• Interlude

     

              Le dess(e)in de nos vies

     

    Interlude

                                                                                                               Les ©hemins du Krop

     

    « FictionLà-bas »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Juillet à 09:23

    De l'eau, les arches d'un pont, des arbres en hiver, du noir et du blanc... j'y ajouterai bien des fleurs et des papillons à ce dess(e)in de nos vies, non ? Bises.  brigitte

      • Lundi 23 Juillet à 09:39

        Je n'ai pas réussi à attraper des papillons mais oui, tu as sans doute raison ... :-) Bises.

    2
    Lundi 23 Juillet à 10:00

    C'est une merveilleuse photo que Giacomelli n'aurait pas reniée... Les papillons sont là aussi, et comme dirait notre ami Francesco en citant Michelangelo Antonioni : "Il suffit de garder les yeux ouverts : tout se charge de significations..."

    Bonne journée Nikole, je t'embrasse

     

      • Lundi 23 Juillet à 13:05

        C'est un très beau compliment je te remercie :-) ! Et t'embrasse. Bonne journée.

    3
    Lundi 23 Juillet à 20:16

    Il passe, il fuse et s'imprime dans nos rétines.

      • Lundi 23 Juillet à 20:24

        Merci !...

    4
    Mardi 24 Juillet à 05:55

    Beau noir et gris. Oh, comme vous êtes culturelle, gente dame!

      • Mardi 24 Juillet à 20:12

        Merci. Tu te moquerais pas un peu de lady ladite dame, des fois ! :-) ... peuh ! Culturelle, qué, culturelle ??!!

    5
    Mardi 24 Juillet à 20:05

    Comme une peinture en noir et blanc !
    Ou comme une belle photographie dans le mouvement !

    Bien vu, bien fait !

     

      • Mardi 24 Juillet à 20:13

        Ou comme une photo dans le mouvement transformée en dessin noir et blanc ? :-)
        Merci !!

    6
    Mardi 24 Juillet à 21:05

    la vie, ce chemin qu'on emprunte en naissant et qui devient vite l'auto-route aux multiples embranchements, où l'on passe sans voir ... avant de revenir vers les sentes plus calmes de l'âge qui s'essouffle teintées de sombre comme la nuit ...

    Restons encore un peu dans le mouvement ... et la lumière !

    amitié .

      • Mardi 24 Juillet à 22:38

        Oh oui, restons-y ! Merci. Amitiés.

    7
    Mercredi 25 Juillet à 07:20

    ...une photo, un dessin? du mouvement pour sûr!

    Bises du jour,

    Mireille du Sablon

    ...je n'ai plus qu'à découvrir la Marne plus à fond...

      • Mercredi 25 Juillet à 08:16

        L'une transformée en l'autre :-) Bises.

        (Et pour la Marne, moi je suis de Châlons-sur-Marne à l'époque)

    8
    Mercredi 25 Juillet à 13:25

    Un flou très artistique : on ne fait que deviner l'espace. Est-ce dessin ou cliché ? Impossible de le déterminer.

      • Mercredi 25 Juillet à 13:34

        Admirable technique (dans ces cas-là) qui permet, à partir d'une photo, et quand on ne sait pas dessiner, de dessiner quand même ...

    9
    Jeudi 26 Juillet à 16:14

    Je me disais hier encore (c'était mon anniversaire) qu'il en avait coulé de l'eau sous les ponts. Trop sans doute. Mais, sans trop d'eaux orageuses ou torrentueuses. La chance ! Pourvu que ça dure ! Je croise les doigts. Florentin, l'ancien.

      • Jeudi 26 Juillet à 16:18

        Je croise les doigts avec toi, et encore bon anniversaire !

    10
    Jeudi 26 Juillet à 17:38

    Cette ligne blanche dans l'eau, longeant le pont, comme un point de repère où s’accrocher dans le flou -de nos vies. Aller au delà des arches explorer le futur....

    Magnifique dessin.

     

      • Jeudi 26 Juillet à 18:17

        Merci pour ce beau message, à la fois plein de rêve et de réalité.
        Eh oui, grâce à la technique, on peut aujourd'hui dessiner sans savoir dessiner ... suffit de transformer une photo ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :