• La France s'entête ?

     

    La France s'entête ?

      La nuit a été rose, gris-rose, et je l'ai passée aux alentours de l'Arc de Triomphe. Oh, pas en réalité, non, moi je vis assis, mais juste en rêve ... tout se déroulait en ses environs, rues escarpées, perplexités et cachettes ; je ne me ferai jamais à l'étonnement que peut procurer la vastitude de notre cerveau et de ses ramifications insoupçonnées, conscientes ou pas. Nos corps ont de telles vies : qu'en faisons-nous ?
    Déambulations. Mille rêves en moi font de douces brûlures. Des vrais, ceux-là. Des attentes inavouables et inconsidérées, des attentes de tout ce jaune devenant presque une couleur-symbole, et qui pour moi finit par se dessiner en une double image, des mains tendues (vers quoi ? vers qui ?), des yeux qui pleurent (de douleur, de violence subie, physique, morale).

    La France s'entête ?La France s'entête ?

     

     

     

     

     

     

     

      La télé restera fermée. Je ne regarderai pas les partis-pris ni les manipulations médiatiques. Je ne saurai pas comment se déroulera cet acte cinq, comme ils disent ... tout ce théâtre devient la scène d'une mauvaise pièce, mimes, pantomime, guignol et jeux détournés. Récup, manip de manif, bas instincts versus esprits honnêtes, un embrouillamini généralisé. Je continue de trouver courageux tous les purs et qui y croient, qui veulent y croire, mais que restera-t-il d'autre, et tant mieux si je me plante complet sur mon sentiment, de toutes ces manœuvres et de toutes ces douleurs vraies du peuple, des gens, des gens ! qu'une lueur qui aura duré quelque temps sur le pavé humide des larmes ? Et qu'un désespoir accentué par un avenir à l'horizon froid ?

     La France s'entête ?

     

    « Temps mortInterlude »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Décembre 2018 à 11:25

    La lumière redonne vie à l'essentiel. Je te rejoins sur le mauvais théâtre de l'information. Je ne supporte plus que la radio et encore à petites doses...

      • Dimanche 16 Décembre 2018 à 09:38

        Tout est faussé, tout est fossé !

    2
    Samedi 15 Décembre 2018 à 12:49

    Voilà ! c'est ça : un embrouillamini généralisé

      • Dimanche 16 Décembre 2018 à 09:38

        Je ne sais pas, depuis, je ne sais plus, je suis perdue...

    3
    Samedi 15 Décembre 2018 à 14:15

    désespoir du manque d'espoir mué en jaune d'un espoir d'une fin de désespoir, qu'en sortira-t-il ? nul ne peut le prévoir ... nos "tortionnaires ont en eux, le monde des affaires, et nous à part déambuler en jaune que pouvons-nous faire ? si ce n'est "tenir bon " ...

    amitié . 

      • Dimanche 16 Décembre 2018 à 09:41

        Heureusement que tous ne sont pas comme moi, qui ai en ce moment tendance à baisser les bras, fatiguée et désabusée. Je loue le courage ce certains humains et crache sur l'arrogance indéfectible de certains autres.
        Amitiés.

    4
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 12:01

    Superbe billet que celui que je viens de lire, tu as su exprimer tout haut et avec tes mots, ce que nous sommes de plus en nombreux à penser. En effet, il faut éviter les amalgames, mais nos chers médias savent promptement saisir n'importe quel moment pour le monter en épingle et s'en repaître. Notamment BFMtv qui n'a de cesse d'expédier ses employés au milieu des bousculades afin d'attirer toujours plus d'auditeurs. En fait, c'est bon pour les médias, ça les occupe et l'audimat devient prépondérant quitte à maquiller certaines vérités. Ecoeurant. Je suis ce qu'il se passe, mais refuse cet enfermement malsain. Je coupe donc le téléviseur, je n'aime pas le voyeurisme.

      • Dimanche 16 Décembre 2018 à 12:57

        Merci pour ton compliment sur mon écriture, c'est toujours très touchant.
        Pour le reste, nous sommes d'accord, comme il me semble, assez souvent.

    5
    Lundi 17 Décembre 2018 à 12:56

    Donne entière priorité à ce que tu aimes, ce qui te transporte (Photo, musique, lecture etc.) Le reste devient alors peu important. J'ai l'air paternaliste, hein ?


    J'aime bien la photo de tes mains (car je devine que ce sont les tiennes,)

      • Lundi 17 Décembre 2018 à 18:58

        Non, je ne te trouve pas paternaliste, je te trouve sage...

        Et ... non, ce ne sont pas mes mains, les miennes sont là :-)

    6
    Mardi 18 Décembre 2018 à 07:48

    C'est effectivement joliment dit, parce que tu as une vision assez romantique de la chose. Ce que je vois sur place, pour ma part, puisque ça bloque pas loin de chez moi, ce sont des gilets jaunes qui après avoir extorqué des signatures comme droit de passage, ont instauré un péage en euros... Ou encore ceux-ci qui font un petit concours d'humiliation, deux fois le tour du rond-point en criant "Macron démission" pour franchir le barrage... Et pour moi des kilomètres de détour pour aller là où je dois me rendre absolument. Alors en matière de pureté...

    Ce qu'il en restera? En plus des mômes qui voient s'envoler leur boulot saisonnier, des commerces ou petits  agriculteurs bio qui voient s'effondrer leurs revenus, la haine débridée, à coup sûr, couplée à la bêtise. Qui n'ont rien de romantique.

     

     

      • Mardi 18 Décembre 2018 à 16:49

        Je ne dis pas que tout jaune soit rose, mais je ne dirai pas que tout jaune soit noir. Les deux co-existent probablement.  Mais je te comprends, vraiment. Et puis, cela va s'émousser. De toute façon, ça va s'émousser. Forcément.
        Bise compatissante.

    7
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 10:34
    Annick SB

    Le jaune se fera t-il engloutir par la brume ou deviendra t-il lumière ?

    Ténus espoirs...

    Promesses tenues...

    Qu'adviendra t-il des lendemains qui déchanteront encore ???

      • Mercredi 19 Décembre 2018 à 10:40

        Perso, je suis pessimiste...
        Merci du passage !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 07:47
    Pastellle

    Tes trois illustrations sont parfaites, et comme toi je suis perdue, je ne sais plus quoi en penser, et surtout comment ça va se terminer... 

     

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:20

        Ce mouvement aura été vraiment étrange. Il va se terminer, parce que ce sont les fêtes, qu'on est en hiver, et que c'est devenu n'importe quoi dans de nombreuses attitudes (des deux côtés). Je crois que si  nous avions été en mai par exemple, ce ne se fût pas passé de la même façon. Et je pense malheureusement que comme d'hab, ce seront toujours les mêmes les perdants à ce "jeu"-là. Merci de ton passage, Sophie. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :