• Leön

    Noël à l'envers

     

    Leön

     

     Avant, les sapins étaient verts, il y avait de la neige à Noël et le Père du même nom était vieux et ventru. Mais ça, c'était avant. J'espère qu'un peu de vraie magie brille encore dans les yeux des enfants, avec tous les repères décalés d'aujourd'hui. Et que pour eux ce n'est pas seulement le jour où ils vont avoir des jouets -pour ceux qui en ont- ceux-là mêmes que leur a promis le Père Noël efflanqué avec une voix de jeunot qu'ils ont vu sur un boulevard, et puis cet autre, dans la rue d'à côté... Les enfants sont différents, normalement, aujourd'hui ; j'étais moi une gourdasse ingénue qui à sept ans -à sept ans !-, a eu la révélation quand ils n'ont pas eu l'air bien surpris ni contents les parents qu'on a réveillés à l'aube pour leur montrer nos cadeaux : je revois encore la mini-guitare de cette année-là.
     Je n'ai, dans ma mémoire, pas beaucoup d'images de ces périodes, à la maison. Que ne s'est-il pas passé pour que j'aie ainsi tout oublié ... ah si ! j'ai  le souvenir de la neige d'antan, abondante et belle ; du son ouaté et de l'impression inouïe -c'est le cas de le dire- qu'elle me donnait ; s'il y a quelque chose de divin, c'est, sur terre, ce que font sur nous certaines manifestations sereines de la nature, la mer, les nuages, la neige...

     Pas ma chanson rituelle préférée de Noël cette année (Let it snow) mais une ancienne de Greg Lake, dont j'ai évoqué la mort (ici), et qui couronne bien cette journée-là, que je souhaite, au moins, trêve dans le chaos du monde.

     

           G. Lake, I believe in Father Christmas

     

    Leön

     

       Je poste ce billet aujourd'hui parce que ... bon anniversaire, petit frère ! 

     

     

     

     

    « LogiqueEn creux »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 08:13

    Gourdasse ingénue! Ça alors ! Ah! Ah!


    Si tu veux de la neige, je t'en envoie : il y en a plein mon balcon.


    Pour la musique, j'avais fait plusieurs articles, en 2015, pour trouver plein de chansons de l'occasion au cours des années 1960, puis


    des 80 à aujourd'hui, mais un véritable désert pour les 70. Oh, il y en a eu de la part de la soul, country, folk, variété, mais de la sphère rock ? Désert ! Semblerait qu'ils trouvaient ça cul-cul et pas très rocker. Il y a eu Jethro Tull (2 fois) Lennon puis celle que tu présentes.


    Quand au père, voici une anecdote véritable. Il y a une dizaine d'années, un centre commercial de ma ville avait présenté le bonhomme vêtu de bleu.  Les parents s'en étaient plaints!

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 16:08

        Merci pour la neige. Et pour cet article musical intéressant, mais je n'en attendait pas moins de toi  :-)
        Bleu ? mais c'est bon pour le Noël des Stroumpfs, ça, pas pour nous, peuh !

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 21:47

        Ach ! faute ...  attendais ...

    2
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 08:19

    ..les Noëls d'aujourd'hui nous paraissent bien fades...est-ce parce que nous n'avons plus notre regard d'enfant?...je le pense parfois!

    Bises de Mireille du Sablon

    ... et bon anniversaire à ton frérot!

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 16:06

        Je ne sais pas ...

        ... et merci !

    3
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 09:09

    Joyeux et coloré ce post. Les souvenirs se raccrochent les uns aux autres. On rate un train, un autre arrive, la vie nous ramène souvent sur les rails.

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 16:10

        Tu es philosophe, Thierry ! Et tes propos ne manquent pas de couleur. :-)

    4
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 10:46

    on devait être plusieurs ingénues alors...je crois également de façon inconditionnelle dans la beauté du monde à travers la nature, bises non givrées

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 16:05

        C'était une autre époque ... un peu trop pas assez ... je la trouve à présent u peu trop trop ...

    5
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 13:36

    Mes parents nous ont offert tous les beaux Noël qu'ils n'avaient pas vécu enfants. J'en garde des souvenirs qui me sont bien plus précieux que les montagnes de cadeaux que je découvrais au pied du sapin. Aujourd'hui, je transmets cette magie à mes enfants, mes yeux brillent toujours autant. Aujourd'hui le calendrier de l'Avent nous offre un spectacle, hier c'était la visite d'un château illuminé... A chaque jour sa magie... 

    Je t'embrasse fort Nikole et Joyeux Noël à toi parmi ceux qui te sont proches...

    (J'ai un point en commun avec ton frère: on a changé de dizaine la même année! ;))

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 16:04

        Tu as le don de l'instant !

        (Oui mais c'est pô la même dizaine ...)

    6
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 13:54

    « Des sapins à l’endroit sur des sapins à l’envers… 

    L’eau calme de la rivière reflète une guirlande de conifères »

    http://cdn2.wallpapersok.com/uploads/picture/283/233/233283/picture-233283.jpg?width=665

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 16:02

        :-)  Bien vu !

    7
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 18:01

    Nous n'avions pas de jouets à Noël, c'était réservé à saint-Nicolas ... En revenant de la messe de minuit (si,si j'y allais ...) on mangeait du boudin, on veillait quelques temps et puis nous allions dormir tout contents d'avoir pu vivre un "peu" la nuit ... 

    joyeuses fêtes 

    amitié .

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 21:43

        Mon compagnon, du Grand Est, a aussi le souvenir que c'est à la Saint Nicolas qu'il avait ses jouets. Moi je me souviens d'uns photo dans une fête foraine où on nous photographiait, enfants, près de lui (je suis aussi du Grand Est, mais la Champagne était moins marquée par ça que la Lorraine) mais c'est bien à Noël que j'avais mes jouets. La messe de minuit ... c'est vrai que ce fut une institution, un temps ... mais je n'y suis jamais allée.

    8
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 18:03

    Oui, Noël, ce n'était pas le père Noël (les cadeaux, c'était pour la St Nicolas) mais le sapin coupé à décorer, la crèche, la messe de minuit, le cougnou au retour (que mon père avait ramené de la région de sa mère, le meilleur)...
    Moi aussi, j'ai l'impression qu'il neigeait plus souvent durant les hivers de mon enfance, mais la mémoire retient ce qu'elle veut bien.
    Joyeux Noël, Nikole, avec un peu de magie et beaucoup d'espoir.

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 21:45

        Cougnou ? Koitesse, ce régionalisme ? je ne vais pas voir tout de suite sur Internet : si tu repasses par ici, je préfère que ce soit toi qui me donnes la solution ...  :-)
        (Concernant la neige, il y en avait vraiment plus avant ...)

      • Lundi 26 Décembre 2016 à 11:12

        Le cougnou, c'est une brioche belge qu'on ne mange qu'à Noël, en forme de petit Jésus emmailloté: au sucre, aux raisins ou ni l'un ni l'autre, nature, à déguster avec juste un peu de beurre. Maintenant on en trouve aussi avec des pépites de chocolat. Dans mon enfance, ce qui n'est plus le cas partout aujourd'hui, on y posait toujours un petit Jésus en sucre rose !

    9
    Samedi 24 Décembre 2016 à 12:01

    Des sapins pour daltoniens !
    En tant que Lorrain donc proche de nos chers sapins Vosgiens, je proteste, un sapin c'est vert sombre, éventuellement (mais de plus en plus rarement) enneigé !!!
    Et, oui, dans mon enfance, longtemps, c'est St Nicolas qui apportait les cadeaux aux enfants ! Noël c'était la messe de minuit et la crèche !
    Le défilé de la St Nicolas est toujours un moment de fête ici à Nancy et dans la région!

    Je te souhaite, cher NiKolas au féminin, de bonnes fêtes de Noël familiales à toi et à toute ta famille.

      • Samedi 24 Décembre 2016 à 12:37

        C'est chouette que cette tradition ait été préservée. Merci pour tes voeux, que je te renvoie, démultipliés. Et bon réveillon, même sans la messe de minuit !  :-)

    10
    Samedi 24 Décembre 2016 à 12:03

    Et je renouvelle ici comme hier sur Aminus mes souhaits de bon anniversaire au petit frère Jack. Pas de bol pour lui, anniversaire si proche de Noël, n'avait-il droit qu'à un seul cadeau et un seul gâteau ?

      • Samedi 24 Décembre 2016 à 12:34

        Bah hier il s'était fait offrir un restau gastronomique par sa douce, ça ne l'empêchera pas de réveillonner ...

    11
    Lundi 26 Décembre 2016 à 12:23

    Bonjour Nicole, Certes il n'y avait pas de neige chez moi, mais Noël reste tout de même un moment magique malgré le fait que l'enfance soit bien lointaine désormais. Nous l'avons fêté en famille. C'était bien, confortable, animé, joyeux et empli de douceur.

    Je te souhaite un bel an neuf tout en douceur et en joie.

      • Lundi 26 Décembre 2016 à 20:31

        Merci beaucoup d'être passé ici, et d'y avoir laissé ces mots. En fait Noël fut doux, et avant-hier soir, et hier ...

        (Il y a une erreur dans le lien : il ne renvoie pas à ton blog !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :