• Pâques

       (mais) Pas que

     Pâques

     

     

     

     

     

     

     

    Dans pas longtemps, un nouveau président (ou une nouvelle présidente). Tiens, ça me fait penser à cette

     chanson-là, de Michel Delpech, Inventaire 66 ...

     Les affiches sont placardées ici ou là, de façon plus ou moins anarchique, avec, déjà, des accès de colères vives.

     Pâques

     

    Pâques

     

    Que ce soit n'importe qui, ce sera pareil : celui qui gouverne le monde, c'est le Dieu Fric, et le fric, c'est pas chic ; ceux qui tiennent nos vies dans leurs mains, ce sont ceux qui détiennent le matériau argent/or/pétrole/pouvoir, dans leurs poches. C'est comme ça depuis toujours, et toujours ce sera comme ça. Oh bien sûr y'a des gens qui sont pleins de bonne volonté, mais ça ne suffit guère pour des pas plus grands que ceux des fourmis. Encore qu'i paraît que les fourmis, c'est pas du tout ce qu'on en pensait. Si même nos certitudes s'écroulent en matière de bestioles ! Bon, on va dire que chuis encore de mauvaise humeur ! Ptêt ! Juste une mauvaise passe, j'espère. Il m'a été écrit qu'il fallait que je sorte la pression, alors encore un peu de fin du jet de vapeur de la cocotte-minute, et je serai plus fréquentable après. Voire...

    Pâques

    Dans pas longtemps, une nouvelle année sur ma gueule : ne courons pas, freinons au contraire, la pente est descendante. Bah, depuis que je me dis qu'un an de plus, c'est un an de plus gagné sur la vie, ça va mieux. Certes, c'est aussi un pas de plus vers la mort, mais il faudra bien, à un moment ou à un autre, se résigner à l'idée. Et comme dirait l'autre en substance (Onfray) si j'évoque la mort, c'est que je suis vivant (donc pas de problème) et si je suis mort, je ne me pose plus de questions... Mouais. Soit ! N'empêche, on a beau savoir qu'on ne se rendra compte de rien, puisqu'on ne sera pas là, on (je) ne peut s'empêcher d'imaginer qu'on saura, qu'on verra qu'on ne sera pas là, et ce doit être ça qui est si difficile à concevoir. Sujet éternel. Sujet bateau. Et vogue la galère...

     

    Pâques Pâques

     

     
    Dans pas longtemps, ce sera la fête des cloches. Euh, c'est souvent la fête des cloches, warf ! Et fêlées, qui plus est ! La fête de rien. De rien de solide. L'autre dimanche, j'ai croisé de nombreuses personnes, des rameaux de buis à la main :  j'avais complètement oublié cette tradition religieuse. Je trouve ça beau, ces branchages dits sacrés, et puis, ça m'a rappelé mon enfance : j'ai revu la cuisine de ma grand-mère et le petit bout feuillu rituel qui chaque année s'étiolait puis se desséchait complètement, jusqu'à l'année suivante à la même époque, au-dessus du cadre d'une ville de mer quelconque. Je n'ai pas résisté à l'envie de renouveler ce souvenir-là, et chuis zallée à la porte de l'église, même si les rebuts, à l'entrée, n'étaient sans doute pas bénits. Et j'ai posé les feuilles drues et lisses, déjà pourravées à c'heure, sur mon balcon, juste au-dessus de la branche d'olivier que j'avais rapportée du jardin de Saint-Raphaël, et qui meurt doucement lui aussi, mais avec une certaine vaillance.

     

    PâquesPâques


    Dans pas longtemps, j'alternerai quelque temps semaines de travail et semaines de congés et ça, c'est une fin d'article pleine d'espoir : des expos photo, des ailleurs tout simples, des nourritures terrestres, spirituelles, coeurdiales, une parenthèse bleue de plus, que je souhaite à bien des gens que j'aime. Et au bout de ce chemin-là, encore : l'océan ... mais pour l'instant, c'est encore la grève...

    Pâques

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Pascal D., La plage aux romantiques

     

    Pâques

     

    En tout cas, pour aujourd'hui, et en attendant le reste : Joyeuses Pâques, et en musique ;-) !

     

      DING DONG !

      Joyeux fatras du jour or©hestré par l'Oeil (et les oreilles) :-) du Krop

     

    « Des quatre faireLa pause »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Avril à 09:00

    Un vent taire ? Le vent nous dit des choses. Savons nous les écouter. Non, on a des oeufs de pâques à débusquer. D'ailleurs on se prépare pour y aller.

      • Dimanche 16 Avril à 09:08

        Bons zoeufs, bons lapins, bon chocolat, bonnes pâques et bonne journée à toi et vous autres, alors, Thierry !

    2
    Dimanche 16 Avril à 16:13

    Joyeuses Pâques à toi

      • Dimanche 16 Avril à 16:56

        Merci ! À toi aussi.

    3
    Lundi 17 Avril à 09:04

    Merci pour les cloches ! ici je n'en entends aucune : j'habite trop loin des églises.

    4
    Lundi 17 Avril à 20:11

    Mes oreilles ne te remercient pas, j'avais laissé le volume assez fort quand j'ai ouvert ta page !

    En attendant des petites vacances, demain faut y retourner :-(

      • Mercredi 19 Avril à 19:10

        Désolée pour tes oreilles ... j'ai peut-être enregistré un peu fort ...  :-(

    5
    Lundi 17 Avril à 22:01

    Je me désintéresse tellement des actualités politiques (mais pas que) alors pour une fois, je vais m'en remettre au vote de celui qui s'y intéresse pour moi (plutôt que de manifester mon découragement à travers un vote blanc qui ne sera même pas considéré). Son vote sera le mien, je lui fais totalement confiance pour me souffler celui qui lui semble le moins pire des guignols. J'ai un peu honte d'en arriver là...mais tant pis.

    Il a l'air délicieux ton lapin qui cache ses yeux... Aujourd'hui je me suis déjà envoyée une poule et ses oeufs, une cloche (pistache chocolat blanc une tuerie) et quelques bachis. Je croquerai bien dans  une oreille...ou deux. ;)

    Le jour de ton anniversaire est aussi celui de mon blog... ;)

    J'aime la fin de ton article, j'étais à Boyardville cette après-midi... 

    (Pour tes cloches, mon volume était au max, j'ai juste failli me fracasser le crâne au plafond! ;))

      • Mercredi 19 Avril à 19:38

        Aucun(e) candidat(e) ne répond à mes attentes, et certains sujets que je juge essentiels pour l'avenir du mone (l'éducation (et "accessoirement" l'éducation laïque, les lois, -même si une bonne part est à revoir-, les droits et les devoirs, ce qu'en mon temps on appelait -mais en l'enseignant mal, cependant- l'éducation civique) sont escamotés des programmes, quand ils n'en sont pas tout simplement absents. C'est à l'école républicaine qu'on devrait pouvoir apprendre le respect et la civilité. Je ne sais pas comment sont les écoles aujourd'hui... Mais je m'éloigne. De toute façon, c'est devenu physique, tout ça me dégoûte, et je sais que c'est pas bien, parce que c'est de l'avenir du monde qu'il s'agit. Mais je suis trop lasse. Alors moi je pourrais bien voter blanc. Je fais partie de ceux qui ne savant pas encore. Mais j'irai mettre ma signature sur le registre, parce que c'est un droit trop chèrement acquis, quel qu'en soit le contexte, pour ne pas le faire. Et il n'y a pas de honte à s'en remettre à quelqu'un qui s'intéresse à la chose, et en qui on n'a confiance, si l'on a pas de désaccord majeur sur tel ou tel aspect (je me souviens très bien que ma mère demandait toujours à mon père pour qui il fallait voter). Je suis étonnée et admirative, en revanche, de l'intérêt, quel qu'il soit, de la part des jeunes. Mes deux filles ont lu à fond tous les programmes et prennent ça à coeur ... je n'ai plus ce courage ... et moi je ne crois plus personne ... c'est triste mais c'est comme ça.
        L'était pas mauvais, t'as raison, le lapin. Euh, dis-moi, c'est quoi, des bachis ?? Sur Internet, rien à voir avec l'alimentaire !!
        Ton blog a ouvert un vingt-cinq avril ? Rigolo ... laisse-moi encore quelques jours avant d'atteindre la fin de cette année anniversairique...
        Oléron, ce sera à la mi-mai !
        (Et pardon pour tes oreilles ! Remarque, si tu t'étais cognée au plafond -quel saut !- ça t'aurait ptêt remis les idées en places warf !)
        Merci pour ton com. J't'embrasse !

      • Mardi 25 Avril à 22:58

        Les bachis sont des casquettes de marin, chocolat blanc fourré praliné et cerise pour le pompon porte-bonheur! 

        J'ai finalement voté blanc...un peu comme un silence ou un cri de desespoir... Je sais pas.

        Je ne suis pas sure d'avoir envie d'avoir les idées en places un jour! ;) 

         

         

         

      • Mardi 25 Avril à 23:05

        Ah, merci pour la précision sur les bachis, je ne connaissais pas : ce doit être fameux !!

        (Le vote blanc, c'est important).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :