• Glandouiller, vite !

    Entre copines

     

    GlandouillerÇa sent la rentrée, et la fin des vacances ne m'en est que plus précieuse. Deux jours, partager avec Isa de Nancy et Mimi de Bordeaux (les amitiés de nos jours sont souvent longue distance), de passage à Paris et chez moi, de bons moments. On se retrouve, de temps en temps, et j'ai l'impression qu'on fait de moins en moins de choses, quand on se voit, à part piapiater. Le matin, sans dèc, le ptit dèj finissait à ... non, n'en finissait pas en fait. Dingue comme les filles ont des choses à se raconter. Mais que c'est bon de prendre son temps, de faire presque comme si l'heure n'existait pas. Paris à la mi-août, avec des quartiers presque vides, parfois, et des attitudes nonchalantes ; un air de farniente, une lenteur ensoleillée, pas de contrainte et juste le plaisir d'être ensemble. Bon, j'exagère, on s'est quand même fait (refait en ce qui me concerne, mais ça ne me dérangeait pas, et entre-temps, dans le même lieu, une autre expo temporaire s'était installée ...) l'expo Araki. Elles ont même réussi à me traîner dans les magasins de la rue de Rennes, pour une fois que c'est moi qui avais le besoin d'une fringue ... et qui ne suis jamais d'accord pour le shopping ! Bon, et si au lieu de vous raconter cette vie-là, je vous proposais plutôt quelques images de ces journées-là, et d'une atmosphère de comme un long dimanche de soleil que j'espère, vous vivez, vivrez encore un (petit) peu avant septembre ... qui arrive, arrive si vite !

     

    Glandouiller

     

     Glandouiller, vite !

    (Vous trouvez les images trop petites : cliquez dessus pour en agrandir le format)

    Glandouiller, vite !                              Glandouiller, vite !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Araki est surtout connu pour ses images
    érotiques, particulièrement de bondage.

    Cette exposition n'est pas cela même
    si une petite pièce y est dédiée : elle est surtout,
    c'est en tout cas comme ça que j'ai ressenti ces images,
    une réflexion sur la mort, et sur l'amour, avec beaucoup
    de photos, avec la mort présente, en filigrane, et les souvenirs
    de la femme qu'il a tant aimée et qui est morte aujourd'hui.

    Glandouiller, vite !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Glandouiller, vite !L'autre expo ne manque pas d'intérêt, loin de là ...

    pensez: les estampes japonaises. Lesquelles n'ont pas à voir

    seulement, malgré la célèbre vanne familière (Viens chez moi, je te

    montrerai ma collection d'estampes japonaises ... bon, peut-être vieillotte, la

    plaisanterie, chépa) avec l'érotisme, là encore, mais bien avec moult

    aspects de la culture japonaise. J'y suis allée en traînant les pieds, au

    propre et au figuré, et j'ai appris plein de choses qui m'ont intéressée;

    fait pas mal de photos documentaires aussi, que peut-être je

    présenterai un jour ici : je ne sais jamais de quoi demain ni après-

    demain seront faits. En tout cas, si vous vous intéressez au Japon, à

    la photo, je conseille d'y aller ... vite ... c'est bientôt fini. Info : les

    photos sont interdites ... oui, je sais, on ne dirait pas, mais vous

    savez comme je suis, je déteste qu'on m'interdise de me servir de mon nappareil !  :-)

     

    Le soleil a été au rendez-vous tout le temps qu'elles ont été là, et nous nous sommes baladées le long de la Seine, en suivant les bouquinistes, où j'ai déniché un énième exemplaire d'un de mes livres-fétiches, dans une des premières éditions, vous savez, un de ceux qui vous suivent toute votre vie, dont jamais vous ne vous lassez :

    Glandouiller, vite !

     

    Le premier

    ou la première

    qui découvre

    ce dont il s'agit

    se verra offrir

    un exemplaire

    de l'ouvrage ... 

    c'est à vous !

    :-)

     

    Glandouiller, vite !

    Glandouiller, vite !

    Glandouiller, vite !

    Glandouiller, vite !

     

    Glandouiller, vite !

    Glandouiller, vite !

    La photo de gauche n'a d'autre intérêt que le fait qu'il était interdit de prendre des photos ... le truc stupide ... du coup ... oui, je l'ai déjà dit, mais c'est bien connu, on radote, à mon âge ! :-)

     

    Glandouiller, vite !Glandouiller, vite !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les heures ont vite filé et mes copines sont reparties. Les gares m'émeuvent toujours et j'y cherche des signes et des histoires. Gare de l'Est, en rentrant chez moi, mon regard croisé avec ce garçon, dans son étreinte, m'a fait sourire.

     

    « Quatre ansHommage »

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Août 2016 à 07:20

    ... ça fait un bien fou de se retrouver comme cela, entre copines...tes photos le prouvent!

    Bises du jour de Mireille du Sablon

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:43

        Bienvenue chez moi, Mireille ! Merci pour tes visites.

    2
    Lundi 29 Août 2016 à 08:08

    Merci de m'avoir fait découvrir cette expo, à défaut de pouvoir la visiter en vrai c'est sympa d'en avoir un aperçu ^^

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:44

        J'ai de nombreuses photos d'expos passées dans ma besace ... je vais essayer d'être un peu plus studieuse et d'en montrer d'autres !

    3
    Lundi 29 Août 2016 à 09:39

    Eh bien pour du "glandouillage", quel boulot !

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:45

        :-)  Quand le boulot, c'est juste de l'activité à s'occuper de ce qui nous plaît, c'est pô grave !

    4
    Lundi 29 Août 2016 à 09:46

    C'est bien cela, Paris au mois d'août: "ô, glandouille, suspend ton vol..."

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:45

        L'ai-je bien suspendue ! ?  :-)

    5
    Lundi 29 Août 2016 à 09:53

    votre shoping passe par des expos...c'est cool

    tilk

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:46

        Voui, on est comme ça ! :-)

    6
    Lundi 29 Août 2016 à 10:07

    C'est bon ces moments de partage, de papotage, et des expos japonaises en plus... joli programme à garder dans son cœur pour les jours plus gris des saisons à venir. Belle et lumineuse journée à toi.   brigitte

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:46

        Le partage, c'est toujours bon ! Merci !

    7
    Lundi 29 Août 2016 à 11:19

    De beaux moments dans tous les sens du terme.

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:47

        Joli com : merci l'ami !

    8
    Lundi 29 Août 2016 à 17:08

    Je crois que j'ai trouvé

      • Lundi 29 Août 2016 à 17:53

        Dites !  :-)

    9
    Lundi 29 Août 2016 à 18:03

    Les choses

     

    GEORGES PEREC 

      • Lundi 29 Août 2016 à 18:54

        Gagné ! Bravo ! Z'avez plus qu'à me donner votre adresse postale sur mon adresse mail (nchk@free.fr) et j'envoie l'ouvrage, comme promis (sauf si vous l'avez déjà, auquel cas je le remplacerai par un autre livre-surprise).

    10
    Lundi 29 Août 2016 à 21:38

    Glandouiller... Seule, entre potes, entres fille qu'importe mais glandouiller surtout... Pour moi la glandouille estivale prend fin mercredi, retour dans la vie obligée, celle où il y a des matins...  

    Je lirai ton livre fétiche! ;)

    A bientôt Nikole! 

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:55

        Nous sommes jeudi, tu as repris : courage la belle ! Môa c'est lundi ...  :-(
        Je ne veux pas m'avancer trop car on ne peut jamais deviner les gens, ni toi  :-)  mais je pense qu'il ne te plaira pas. Cela dit, j'espère me tromper. J'adore Pérec et son génie, en général. Ce livre-là parle sans doute davantage aux gens de mon âge, qui ont connu cette époque et à qui le contexte de l'histoire rappelle des souvenirs (moi en tout cas). Une anecdote, j'en profite. Un jour, il y a très longtemps, j'ai offert en cachette ce livre à quelqu'un dont j'étais amoureuse. Il ne savait pas que c'était moi. Je le voyais presque tous les jours dans le train. Il le lisait, mais peu, pas longtemps, et j'étais triste parce que je me disais que je m'étais plantée. Plus tard, quand je lui ai parlé, et que nous avons parlé, il m'a dit qu'en fait il aimait ce livre, mais qu'il ne voulait pas le finir trop vite, alors qu'il s'en "économisait" la lecture. C'est un souvenir lointain qui m'est cher. Voilà, c'était la confidence du jour ; voilà-t-y pas que je raconte ma vie sur ce blog !
        À bientôt lylouan.

      • Vendredi 2 Septembre 2016 à 10:50

        Tu devines bien... ;) Je vais le lire quand même et s'il ne me parle pas aujourd'hui, il sera dans ma bibliothèque pour me parler plus tard! :)

        Merci de m'avoir raconter ton beau souvenir... Je l’emmène avec moi en réunion cette après midi! 

      • Vendredi 2 Septembre 2016 à 11:00

        :-)  Bonne journée !

    11
    Lundi 29 Août 2016 à 23:01

    Tout ceci a une odeur de bonheur.

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:56

        Je me réjouis que cela se ressente !  :-)

    12
    Lundi 29 Août 2016 à 23:09

    Doublé par Serge ! Pas grave, je l'ai déjà ! :-)
    Et la rue Georges Perec en haut de la "Campagne à Paris", qui y est déjà passé ? :-)

    Faudra qu'un jour je montre mes photos de l'expo Araki, ha, bah non j'en ai pas puisque les photos y sont interdites .... J'aime bien tes photos volées

    Le bonjour à Mimi et Isa en passant !

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:57

        Je suis retournée sur la page dont tu donnes le lien : quel plaisir ! Et tu cites même Les Choses, justement ! J'avais oublié, ça !  Passantes et passants ici, allez voir la page dont on cause : ça vous plaira, sûr !

    13
    Mercredi 31 Août 2016 à 18:22

    Bizarre, je ne vois pas une journée entre mecs atteindre une telle qualité. ...

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 16:59

        Ça moi, chépa, j'peux pas dire !!!!  :-)

    14
    Mardi 13 Septembre 2016 à 20:39

    sympa ce billet et les rencontres entre copines

      • Mardi 13 Septembre 2016 à 22:36

        Oui, hein ! Merci de ton passage, Sylvie !

    15
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 12:17
    Pastellle

    Une note bien agréable à lire et à regarder. :)

      • Jeudi 15 Septembre 2016 à 12:40

        J'en suis fort aise ! :-) Bises Sophie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :