• Façon instagram

     

      Bien que je ne parle pas souvent de nourriture en ces pages, j'aime manger. Or, le confinement a changé certaines de mes habitudes, et en partie une conception de ma cuisine. C'est un sujet que pour une fois j'ai envie d'aborder. Faites la cuisine puisque vous avez du temps, c'est quelque chose que j'ai beaucoup entendu dire, en particulier à la télé, en ce moment ; il y a même un cuisinier médiatique qui, tous les soirs, en visio avec people et illustres inconnus, présente en direct une recette. Je n'en sais pas plus, je zappe systématiquement si je tombe dessus, ça m'agace.
      Depuis que nous avons commencé à ne plus nous déplacer à tort et à travers mais seulement pour nos besoins essentiels, c'est en tout cas ainsi que ce devrait être, je suis sortie le moins possible, et donc seulement pour la nourriture, précisément. Si l'on tient compte du fait qu'en cas de danger (potentiel), on ne reste pas longtemps à un endroit, d'autant qu'il y a toujours des glandus qui font n'importe quoi, de la parole trop proche aux presque frôlements, je ne me suis jamais amusée à folâtrer dans les allées de mon magasin nourricier pour chercher d'innombrables ingrédients destinés à faire des recettes extravagantes. Mon attitude a été le contraire de celle-là : achat rapide de riz, pâtes, fruits, légumes, œufs, produits laitiers, pain, enfin, grosso modo, et basta, ça suffit ! J'en ai aussi profité pour vider les fonds de stocks : placard, frigo, congélo. Amuse-toi, ma fille, me dis-je, car souvent je m'auto-parle, et débrouille-toi pour créer des associations, faire des essais, mamailler les épices. Joue avec la nourriture, si c'est comme avec un lego. Et de temps en temps, prends des photos. Je ne savais pas ce que j'allais en faire mais je les sors aujourd'hui : elles me serviront à divers commentaires. Culinaires. Personnels. Peut-être ridicules : tant pis, j'assume.

      L'assiette : Pour le consacrer ici, gardons-nous de nacrer trop cet objet de tous les jours. Nulle ellipse prosodique, si brillante qu'elle soit, pour assez platement dire l'humble interposition de porcelaine entre l'esprit pur et l'appétit. [...]
    Tu la vois ici sous plusieurs espèces vibrant encore, comme ricochets s'immobilisant sur la nappe sacrée du linge. Voilà tout ce qu'on peut dire d'un objet qui prête à vivre plus qu'il n'offre à réfléchir. (Ponge, Pièces)

     

      On partage ? Cliquez sur les images pour voir de plus près ce qu'il y a dans les assiettes !

      Façon instagram Façon instagramFaçon instagram

    1. 2. 3.

    Fonds de tiroirs, disais-je. Vive les légumes surgelés pour dépanner ! Dernier filet de poisson, dernière pâte à tarte industrielle. Merci les conserves délaissées. L'organisation commençait, pour ne pas rejoindre tout de suite la horde accrochée aux rayons,

    Façon instagramFaçon instagram

    à la va-comme je te pousse. Qu'à cela ne tienne,un reste de sauce neutre aux cranberries, adoucie de sucre, servira de support aux ananas en boîte. Remarque perso : ça me dérange l'idée que certains ne mangent pas les trottoirs des tartes, alors je les comble ... sous le rebord -surprise !-, ici, des quartiers de pommes. Bio. Je ne transige pas en ce qui concerne ce fruit-là, un des plus pollués par les pesticides. Bio les œufs, aussi ! Numéro un au pire ; numéro zéro inconditionnellement.

     Façon instagramFaçon instagramFaçon instagram

     

     

     

     

     

     

     

     

    4. 5. 6.

    Je ne sais pas vous, mais je crois que j'ai tendance à manger par série ... ces quelques photos semblent en attester, présentées chronologiquement et sans calcul, où reviennent toujours un peu la même chose, avec de légères variantes. J'aurai mangé, épluché, pris l'habitude de beaucoup de légumes, ces deux derniers mois. Et inventé des sauces (fromage : 3,5 ; noix pilée : 9) à base de vinaigrette : j'aime le vinaigre, tous les vinaigres, surtout adoucis (melfor !) ; le poivre, tous les poivres : timut, madagascar, sarawak, kampot ... ; les épices : paprika, curcuma, cannelle ...

     Façon instagramFaçon instagramFaçon instagram

     

     

     

     

     

     

     

     

    7. 8. 9.

    Pendant cette guerre, la farine s'est faite rare ... est-ce que les gens se sont (re)mis à faire des gâteaux, voire du pain ? J'ai tenté la farine de maïs, pour ce gâteau-là, sans association avec d'autres. Mouais, un peu sec, ce que j'appelle un gâteau de ptit dèj ! C'est curieux comme certaines choses nous marquent : la farine de maïs me rappelle indéfectiblement une image cinématographique, celle du condamné noir dans La ligne verte, réclamant comme dernière faveur de repas celle de manger un pain à la farine de maïs préparé par une amie.
    Je n'ai pas systématiquement arrangé ces assiettes avant de les photographier, au plus ai-je tenté de faire en sorte que ça ne ressemble pas trop à quelque gloubi-boulga. Et c'est après avoir disposé les endives (9) que j'ai souri en découvrant Wilson ... mais si, cherchez bien ... non ? ça ne vous fait pas penser à quelque chose/quelqu'un, dans un film ? Bon, si vous ne trouvez pas, c'est que ce n'est pas aussi probant que j'en ai l'impression ...

     Façon instagramFaçon instagramFaçon instagram

     

     

     

     

     

     

     

     

    10. 11. 12.

    Certains de mes plats contiennent du maïs ... jaune ; mystère des marchés, de l'agriculture ou de quelque chose que j'ignore : j'aime beaucoup le maïs blanc, qui apparaît (pas longtemps) et disparaît (longtemps et depuis trop longtemps) des étagères d'approvisionnement ... le blanc est beaucoup plus tendre : y avez-vous déjà goûté ? je vous le conseille, si vous en avez l'occasion.

     Façon instagramFaçon instagramFaçon instagram

     

     

     

     

     

     

     

     

    13. 14. 15.

    C'est fini : il n'y a plus de boîtes de sardines périmées chez moi : je les ai mangées ! Je relate : à deux doigts d'en jeter une des sus-évoquées à la tomate, achetée en Suède en 2014 (hé ben ouais, j'aime bien les cadeaux utiles, et sur lesquels il y ait une trace de la langue ...),j'ai retenu mon élan et vérifié ce qu'il en était des péremptions de icelles (13)! Pas bombées pas cabossées, ça ne risque rien trèèèès longtemps, voire plus ! Dans la foulée, je n'ai pas laissé plus longtemps non plus au purgatoire la boîte millésimée offerte (14, 15) je ne sais plus quand par Sylvie-la-brunette, même si ça pouvait encore attendre ... d'ailleurs il n'y a même pas de date dessus, dans ce cas.

    Façon instagramFaçon instagramFaçon instagram

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    16. 17. 18.

    Quitte à les déguster, les sardines, il fallait que ce fût avec un bon vin : j'en ai profité pour déboucher un de ceux que je venais de me faire livrer. Je n'avais pas résisté au fait de goûter, un jour, dans une péniche-aux-vins, un blanc qui avait pour nom une figure de rhétorique ... Le vin, à la hauteur de ce nom, m'avait évoqué pierres parfumées, branchioles ensoleillées, racines, lumière, et fait preuve d'une présence originale et bienveillante. Retrouvé par hasard, je m'en suis offert, ainsi que d'autres du même viticulteur ... que des noms du même tonneau ...
    Le printemps avance et il fait beau. La terrasse ouverte brille comme un reflet de liberté. Envie de la fraîcheur de repas colorés. Acides doux des légumes et des fruits : tomates, citrons et déclinaisons vives de jaunes, de rouges. Terminer sur ces mets-là, et comme un point final après mes récits
    virtuels de dînettes réelles, sur le citron à louanger, agrume magique et souriant comme un soleil en miniature.

     

      Remarques, questions, avis personnels seront les bienvenus : lancez-vous ! dites-moi, vous !


     

    « Interludeécrit »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Mai à 20:20

    Beaucoup de nourriture de "fille" et plein de choses qui me sont interdites par la médecine (et ça m'arrange)
    Mais je veux bien partager les sardines et le vin !

    Belle série de confinement !
    Bon appétit et bonne soirée !

      • Vendredi 8 Mai à 22:45

        Quelle mauvaise foi ! Que n'inventerais-tu pas pour ne pas manger de légumes !! :-)

    2
    patrick
    Mercredi 6 Mai à 23:09

    Mais ? ..... je ne vois point de raclette ?

    Où donc est-elle ?

      • Vendredi 8 Mai à 22:45

        Réservée aux circonstances exceptionnelles ;-)

    3
    Jeudi 7 Mai à 08:47

    ma façon de cuisiner n'a pas changé, pourtant je grignotte davantage ... l'ennui peut-être ... le jardin ne m'offre pas encore de quoi me délecter, mais une jeune salade aux feuilles tendres avec un peu de ciboulette et une très légère vinaigrette  ce fut un repas de roi !

    tes plats sont magnifiques !

    amitié .

      • Vendredi 8 Mai à 22:46

        Tu me rappelles le souvenir d'enfance de ces jeunes salades délectables, du jardin ! Je n'en ai jamais mangé de pareilles depuis !
        Merci ! :-)
        Amitié.

    4
    Jeudi 7 Mai à 10:00

    Bizarrement, le confinement m'a fait retrouver le chemin des desserts... Je ne m'explique pas pourquoi. Pour le reste, ne disposant plus de marché, j'ai opté pour la cuisine d'avoir des surgelés. Trop la flemme pour avoir vraiment envie de me plonger dans la confection de vrais repas.

    Rien de ce que je fais ne ressemble à ce que tu nous proposes : la présentation n'a jamais été mon fort. Il me suffit, en fait, que ce soit mangeable. Et comme je ne reçois personne, je ne vois pas l'intérêt de faire joli pourvu que ce soit mangeable. Car manger n'est qu'une nécessité.

      • Vendredi 8 Mai à 22:48

        Euh ... non ... pour moi manger n'est pas que nécessité, c'est aussi plaisir ... grand ! :-)

    5
    Jeudi 7 Mai à 11:34

    Je constate que tes plats sont principalement végétarien, ça manque de viande pour moi, sans exagéré, il faut penser au bien être de l'animal et fermer tous ces abattoirs de M....

    Je n'achète de la viande qu'une fois par mois, chez mon boucher qui suis la traçabilité de la bête, je paye plus chère mais la viande est beaucoup plus gouteuse et je sais d'où elle vient.

    Pour en revenir au sardine, plus la boite est vieille meilleur elle sont ( il faut penser à retourner la boite de temps en temps, un coup à l'endroit, un coup à l'envers ) les sardines se confit dans l'huile.

    Pour le confinement, comme toi j'ai vidé mon congélateur.

    Je trouve que faire la cuisine est préférable à acheter des plats tout fait et bien meilleur.

    Aller surtout porte toi bien en ces jours un peu difficiles, tout de même.

     

      • Vendredi 8 Mai à 22:50

        En fait, je mange peu de viande en général, et , c'était plus simple pour moi ainsi.
        Je suis d'accord avec tout ce que tu dis.
        Merci d'être passé ici, Yves : j'apprécie beaucoup !

    6
    Jeudi 7 Mai à 11:44

    extra tes photos et tes essais!! j'ai adoré préparer les repas en ces temps bizarres, tester des recettes simples, comme des crackers de lentilles crues avec épices diverses ( un peu comme tu veux), bises enchantées par tes plats

      • Vendredi 8 Mai à 22:51

        Comme c'est gentil, merci.
        Crackers de lentilles crues ?! Et c'est mangeable quand même ? Tu aiguises ma curiosité, il faut que tu m'en dises plus !

    7
    Jeudi 7 Mai à 11:59
    Maryse LANEUZE

    Et bien moi j'aime bien ta page culinaire, peut-être parce que j'aime bien manger moi aussi !!

    Depuis le début du confinement, nous avons ouvert un groupe messenger avec mes enfants et petits-enfants et avons pris l'habitude de mettre les photos de nos petits-dej, déjeuners, diners, desserts etc.... on s'applique à présenter au moins une assiette joliment ce que l'on ne fait pas forcément au quotidien. Du coup on se donne des idées les uns aux autres et malheureusement des envies (un peu trop caloriques) aussi !!

    Toujours est-il que l'on n'a jamais communiqué autant et ça, ça fait un bien fou !!! Je sais que cela ne va pas durer encore longtemps déconfinement oblige et je sais aussi que cela va me manquer !

    J'ai un compagnon qui n'est pas difficile, il apprécie quand je prépare un repas sophistiqué mais il se contente de peu et de simple quand l'envie de cuisiner n'est pas là et ça j'apprécie aussi beaucoup.

    Mais il me tarde de pouvoir refaire de grandes tablées où la famille se réunit pour passer un bon moment !

    J'aime bien tes jolies assiettes qui me semblent très équilibrées avec de bons ingrédients et aussi de jolies couleurs (essentiel pour moi). J'ai accroché à ta tarte aux ananas mais je n'ai pas de sauce aux cranberries et je me demande avec quoi je pourrais la remplacer, après je suis aussi très tomates-mozza-avocat bien assaisonnés, petit penchant pour la crème de balsamique...

    Et puis les autres bons desserts que ma maman nous faisaient et qui restent notre madeleine de Proust lorsque nous faisons un bon repas... riz au lait, oeufs au lait, fromager, et l'immanquable tarte aux pommes !

    Bon, allez je rebascule sur Aminus te laisser un message plus court c'est promis !!!

    Bonne journée Nikole et il est midi alors... bon appétit !

      • Vendredi 8 Mai à 22:54

        Merci pour ce long message qui me fait très plaisir ! :-) J'aime bien quand celles et ceux qui passent ici me donnent leur avis, me racontent un bout de leur histoire, de leurs souvenirs ...
        Pour la tarte, peut-être qu'une confiote rouge ferait l'affaire ...
        Bonne nuit !

    8
    Jeudi 7 Mai à 20:23

    Je choisis la photo 11, celle avec les pieds. Est-ce qu'on peut tartiner ces pieds avec de la moutarde ? J'ai toujours adoré les orteils à la moutarde.

      • Vendredi 8 Mai à 22:55

        Ouioui, façon lapin ... :-)

    9
    Vendredi 8 Mai à 12:22

    Bonne idée de nous montrer et raconter tout ça ! J'ai sorti une boîte de pois chiches du placard et tenté une recette de salade brésilienne trouvée sur la Toile, j'avais presque tous les ingrédients et c'était bon. Sinon peu innové, je l'avoue. Une boite de sardines chaque semaine, c'est excellent pour la santé. En pique-nique de randonnée, un must, en trempant le pain (ah, ma chère, sans gluten...) dans l'huile.

      • Vendredi 8 Mai à 23:26

        Merci pour le partage des impressions, Tania !

    10
    Vendredi 8 Mai à 12:24

    Je goûterais volontiers de tout, avec un coup de rouge/rosé. Des couleurs qui me donnent faim, merci pour l'idée et les réalisations.

    Il reste plus d'ananas sur lit de cranberries ? Zut.

      • Vendredi 8 Mai à 23:27

        Ravie ! Merci à toi.
        Nan, finita la tarte ! :-)

    11
    Vendredi 8 Mai à 13:13

    BonJour Nikole,

    Montrer son alimentation c'est aussi se dévoiler un peu. Je suis flexitarien et à tout, alors, pour moi, ce sera :

    En entrée l'assiette N°4,

    Pour le plat la N°9,

    Et le dessert N°18 me plait beaucoup.

    Pour la boisson je compte sur tes talent d’œnologue.

    Livres-tu à domicile ? J'offre le café ... 

     

    Ton billet est joyeux, mon comm essaye d'être rigollot.

      • Vendredi 8 Mai à 23:30

        Merci pour cette visite, Pierre !
        En fait je ne m'y connais pas tant que ça en vin ... et j'en aime tant de différents ...
        Si je livrais, j'aurais peur que le repas n'arrives froid ... ou défraîchi : :-)

        Il l'est, rigolo, ton mess ... :-)

    12
    Vendredi 8 Mai à 14:51

    Rhoooo ! je viendrais bien manger chez toi ! et j'aime bien toutes ces présentations... smile

      • Vendredi 8 Mai à 23:31

        :-) C'est gentil ... Grand merci !
        (Ce sont des plats  de solitaire ; si j'invitais, ce serait plus élaboré ...)

    13
    Vendredi 8 Mai à 17:31

    Hé bien dis donc, quand tu cuisines tu ne fais pas dans la demi-mesure. Tout semble présenté avec goût.

    Chez moi, depuis ***, faire à manger, manger et digérer  restent les activités principales de la journée. Mais pas de courses, nous allons au drive toutes les trois semaines.

    Je te raconte ma dernière équipée pour bien me faire moquer. Très envie d'un couscous mais pas de viande adaptée dans ce drive là. Tant pis, j'ai décongelé un gigot qui n'avait pas trouvé preneur à pâques faute de regroupements familiaux. Alors nous avons fait un grand grand couscous pour deux  ( 5x2 portions) et nous avons prélevé une part de la viande pour faire un haricot de mouton (2x2 parts) et mis en réserve un gros morceau à rôtir au four avec des patates (2x2 parts). Et comme nous n'avons pas utilisé toute la boîte de pois chiches, il va falloir faire de l'houmos avec le reste. Et comme les carottes avaient des fanes magnifiques, nous avons gardé deux carottes, deux navets, et avec l'os du gigot et deux patates, ces fanes feront une bonne soupe (2x2 parts). Et c'est ainsi que les repas de la semaine entière sont cochés ! Et comme nous n'allons au drive que toutes les trois semaines, il faut commencer par cuisiner les légumes frais avant de passer aux féculents ...

    Voilà voilà. Je me demande bien pourquoi je raconte tout ça. C'est parce que tu as écrit "dites moi, vous" et j'ai bien compris que tu ne souhaitais pas que je te vouvoie.

    Avec le couscous, du rosé ... A ta santé NiKole.

     

      • Vendredi 8 Mai à 23:34

        Tu as drôlement bien fait ... j'adore ... et tu m'as fait sourire ... Et vous avez raconté ... toi et les autres :-)
        A ta santé !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :