DEUX MAINS DEMAIN (3) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Juillet 2013 à 07:18

    Bon texte et jolie intention.

    2
    Alice Félé
    Samedi 13 Juillet 2013 à 08:25

    C'est génial, ils sont exactement dans la même position, leurs deux pieds sont levés en même temps...par contre, ils ne regardent pas dans la même direction...

    Belle intention Nikole

    3
    Samedi 13 Juillet 2013 à 19:23

    Belle idée de série, et beaux (pas trop) vieux marchants d'un même pas.

    Si je voulais me moquer, je dirais qu'il lui manque le béret ...

    Bonne soirée.

    4
    Samedi 13 Juillet 2013 à 21:01

    Jolis commentaires.
    Merci à vous.

    5
    Samedi 13 Juillet 2013 à 23:33

    Tu avais déjà évoqué cette série lorsque nous avons échangé quelques mots à ton exposition et c'est une idée qui me séduit totalement.

    Avec M. nous nous tenons patfois par la main (les mains ?) dans le dos, main droite dans la main droite et main gauche dans la main gauche. Cela compte ou pas (nous avons largement l'äge requis)?

    6
    Samedi 13 Juillet 2013 à 23:37

    Si je vous vois, je vous épingle avec vos quatre mains héhé !

    7
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 00:26

    J'aime bien le tritre, une prise sympa !

    8
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 11:17

    Merci.

    9
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 16:06

    J'aime

    l'idée de cette série

    cette photo

    et déjà les autres à venir :)

    10
    Jeudi 25 Juillet 2013 à 10:23

    Merci. J'en ai beaucoup, ça va revenir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :