• Miroirs sans tain

     

            La passagère

     

     

    Miroirs sans tain

     

    Miroirs sans tain

                                                                                         © L'oeil du Krop

     

     


    Rodolphe Burger, The passenger (vidéo ici)

     

     

    « Le jour d'un seigneurLes temps »

  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Février à 07:14

    à chacune sa manière de voyager et tandis que le train les emporte, l'une finit sa nuit, l'autre en réfère, et la troisième s'instruit !

    amitié .

      • Lundi 5 Février à 10:30

        Oui, diversité des vies dans le métro comme ailleurs. Amitiés.

    2
    Lundi 5 Février à 08:54

    Burger ça faisait longtemps. Le métro aussi, parisien en tout cas.

      • Lundi 5 Février à 10:29

        Oh, un Burger de temps en temps n'a jamais fait de mal !

    3
    Lundi 5 Février à 10:05

    Ben alors... (comme disait ma petite fille lorsqu'elle était très jeune), et si ces voyageuses voyageaient incognito, comment vont-elles faire maintenant que leur présence est dévoilée ? Douce journée voyageuse peut-être ?  brigitte

      • Lundi 5 Février à 10:13

        Hé oui, je suis une vile dévoreuse de droit à l'image ! Et oui, je voyage chaque jour : quand ce n'est pas dans les transports en commun, c'est dans ma tête :-)  Belle journée à toi.

    4
    Lundi 5 Février à 15:23

    Mes trajets en train, métro ou car ont pu être longs, mais je n'ai pu somnoler : trop peut de louper l'arrêt.

      • Lundi 5 Février à 16:16

        Je crois que ceux qui font toujours le même chemin (celui du travail je veux dire) ont des automatismes, des repères inconscients ... enfin, je suppose ; quant à moi, les arrêts loupés l'ont été soit parce que j'étais en grande conversation avec quelqu'un.e, soit parce que j'étais prise dans un livre, un polar, sûrement. Je ne me souviens pas d'avoir somnolé dans le métro ... ah si, cette fois-là, quelques instants ...  :-)

    5
    Lundi 5 Février à 16:23
    daniel

    Qui sont elles et où vont elles ? ......En tout cas je suis sûr qu'elles vont vers leur destin !

      • Lundi 5 Février à 16:43

        Elle y va tout droit, mais en passant par le chemin des rêves...

    6
    Lundi 5 Février à 18:06

    Tu as du toupet, mais ces passagères avec The Passenger, je comprends que tu n'as pas pu résister.

      • Lundi 5 Février à 18:30

        Je résiste difficilement ... ;-)

    7
    Patrick
    Lundi 5 Février à 19:03

    quand on voit ce qu'elles sont capables de faire , en se rendant d'un point à un autre , je me dis qu'il est rudement préférable qu'elles ne soient point au volant ...

    Plus sérieusement , sur mes 41 années de travail , j'en ai passé plus de 20 a travailler a 40 bornes de chez moi avec trajet en voiture .

    La notion de repères que tu évoques est d'une vérité très troublante , en conduisant parfois comme un automate , ce sont  des repères  de lieux " phares" qui ponctuent ton trajet , et il m'est arrivé parfois , souvent même , de me demander ou j'étais , pour avoir louper un de ces fameux repères ...

     

    pour le Passenger ,on est assez (très) éloigné de la version originale ,  celle d' Iggy.

    là c'est plutôt un badaud, non ? smile

      • Lundi 5 Février à 19:23

        Ils en sont capables tout autant, sais-tu !

        Tu sais quoi ? Je crois bien avoir entendu chanter The passenger par R. Burger avant I. Pop. Bizarre d'ailleurs ! Malheureusement cette version est un peu nase, rien trouvé d'autre ; j'ai encore, quelque part dans mon stock de cassettes magnétoscope (magnéquoi ?? !) que je ne me suis pas encore résolue à jeter, sachant qu'elles renferment des trésors (dont j'ai oublié la teneur et qui sont sans doute distendus) j'ai encore, disais-je, une version qu'à l'epoque j'avais trouvé extraordinaire dudit passager, par le Rodolphe, précisément ... C'est pas demain qu'on va retrouver ma version sur Youtube !  :-)

      • Patrick
        Lundi 5 Février à 22:57

        oh ! ce n’était pas du tout un propos sexiste sur les femmes au volant , selon ce je crois comprendre.

        je disais " elles " car il me semblent que ce sont des femmes sur les images , et qu'elles sont juste un peu a court de sommeil . rien de plus.....et comme disait l'autre :

        " je préfère mourir comme mon grand père , dans son sommeil , plutôt que dans les hurlements d'angoisse des passagers de la voiture qui arrivait en face ."

      • Lundi 5 Février à 23:42

        Ah bon, ze croyais que tu te moquais ... :-( ... gentiment ... :-)
        Ah, mourir dans son sommeil ... et ses rêves ...

      • Mardi 6 Février à 07:46

        Au fait, c'est de qui la citation que j'ignorais et dont je ne trouve pas l'auteur ?

    8
    Patrick
    Mardi 6 Février à 08:02

    la citation pour " mourir comme mon grand père , dans son sommeil ..." ?

    je crois que c’est du Jean Yanne , mais sans aucune garantie.

      • Mardi 6 Février à 08:34

        Ok ... Hé, je te trouve bien matinal pour un retraité ... quant à moi, faut que j'y aille, la France m'appelle ... même si je ne tends pas vraiment l'oreille ! Bonne journée l'ami !

    9
    Patrick
    Mardi 6 Février à 09:09

    matinal ?

    non , j'etais plutot a la bourre ce matin.

    oiseau de nuit pendant 50 ans , je découvre les joies d'etre debout de bonne heure a 60.

    bonne journée a Toi, et si tu croises la France qui t'appelle, donne lui le bonjour.

      • Mardi 6 Février à 11:52

        :-) Bonne journée à toi aussi.
        J'ai, avant que d'arriver dans mon bureau, traversé une belle France (un ptit bout fancilien en allant vers le nord) enneigée à mes yeux éblouis : c'est cette France-là que j'ai saluée de ta part ! :-)

    10
    Patrick
    Mardi 6 Février à 14:27

    merci ! tu as bien fait : c'est celle là que j'aime.

      • Mercredi 7 Février à 10:03

        Et il y avait, encore -oeuf francilien- plein de photos à faire ... et j'arrive pu à suivre ici ... :-)

    11
    Mercredi 7 Février à 09:08

    Tu as l’œil, et le bon!

    J’aime , moi aussi, observer ( mais je ne les photographie pas, j'ose pas) les personnes dans les transports en commun....tout comme celles, au volant, arrêtées au feux rouges.

    Bonne journée Nikole.

     

      • Mercredi 7 Février à 10:05

        Merci, c'est gentil.
        L'audace -relative-, la discrétion, la rapidité, viennent progressivement : ça fait longtemps, maintenant, que j'admire et enferme, dans ma boîte, mes endormi.e.s. :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :