• Marée violette

     

                                                      ( clic sur les photos pour s'approcher )

     

     Marée violette

     

    Oui, nous étions nombreux. 49000, ce n'est pas rien. Quelques images. Je ne sais si elles sont représentatives. Et peu importe. Elles attestent d'une présence, d'une peine, d'une solidarité, d'une énergie que je suis sûre d'être insuffisantes face à la cruauté du monde et à la puissance du mal. J'ai plein d'autres images, des récits, tous plus douloureux, injustes et incompréhensibles les uns que les autres, qui donnent la rage. Mais à quoi bon en rajouter ? Je tenais à cette présence dans ce monde-là. J'ai côtoyé pas mal de comédiennes, c'était bien qu'elles soient présentes. Il y avait énormément de jeunes. Il y avait pas mal d'hommes. Peut-être elles, eux, ont-ils encore de l'espoir pour demain. J'aimerais tant en avoir aussi.

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

    Marée violette

     

        © L'Oeil du Krop

     

    Post editum : J'ajoute une photo dégotée par une de mes filles (merci Apolline !) sur "L'Ardennais.fr" parce que rigolemment il se trouve que je suis sur le cliché :

     

    Marée violette

     

    « ManifMadame rêve »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Novembre à 00:41

    Ce n'est sans doute pas ton but, mais j'ai trouvé amusante la photo No 8 alors qu'au premier plan, on voit une fille au sourire narquois regarder son compagnon.

      • Mercredi 27 Novembre à 17:27

        Non, ce n'était pas mon but, et je t'avouerai que je n'avais même pas vu de narquois dans ce sourire ...

    2
    patrick
    Lundi 25 Novembre à 07:17

    oui, bien sur. c'est inadmissible , horrible , intolérable , on n'aura jamais assez de mots.

    Et puis tiens , tant qu'on y est , quitte à parler de mots ( maux ? ) j'ai vu dans les images diffusées et aussi sur quelques unes de tes photos , que les jeux de mots avaient fleuri.

    Je t' A(b)ime, Games Ovaires , etc.

    alors je pose cette  question , innocent que je peux parfois être:

    pourquoi avoir choisi cette couleur violette?

    Couleur qui, avant de se démarquer du Drapeau Rouge, des Gilets Jaunes , de la Rose Socialiste, et du bleu marine , avant de finir en cette fleur symbole de l'Amour qui est un bouquet de Violettes, le Violet est aussi la couleur un brin épiscopale de beaucoup de déguisements catholiques, et surtout , commence tout de même par cet horrible mot : viol ? 

      • Mercredi 27 Novembre à 17:33

        Bon, je te renvoie bien sûr à toutes les remarques suivantes de Balade sur ladite couleur. Pour ma part, si je me suis un temps posé la question, je n'avais pas fait de recherches pour y répondre ... pas assez curieuse que je suis sans doute ... Viol/violet me frappe, certes ! Et les réponses supposées partant un peu dans tous les sens, en tout cas sur des chemins différents, laisse la chose dans le flou. Pour moi, le violet et les violettes me renvoient à une poétesse, lesbienne, Renée Vivien ; peut-être dans mon for intérieur je faisais ce lien : femme et lesbienne, et trouvant ce lien un peu trop restrictif à mon gré, je ne voulais pas en savoir plus, je ne sais pas.

    3
    Lundi 25 Novembre à 08:24
    Passtelle

    Il est très bien ton reportage. C'est comme si tu prolongeais aussi la manif sur ton blog. 

    Je t'ai trouvée sur la photo. Toi non plus tu n'as rien de violet ? En regardant les consignes j'ai jeté un oeil dans mon placard et réalisé que je n'avais strictement rien de violet, rien, pas la moindre petite écharpe. Je vais tâcher de m'en procurer pour la prochaine manif, car hélas, il en faudra d'autres... 

      • Mercredi 27 Novembre à 17:35

        Merci. T'as reconnu l'orange au milieu du violet ! :-)
        Je n'ai pas de violet non plus dans mes affaires, à part un vieux pull que j'aimais bien mais qui est devenu trop petit. J'avais trouvé pour la journée une écharpe rose, bleue et mauve qui m'a semblé symboliquement suffisamment convenir !

    4
    Lundi 25 Novembre à 08:44

    Des images fortes dans tous les sens du terme. Merci.

      • Mercredi 27 Novembre à 17:35

        Merci !

    5
    Lundi 25 Novembre à 08:44

    C'est super de descendre dans la rue mais cela ne suffit pas bien sûr...c'est dés l'école qu'il faut apprendre le respect, changer les mentalités entre autre religieuses..je suis effarée quand j'entends certaines réflexions d'ados...

    Bises du jour

    Mireille du Sablon

      • Mercredi 27 Novembre à 17:37

        C'est mauvais signe quand c'est de la bouche d'ados qu'on entend des paroles inacceptables puisqu'il sont les adultes de demain. Je n'ai rien entendu d'horrible dans mon entourage  mais dans des reportages, si. Et aussi bien sûr de la part d'adultes, mais ça, c'est une autre histoire. Bises du jour et merci Mireille.

    6
    Lundi 25 Novembre à 08:46

    @Patrick, il existe plusieurs interprétations du choix de la couleur:

    - détournement du code genré (rose pour les filles, bleu pour les garçons) 

    - les suffragettes avaient choisi 3 couleurs, le violet pour la dignité, le vert pour l'espoir, le blanc pour la pureté

    - vers la fin de la première guerre mondiale, avait été proposé d'accorder le droit de vote aux veuves de guerre (et le violet est la couleur du demi-deuil, celle qu'on porte quand on a terminé l'année de noir obligatoire)

    - enfin, dans le symbolisme des couleurs, le violet incarne la spiritualité, l'imaginaire, l'initiation...

    Au choix ;-)

      • Mercredi 27 Novembre à 17:40

        Sous la protection humble des violettes
        Je remets les soupirs et les douleurs muettes.
        (Renée Vivien)

    7
    Lundi 25 Novembre à 09:05

    @Nikole, bien sûr qu'elles ont, qu'ils ont de l'espoir, et même que l'espoir commence aujourd'hui. Ces femmes, ces hommes, de tous âges, de tous horizons, qui viennent témoigner de leur désir de réunir sororité et fraternité en un seul et même mot, humanité... Moi ça me donne confiance, en quelque chose de doux, de joyeux, de fort, d'altruiste. Parce que, je le répète, ce qui meut l'être humain en profondeur, c'est l'altruisme... Ça n'empêche pas les drames, les violences, les horreurs, les inconsciences... Mais reste là, au fond du profond de nous, cette puissance, ce ressort de vie extraordinairement doux et fécond qui mêle altruisme et solidarité.

    Tendresse

      • Mercredi 27 Novembre à 17:41

        Le violet des nuits graves et douces (la même)

        Tendresse.

    8
    patrick
    Lundi 25 Novembre à 09:08

    a la Baladine : bien sur , et heureusement , mais je ne peux m’empêcher de trouver cette assonance

    violet/violée pour le moins porteuse de sens  équivoque , inconscient, certes , mais équivoque .

      • Lundi 25 Novembre à 14:03

        N'empêche, j'aime bien l'idée violet = spiritualité, histoire de rappeler que la femme est dotée d'un utérus ET d'un cerveau ;-)

      • Mercredi 27 Novembre à 17:42

        Encore :
        Le velours de la terre aux caresses muettes
        T'enserre, et sur ton front pleurent les violettes
        (Cendres et poussières)

        Qu'est-ce qu'elle écrivait bien, cette femme !

    9
    Lundi 25 Novembre à 10:28

    Bien sûr que je comprends qu'on se bouge devant tant d'horreurs. Mais ce n'est pas une fois qu'il faut manifester, c'est tous les jours, au quotidien, avant que ces drames n'arrivent. Tant que les autorités n'auront pas pris conscience qu'il faut établir certaines règles (et donc des répressions), faire bénéficier ces femmes (qui portent plainte et ne sont pas écoutées) de moyens comme en Espagne, les meurtres augmenteront. Ne serait-ce que parce que la société est sans frein. Et que la violence est réveillée par les difficultés du quotidien, les amertumes enfouies, les désirs inconscients de faire payer à quelqu'un son propre malaise. Ce n'est pas non plus une certaine Marlène qui rêve d'un Grenelle des violences qui fera que ça bougera. Cessons de discutailler et prenons les décisions qui s'imposent.

     

      • Mercredi 27 Novembre à 17:45

        Nous sommes bien d'accord. AGIR. Mais le faire VITE, sans attendre que les coups soient mortels. Et même sans attendre qu'ils reviennent. Quant à l'éducation, si elle est faite dans un milieu machiste, voire plus ...

    10
    Lundi 25 Novembre à 16:59

    et le jour suivant, c'était au tour de la Belgique où les femmes et des hommes sont sortis en rue pour crier en rangs serrés le laxisme de nos sociétés vis-à-vis des femmes !

    amitié .

      • Mercredi 27 Novembre à 17:43

        Et ils firent bien ! :-)♥
        Amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :