• Fragments

    Pages fracturées

     

    Fragments

                                                                                © L'oeil du Krop

     

     

    Tout de suite, j'ai été intriguée : en face de moi, dans le métro, l'homme lisait, mais des pages arrachées à ce qui semblait être un livre de poche. Une fois lue, il pliait la page au fur et à mesure, comme on le fait avec ces feuilles de papier où l'on inscrit des phrases, chacun son tour, pour ne pas voir la précédente, quand on joue aux cadavres exquis.
    J'attendais qu'il ait fini. Il a replié les pages déjà pliées dans un sens perpendiculaire, pour en faire une sorte de bouchon de papier qu'il a glissé dans sa poche. Je brûlais de lui demander pourquoi il faisait ça : il m'aurait regardé, il aurait souri je ne sais pas, il aurait fait un geste qui le sortait de lui-même, je lui aurais parlé. Mais il semblait fermé, cadenassé. J'ai été jusqu'à me demander, dans un embryon de paranoïa, s'il ne devinait pas mes pensées et ne mettait pas de la malice (bien cachée, certes) à jouer ...
    Alors il est resté avec son secret et moi avec ma perplexité. Et il est sorti à la station suivante.

     

     


    Liane Foly, Au fur et à mesure

     

    « IntermèdePiste cyclable »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Juin 2016 à 15:17

    Nous avons tous nos petites manies difficilement compréhensibles pour autrui... c'est ce qui fait le charme...

    Bel après midi

      • Lundi 13 Juin 2016 à 19:57

        Certes, mais c'est frustrant quand, si ça a un sens précis, ça reste si mystérieux pour les autres ! Belle soirée.

    2
    Samedi 11 Juin 2016 à 06:52

    Vous auriez pu écrire une nouvelle à partir de ce sujet : un papier tombe de la poche et vous vous en, saisissez subrepticement...

      • Lundi 13 Juin 2016 à 19:58

        J'aurais pu essayer, c'est vrai, mais je n'y ai pas pensé ... et je suis un peu flemmarde !  :-(

    3
    Samedi 11 Juin 2016 à 08:48

    Il lisait un manuel d'Origami wink2

      • Lundi 13 Juin 2016 à 19:59

        Hé ! hé ! très drôle !

    4
    Samedi 11 Juin 2016 à 09:12

    Une opération s'appelait avant "la fureur de lire" j'aimais bien. Y a de ça dans ce tag.

      • Lundi 13 Juin 2016 à 20:01

        Ah oui, je me souviens de cette manifestation de lecture, maintenant que tu l'évoques : La fureur de lire : chouette appellation, et des affiches clinquantes et énergiques parfois. Merci d'avoir touillé mes neurones ...  :-)

    5
    Samedi 11 Juin 2016 à 15:03
    Pastellle

    Ca me fait penser au liseur de 6 h 27. L'as tu lu ?

     

      • Lundi 13 Juin 2016 à 20:02

        Je voulais le faire, et puis un clou en a chassé un autre, et pfff, dans les limbes. Mais là encore, merci de remuer mes souvenirs. D'autant que je suis allée voir le résumé, et que tu as tout à fait raison !

    6
    Samedi 11 Juin 2016 à 20:42

    j'aime imaginer qu'il allait en faire un collage....

      • Lundi 13 Juin 2016 à 20:03

        Ah ouais, qu'il mettrait sur les murs du métro ; que quelqu'un lacérerait ; et que le Krop photographierait ... :-)

    7
    patricklechalonnais
    Dimanche 12 Juin 2016 à 08:27

    il a peut-être vu que tu étais captivée par son jeu étrange , et a souhaité te faire une blague en loupant de descendre à ta station.....?

      • Lundi 13 Juin 2016 à 20:04

        Ouioui, comme je l'ai dit, j'y ai songé, qu'il s'était aperçu de ma curiosité (même si j'essayais d'être discrète). Ça m'est déjà arrivé, de rater ma station -rarement- mais c'est plutôt quand c'est moi qui ai la tête dans un bouquin !  :-)

    8
    Dimanche 12 Juin 2016 à 19:08

    Un "respect" pour les livres m’empêcherait  de faire cela !
    Oui je sais ce n'est que du papier, peut-être que j'y met l’âme de l'auteur ?

    J'ai été gêné l'autre jour en regardant "la neuvième porte" ou l'acteur, expert en livres rares, manipule des ouvrages vieux de 300 ans, très rares, sans gant, tout en clopant et buvant du café ! Aucun amateur de livres anciens ne ferait cela .... Cinéma, cinéma !
    Mais dans ton métro, ouf, ce n'était qu'un livre de poche !

      • Lundi 13 Juin 2016 à 20:06

        Des délicatesses qui t'honorent : tu es un véritable bibliophile ... et moi une barbare dans ce domaine ... enfin avec les livres actuels, je te rassure ...
        tu me donnes envie de voir La neuvième porte ... mais du coup, peut-être que je ricanerais ...

    9
    Dimanche 12 Juin 2016 à 21:58

    Au boulot, je croise chaque jour des comportements aussi étranges que celui ci... Je ne me lasse pas de les observer voire même d'en imiter certains afin de "peut être" parvenir à en déterminer la fonction.

    J'ai observé des années une femme qui rodait autour des cabines téléphoniques d'une grande place rochelaise... Comme si elle attendait un appel qui n'arrivait jamais. Bien sur, j'ai suffisamment traîné dans les tunnels de la psychiatrie pour argumenter sur le cas de cette pauvre femme. Seulement, j'aime continuer de me demander pourquoi pour m'inventer des réponses... ;)

    A bientôt Nikole :)

     

      • Lundi 13 Juin 2016 à 20:18

        En l'occurrence -mais qu'en sais-je ?- cela relevait plus de la manie qu'autre chose ... le fait de se balader avec quelques pages à lire détachées ne me trouble pas (euh ... je le fais parfois !!! :-) ...) mais c'est ce qu'il en faisait après qui m'étonne, comme si une fois qu'on avait lu quelque chose, c'était bon à jeter. Et ces boules de papier pliées repliées brrr  :-)  Je ne me suis pas inventé de réponses en tout cas.
        À bientôt !

    10
    Dimanche 12 Juin 2016 à 23:23

    ah ah ah ! c'est dingue !

      • Lundi 13 Juin 2016 à 20:07

        N'est-ce pas ? !

    11
    Lundi 13 Juin 2016 à 20:19

    J'aime beaucoup vos commentaires : diversifiés, anecdotiques, drôles : pleins d'intérêt ; MERCI à VOUS !

    12
    Mercredi 15 Juin 2016 à 17:54

    J'ai tout de suite pensé à ce moment-là :

    http://www.papillon-papillonnage.com/2013/09/se-souvenir-3.html

      • Mercredi 15 Juin 2016 à 18:08

        Le parallèle est absolument dingue, Sibylle ! Je n'en reviens pas. Et je souris.
        Tendresses.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :