• Les branchies

    Gris...erie maritime

     

    Les branchies

     

    ... Et ça n'a rien de raisonnable, mais qu'importe ! Cette folie-là est si légère, et si léger ce désir-là. À l'approche des côtes, ouvrir le nez et humer l'air comme un animal, liens dénoués, esprit libéré. Les sabots de taurelle s'effacent et des branchies se déploient. Poissonne terrestre. Film fantastique. Où est le corps où est la tête dans ce qu'on vit ?

     

    Les branchies

     

    Juste un chemin sépare les hommes et puis la mer.

    Gris.
    Pluie un peu.

    Le visage habite le silence.

    Opacités.
    Gris couleurs douces.

    Un autre monde.
    Un autre monde que quoi ?

     

     

     

    Les branchiesLes branchies

     

     

     

     

     

     

     

     

    (JLM  par Le Krop)                                                  (Le Krop par JLM)

     

     D'un côté, nichées derrière moi, je laisse les maisons et je délaisse les cabanes du bord de route.

     

    Les branchies

     

    Les branchies

     

    Les branchies

            De l'autre, la mer qui m'attire avec ses points sur les i et ses langues d'eau dans les sables ...

     

    Les branchies

     

    Les branchies

     

    Les branchies

     

    Les branchies

     

    Les branchies

    Enfin, elle est là, tout près. Toucher l'eau le sable mouillé avec les chaussures qui trempent et l'air frisquet qui environne, doublé du sifflement intime de l'écume.

     

    Les branchies

                                                       

    Toucher.
    Sentir.


    La main posée comme une étoile de mer,
    écouter le lent contentement qui irrigue.

     

    Et sourire.
    Sourire au monde.

     

     

     

    La mer est là et vous pourriez rester des heures les pieds enfoncés, statue vivante, à remercier la vie et à respirer.
    Les oiseaux passent, tournent, viennent et s'en vont. Vous saisissez le contraste entre eux et vous. Et pourtant, à cet instant précis, vous êtes tellement en eux que vous pourriez voler.

     

    Les branchies

    Les branchies

    Les branchies

    La mer et l'oiseau ne font plus qu'un ; d'ailleurs son corps se confond avec l'écume des vagues ...

     

    ... Pendant ce temps, la lumière a changé, et le ciel mordoré peu à peu les oiseaux qui se posent.

    Les branchies

     

    Les branchies

     

    Les branchies

     

    Les branchies
                                                                     (Le Krop par JLM)

     

    Les branchies

    Revenir partir avec le cœur comme une marée, un flux doux.

     

     

    Les branchies

     


    The Verve, Life is an ocean

     

    Revenir vers la mer et l'océan
    Ne jamais abandonner son horizon ...

     

    Mises à part les deux où il apparaît, capturé par Jean-Luc, les photos sont du Krop, et si vous cliquez sur elles,
    vous pourrez vous baigner dans le poème de la mer ...



    « DimancheSOlé ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Avril 2016 à 16:33

    Magie de ton pouvoir à nous renverser, nous imprégner, en parlant de ce que nous connaissons tous, à quoi nous aspirons tous, avec tes mots et tes images à toi. Merci paisible et tumultueux à la fois :)

      • Lundi 25 Avril 2016 à 10:58

        Quel touchant commentaire, Lul' ! Merci du fond du ♥

    2
    Mardi 19 Avril 2016 à 17:00

    Splendide la luminosité de la fin de journée

      • Lundi 25 Avril 2016 à 10:59

        Elle est arrivée doucement sans que je la sente descendre : quand je m'en suis rendue compte, c'était magique.

    3
    Mardi 19 Avril 2016 à 20:25

    De très belles photos ! C'est simple et pourtant. On a tenté d'en prendre de belles sur la baie d'authie, capter l'immensité... Merci pour le partage.

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:01

        Nous sommes allés, il y a peu, en baie de Somme, deux jours (des photos bientôt) et j'ai vu passer, sur les pancartes, ce nom que tu dis ... Là où il y a la mer, il y a l'infini, et nous en avons besoin.

    4
    Mardi 19 Avril 2016 à 20:56
    J'y retourne fin de semaine, je ne m'en lasse pas, comme toi, je ressens cet osmose et je me confonds aux éléments
    Amitié .
      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:02

        Je pense que c'est essentiel à la vie, cette communion-là ; je te souhaite de te sentir aussi bien que moi à ces moments-là.

    5
    Mercredi 20 Avril 2016 à 02:11

    Quel bel article de grande qualité !

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:02

        Venant de l'écrivain que tu es, je suis touchée du compliment : merci Mario !

    6
    Mercredi 20 Avril 2016 à 11:16

    Quel merveilleux bol d'air… Merci ça fait un bien fou...

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:03

        Je suis ravie que ça te fasse cet effet-là ...

    7
    Jeudi 21 Avril 2016 à 12:22

    Pour accompagner ces images ainsi que celle de l’autre Œuil du Krop.

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:04

        Merci beaucoup pour la découverte par le lien du nom : je ne connaissais cette chanson que par Daniel Balavoine : j'aime beaucoup cette version !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Dimanche 24 Avril 2016 à 07:50

    j'aime.. le texte  ouvert.. cette ambiance vaste de rien.... la vie que j'aime... merci...

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:05

        Une ambiance qui régénère en moi (en nous ?) la vie et la croyance en une quiétude potentielle.

    9
    Dimanche 24 Avril 2016 à 12:17

    Merci Nikole pour cette balade avec toi ainsi que pour la petite musique du dimanche matin. J'ai ressenti chacune de tes phrases... C'est beau ce que tu écris, décris... Un regard magnifique posé sur notre mer à tous.

    "La folie est si légère et si léger ce désir là" Oui.... ;) 

    A bientôt Nikole!

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:07

        Vibrant commentaire, dont je te remercie très fort !

    10
    Dimanche 24 Avril 2016 à 20:16
    Pastellle

    Magnifique série, wow ! ♥

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:06

        Je suis si contente qu'elle te plaise, Sophie !

    11
    Lundi 25 Avril 2016 à 17:55

    Superbes photos, waouh !

      • Lundi 25 Avril 2016 à 17:59

        MERCI !

    12
    Vendredi 29 Avril 2016 à 17:39

    Magnifiques photos qui me rappellent mon enfance en bord de mer. J'ai toujours aimé me promener sur le sable tôt le matin, avec le lever du soleil, les dunes silencieuses, le cri des mouettes, le trot des chevaux longeant les vagues. Merci pour ce moment savoureux.

      • Vendredi 29 Avril 2016 à 17:52

        Je suis ravie de vous avoir fait plaisir.   :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :