• Interlude

     

    L'oiseau

     

     

    Interlude

                                                                                                             © L'oeil du Krop                                     

     

                                                                      

     Un oiseau perdu
                    Crie son chant noir entravé
        Au ciel qui l'appelle

     

     

    « Le huitJuste une note »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Mars 2017 à 10:35

    J'ai envie de lui dire à monsieur Beloiseau : Allez l'oiseau, aie confiance, aime la vie comme elle est et ne laisse pas les autres entraver ton chant...

    Belle photo Nikole, on dirait une estampe. Bises.   brigitte

      • Jeudi 9 Mars 2017 à 13:01

        Si tu savais comme tu me fais plaisir : c'est l'impression que j'ai voulu donner, celle d'une estampe... Bises.

    2
    Vendredi 10 Mars 2017 à 06:08

     Maintenant que vous le dites, c'est vrai. Je n'y aurais pas pensé. Très beau. Mon chat a apprécié.

      • Vendredi 10 Mars 2017 à 15:15

        :-)

    3
    Vendredi 10 Mars 2017 à 08:20

    T'inquiètes un corbeau finira par venir.

    4
    Vendredi 10 Mars 2017 à 10:17

    Bonjour Nikole,

    "Je ne chante pas plus faux que le corbeau qui, lui croasse
    Mais lui, il est beau, oh lui, il est fort, ce grand oiseau noir,
    Et moi je suis petit et noir et gris
    Je m'appelle Albert, le merle noir et gris.
    Je m'appelle Albert Pompourrie,
    Le m'appelle Albert, le merle maudit, le merle maudit."

    Albert. Dick Annegarm.

    Voilà à quoi j'ai pensé en découvrant la photo et les trois ligne qui l'accompagnent.

      • Vendredi 10 Mars 2017 à 15:20

        Superbe citation idoine !! Merci beaucoup Pierre !

    5
    Vendredi 10 Mars 2017 à 19:13

    Très beau ! Vraiment ! J'adore !

      • Vendredi 10 Mars 2017 à 19:47

        Merci beaucoup !

    6
    Lundi 13 Mars 2017 à 11:37

    Un cliché d'une rare beauté, en  noir et blanc, tout en ombres sur fond de ciel gris. A la fois, semblable à une sculpture, mais l'ombre de l'oiseau indique que sa solitude n'est pas une mort mais un renouveau.

      • Samedi 18 Mars 2017 à 20:55

        Merci beaucoup !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :