• Le temps des amours

     

     

    Le temps des amours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ils n'avaient pas l'air de se connaître depuis longtemps ... leurs gestes trahissaient à la fois la curiosité et la pudeur. Regards effleurés. Gestes à peine découverts. Attentes. L'image est toute récente ... que partagent-ils aujourd'hui, quelques jours après cette rencontre-là ??

    Peut-être ...

    Le temps des amours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Peut-être tomberont-ils amoureux, quelques jours, quelques années ou pour un temps qu'ils penseront éternel. Ils seront attentifs, bienveillants. Ils ne sortiront pas. Ils resteront corps contre corps à se manger des yeux et à caresser leur visage. Ils sortiront. Ils prendront des chemins de forêts. Des lignes de bus. Ils iront au cinéma. Visiteront des expos. Ce sera l'automne. Quand elle frissonnera, il ajustera l'écharpe autour du cou de sa douce ne prends pas froid. L'amour sera comme une harmonie. Une chaleur perenne ...

    Car parfois durent les amours ...
    Le temps des amours

     

     

     

     

     

    Ils vieilliront peu à peu, sans s'en apercevoir, le pas alerte et le besoin d'avancer toujours vaillant face au chemin caché. Ils l'allongeront, ce pas, à leur commune cadence. Lentement mais sans faiblir. En se tenant de plus en plus souvent par la main pour se donner le courage de chasser les idées noires qui parfois effleureront leurs cheveux. Ils porteront des chapeaux pour les protéger comme des talismans, des garde-fous ;  pour garder leurs souvenirs au chaud. Il ne verra à travers ses rides, quand il la regardera, que la trace d'un ancien fou-rire ou la rigole d'une larme. Il la trouvera vieille et il la trouvera belle. De tout ce qu'ils auront vécu ensemble et que jamais on ne leur retirera, quoi qu'il arrive.

     

    Le temps des amoursIls auront vécu ensemble si longtemps qu'ils se ressembleront. Ils ne s'en seront pas aperçus. Leurs cheveux seront devenus gris, leurs yeux auront gardé la clarté de l'amour et de sa transparence comme un cristal. Et quand ils diront, en même temps, que l'amour, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais regarder ensemble dans la même direction, ils riront, on fait comment sinon quand on observe un tableau ou une photo, tous les deux, sur un mur ...
    Elle ne dira rien mais elle fermera les yeux quand il la prendra aux épaules et qu'elle sentira sa présence au-dessus d'elle, tendrement. Elle se souviendra que, plus jeune, il pressait fortement sa main sur son cou et que ça la faisait frissonner de désir et d'un étrange sentiment d'appartenance.
    Ils économiseront leurs forces et dépenseront leur amour, encore et encore, en étreintes, même plus feutrées, en sourires, même plus marqués, en regards, même plus assombris, en doigts entrelacés toujours aussi fort en face de l'adversité et de l'horizon étréci. 
    Ils sauront qu'ils auront vécu, en s'aimant, quelque chose de tellement important, essentiel, vital, que toutes les scories, les taches, les anfractuosités, les remords, les regrets se seront gommés, d'eux-mêmes, naturellement, sur la grande page, pour ne laisser qu'une frêle esquisse, succincte, parfaite, sur le papier de la porte blanche, tout au bout, quand elle s'ouvrira. Ils ne doutent pas qu'à cet instant, ils seront, à jamais, dans les bras l'un de l'autre.

     

     

    « DéroulerInterlude »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Février à 07:29

    des frisons me chatouillent l'échine, les yeux humides s'éclairent d'une infinie tendresse, mes doigts caressent les touches tant mon émoi est profond dans ce bonheur que tu nous contes si bien, c'est donc ça la VIE ! S'AIMER ...

    merci !

      • Dimanche 17 Février à 14:44

        Oui, C'est ça, aussi, la vie ... aimer une personne ...
        ou ... un animal, l'art, une quête, quelle qu'elle soit,tout ce qui nous fait sentir exister sans faire mal à l'autre, aux autres ... tout ce qui fait que l'ombre reste dans l'ombre, tout pour faire en sorte qu'une petite lueur vive reste quelque part, fût-ce  dans le souvenir. Merci à toi ... je suis émue de t'avoir émue !

    2
    Jeudi 14 Février à 08:09

    ... tu as trouvé les mots pour dire que ces amours là existent...ce n'est pas un rêve...je le souhaite à tous!

    Bises du jour

    Mireille du sablon

      • Dimanche 17 Février à 14:44

        Il existe, et je souhaite à bien des personnes de le connaître ...

    3
    Jeudi 14 Février à 09:13

    C'est très touchant cette série de duos tendres et sensibles

      • Dimanche 17 Février à 14:44

        L'amour est touchant.

    4
    Jeudi 14 Février à 11:00
    Pastellle

    Quel texte magnifique, wow ! ♥♥♥

    Tu m'émerveilles... 

      • Dimanche 17 Février à 14:45

        Wow ! Merci !
        Je suis touchée, vraiment.

    5
    Jeudi 14 Février à 11:01
    Pastellle

    Oups, du coup dans mon émotion j'en oublie les photos. 

    Elles sont parfaitement bien trouvées et en harmonie avec tes mots. 

    Mais wow, tes mots... 

     

     

      • Dimanche 17 Février à 14:46

        Merci encore ! Mes photos et mes mots se sont rencontrés assez naturellement.

    6
    Jeudi 14 Février à 14:04

    Ton article colle parfaitement aux photos choisies. A moins que ce ne soit, en partie, ces photos qui t'aient inspiré ces mots tendres et nostalgiques qui passent de cliché en cliché, comme une étape après l'autre. Un passage du temps via des personnages qui vont du jeune âge à celui du grand âge, tout en douceur, calmement, comme si de rien n'était, sinon factuel. L'amour à travers le temps, une continuité jusqu'au bout, quelque chose de rassurant et de doux. On peut envier ces couples qui durent, s'appuyant et comptant sur l'autre. Magique !

      • Dimanche 17 Février à 14:48

        J'avais une ou deux photos, puis trois, puis quatre ...  le texte, l'histoire, les a embrassées naturellement au fil de la plume ... C'est un don de la vie que de trouver l'amour. Encore plus de le voir durer. Merci.

    7
    Jeudi 14 Février à 19:30

    Houlà ! Nikole romantique.

      • Dimanche 17 Février à 14:49

        Parfois oui, parfois non, comme (peut-être) tout(e) un(e) chacun(e) ... parfois ... :-)

    8
    Jeudi 14 Février à 20:53

    Alors là .............................Chapeau bas .......C'est BEAU !!!!!!! Bises,Nik' ....

      • Dimanche 17 Février à 14:50

        Je te remercie d'être passé l'amoi. Et t'embrasse.

      • Samedi 2 Mars à 13:12

        ???? là, moi ! (c'est quoi cette faute !!!) ???  :-)

      • Mercredi 6 Mars à 20:52

        En fait, je voulais sûrement plutôt dire : l'ami ... :-)

    9
    Jeudi 14 Février à 21:05

    Je reviens (j'aime lire tes commentateurs) et que vois-je ? un Musquetaire. Diable, je ne saurais-je plus qui je suis ?

      • Dimanche 17 Février à 14:51

        :-) ...
        Et merci de revenir ...

    10
    Vendredi 15 Février à 11:14

    Bon, ça c'était la St Valentin... en bande dessinée... l'amour idéal(isé)

      • Dimanche 17 Février à 14:51

        La St-Valentin dure parfois toute une vie ...

    11
    Vendredi 15 Février à 19:16

    Une magnifique série de photos (pourquoi la dernière n'est pas en noir et blanc ?) et un texte splendide !

    Bravo Nikole.

      • Dimanche 17 Février à 14:55

        Merci. Je suis contente que mon texte te plaise.
        La dernière photo est en couleur pour magnifier les vieilles amours, leur laisser des couleurs, pour terminer sur sur du gris mais aussi du bleu, pour que la fin ait un certain panache, malgré tout ...

    12
    Samedi 16 Février à 17:33

    Quel magnifique texte, ces petits détails de tendresse qui varient au fil des ans.

    Tu en as fait comme un très délicat roman-photo que j'apprécie d'autant plus que je vis depuis plus de 40 ans avec la même personne. Et, oui, c'est ça.

      • Dimanche 17 Février à 14:52

        Tu as beaucoup de chance et j'en suis heureuse pour toi. Merci beaucoup pour tes mots.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :