• lire écrire

     

    lire écrire

     

         La veille, au cours d’une de leurs conversations, Pat lui avait fait remarquer que sa phrase était celle d’un titre de roman. Ce même jour, elle se mit d’emblée dans l’état inconfortable de qui ne trouve pas ce qu’il cherche, sa bibliothèque –mais comment utiliser ce mot qui évoque une idée de rangement !– étant un tel capharnaüm, avec annexes foutoiresques partout dans l’habitat. « Tu es trop dure avec toi, Olympe ! », se lâcha-elle, découvrant Mes nuits sont plus belles que vos jours à sa place, entre la Salade russe de Besson et Les enfants du bon dieu de Blondin. « C’est que je te connais, se répondit-elle ! C’est un hasard qu’il soit là, heureux, certes, mais hasard tout de même. » Elle s’ajouta : « Et tant que j’y pense, n’oublie pas de mettre un d minuscule à dieu, au besoin avec un sic derrière –mais elle ne le fit pas– puisque tu t’es promis de bannir le religieux de ton vocabulaire, alors quand tu ne le peux pas, au moins, rabaisse-les, ces connards, ces bouffeurs d’âme et de joie de vivre, ces fossoyeurs de l’inventivité et du libre-arbitre. Elle avait du mal à se calmer, elle sentait le rouge, le vert, le blanc de la colère lui monter aux joues.
    Elle trembla.

        Quand elle se coucha, moments de lecture, elle se demanda pourquoi ce livre des années quatre-vingts était si longtemps resté en pénitence … elle raya pénitence : en attente sur ses rayons. Sans doute avait-elle déjà ouvert l’ouvrage, et lui était-il tombé des mains … elle essaya de se souvenir … on en avait pas mal (aux deux sens du terme) parlé à l’époque, mais c’est peut-être celle qui l’avait écrit qui avait attiré son attention à la télé … ça suffit parfois.
    Elle oublia.

        Le livre avait une jaquette –intacte– qu’elle ôta d’autor : son apparence était, comment dire … désuète … oui, c’était exactement ça.
    Elle ouvrit.

     

     à suivre … (peut-être)

    « ConfinsLa saison des spectres »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Mars à 07:48

    elle me fait penser à moi ... j'aimais pas "les années quatre-vingts" ...

    amitié .

      • Vendredi 27 Mars à 09:25

        Ah bon ... :-) ...
        Bonne journée.
        Amitié.

    2
    patrick
    Jeudi 26 Mars à 08:12

    Mais si , ta bibliothèque est bien rangée !

    Dans Ton système de rangement , à Toi, personnel en propre !

    la preuve  ? tu l'as trouvé, ce livre .

    une bibliothèque ordrée , rangée , avec des "pitiquettes"  (abréviation perso de Petites Étiquettes ) n'est aussi  bien organisée que parce que tout un chacun doit s'y retrouver. de A à Z , de 0001 a N+x.....dans un systeme admis communément

    on a parlé des Nuits plus belles... , il y a 2 jours et tu l'as déjà retrouvé,  et surement lu.

    Dans mon Bordel Organisé , où une vache ne retrouverait pas son veau, je suis capable de retrouver une feuille volante , où j'ai griffonné un truc hyper important, sans aucun lien avec ce qui était déjà griffonné ,en quelques minutes .

    je sais que certains type de choses sont "rangées" de ma main droite , d'autres de ma main gauche ....

    cela fait marcher la mémoire, et ça fait reculer Alzheimer , ce garçon allemand , beau à faire perdre la tête a tant de nos congénères ...

      • Vendredi 27 Mars à 09:30

        J'adore te voir, vous voir vous raconter ici, partager les action, les ressentis de vie.  L'ordre/le désordre ; le plein/le vide : je pourrais en parler pendant des heures. Une bibliothèque, c'est une "chose" très particulière. Malheureusement je ne suis pas comme toi, et mon bordel n'est pas organisé, je peux chercher des choses que je ne retrouve jamais tout en sachant que je les ai ... je crois que mon cas relève de la maladie ... même si à ma décharge que je m'en sortirais si j'avais une grande place pour tout ça ... mais j'ai (j'ai eu, les passifs sont parfois lourds) l'habitude d'accumuler, de compacter, et pas forcément  de manière raisonnée.
        Merci pour ton témoignage, plein d'intérêt ! :-)♥

    3
    Jeudi 26 Mars à 10:15

    À chacun son ordre... vital ! Belle journée et douces lectures.   brigitte

      • Vendredi 27 Mars à 09:31

        Certes ... Merci Brigitte, et bonne journée !

    4
    Jeudi 26 Mars à 10:52

    Ah j'aime! cool C'est bon, c'est clair et dense à la fois, c'est imagé, c'est vrai, c'est vivant, bougrement bien écrit!

    Mais comment ça, à suivre, peut-être??? La suite, la suite!

    S'il te plaît ...

      • Vendredi 27 Mars à 09:32

        Waouh ! T'es vraiment gentille. Voilà qui donne(rait) -presque:-)- envie de continuer ...
        Baisers reconnaissants.

    5
    Jeudi 26 Mars à 13:06

    Hum, une bibliothèque n'est jamais tout à fait en ordre et c'est tant mieux. Les seuls meubles que j'ai vus dont les rayonnages étaient en ordre étaient rares et souvent ne servaient que décor (toute une bibliothèque de pléiades achetés par un radiologue pour faire croire, dans son cabinet, qu'il était un fervent pratiquant de la littérature). Chez moi, il y a plusieurs meubles mais également des piles tant je lis. Je conserve certains livres, les autres je les distribue, mais ça n'empêche pas l'encombrement. En tout cas, bien rangés ou empilés, je les lis tous, quitte à ne pas m'adonner à certains travaux requérant beaucoup de travail...

      • Vendredi 27 Mars à 09:36

        :-) ... La mienne est moins que "pas tout à fait en ordre", hélas ! Et j'ai beaucoup de piles mélangées. Je veux voir ce bon côté des choses : je (re)découvre parfois avec délices (amours et orgues !) des livres, des documents que je cherchais depuis longtemps, ou dont j'avais oublié l'existence !
        Grand merci à toi pour ces souvent longues interprétations et participations offertes ici !

    6
    Jeudi 26 Mars à 13:33

    J'aime ce que tu dis et comme tu le dis, et le d sans majuscule et la pénitence rayée. (Tiens ce serait marrant, une pénitence à rayure).

    La suite !

      • Vendredi 27 Mars à 09:33

        Merci ! (Je reconnais bien là ton humour si personnel et que j'aime bien !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :