• Femme à l'expo

     

     

                                  Tu connais pas Raoul ?

     

     

    Femme à l'expo

                                              L'oeil du Krop ... et sa tête ... et son bec ...

     

    C'était il y a peu, à l'exposition Raoul Haussmann, ma tronche en reflet dans une photo-collage à tête de masque ... apparence ... théâtre ... illusion ... mais on n'y voit guère que moi, au milieu d'un fatras de plans qui se superposent. Strates, découpes, lignes et mystère ... des mots qui me vont bien pour la photo en général. Pour ce huit mars, ce sera donc bibi en coin, affublée du rectangle noir qui occupe souvent ma main et beaucoup ma vie. Pas de revendication, de tristesse, juste ce visage de femme qu'adoucit le reflet qu'élime l'âge, de chaque côté de l'œil de l'image.

     

    (Et pour une autre réflexion, parallèle et plus masculine -un tantinet- c'est par ici)

     

     

    « Page opportunePhoto symbolique »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Mars à 08:50

    Euh non, mais je vais découvrir !

      • Jeudi 8 Mars à 08:57

        Celui-là, peut-être, mais l'autre, si, rappelle-toi, Thierry ... ça ... !

    2
    Jeudi 8 Mars à 15:11

    Le plus élémentaire des droits des femmes est celui d'exister bien avant de celui d'être reconnue ... et là, même en reflet on te découvre telle que tu es tenant la route de ton "objectif" en ligne de mire !

    bonne fête à toute 

    amitié .

      • Vendredi 9 Mars à 01:14

        :-) Merci à toi. Amitiés.

    3
    Vendredi 9 Mars à 09:27

    BonJour Nikole,

     

    Je ne le connaissais pas, maintenant après quelques recherches, j'en sais un peu plus. Merci.

    Quand à celui à qui Thierry aurait pu penser, j'imagine que ce pourrait être lui qui était aussi du Nord.

     

     

      • Vendredi 9 Mars à 10:24

        Mais oui, je me souviens très bien, moi aussi (et même de celui qui a fait la chanson, et qui est dans mes pages, dans une chanson, ici :-) ...)
        Merci d'être passé.

    4
    Vendredi 9 Mars à 11:15

    N'est-ce pas plutôt l'âge justement qui adoucit (et non élime)? Les traits se floutent... mais le regard s'aiguise, et, pour ce qui te concerne, ne cesse de grandir en bienveillance...

    :-) 

      • Vendredi 9 Mars à 11:43

        En bienveillance ? Pô sûr ! Mais puisses-tu dire vrai :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :