• Quitter sa réserve

    Ah gadoue !

     

    Quitter sa réserve

     

    Dans l'épisode précédent, je vous ai abandonnés sur la marée basse d'un océan éloigné. Mais je n'allais pas m'arrêter à si peu.

     

    Quitter sa réserve

     

    Ne pas tremper mes pattes humaines dans l'eau, moi ? Tss ... je l'aime l'eau ; le sable, aussi. Le sable ! Sauf que là, c'était ça :

     

    Quitter sa réserve

     

    Qu'à cela ne tienne, un peu de bouillasse n'a jamais fait de mal à la peau, y'en a même qui paient pour ça. Et  si les scènes boueuses anciennes du film Woodstock me provoquèrent des grimaces (oh que je ne n'aurais pas aimé ça !) c'est pas un peu de gadoue sur les pieds, voire dans les pieds, qui allait me causer du tracas : allez !

     Quitter sa réserve

     

    Ahhhh dès les premiers centimètres j'avais compris ma douleur ! Tout de suite, je m'enfonçai jusqu'aux chevilles, ma foi épaisses et difficiles à déschhoupchler à chaque (petit) pas ... pchhh ! schhlk ! pchhh ! schhlk ! Ce fut du sport, du marathon, la torture d'une séance de musculation. Et une vague peur me parcourait pendant laquelle des images de films me revinrent de gens qui s'étaient fait engloutir. Je n'en menais pas large en m'avançant vers le large. Mais la fierté et l'orgueil me faisaient avancer : je n'allais tout de même pas me comporter comme une mauviette ... j'irais jusqu'à l'eau ... sauf que ces quelques minutes me parurent une éternité d'efforts.
    L'eau, certes, j'y arrivai, mais le fond était tout aussi boueux, glissant, visqueux ... tout ça pour ça ...
    Je revins -tout aussi difficilement- ... le comique de répétition, ça s'appelle !- dépitée et ... à peine arrivée, en quelques minutes la marée m'avait rattrapée. Je m'étais en somme échinée pour pas grand-chose. J'avais été, en outre,  ridicule, et me retrouvais emplâtrée des petons comme une mauvaise copie d'école des Beaux-arts. Peuh!

     

    Quitter sa réserve

     

    Enfin le bord ! Alleauluyah ! Et l'océan rien qu'avec les yeux. Le plaisir marin, mais au sec ! Rien qu'avec les reliefs de coquillages à mes pieds ...

     

    Quitter sa réserve

     

     ... et l'occase d'avoir joué un peu, de toute façon, avec la machine à faire des images...

     

    Quitter sa réserve

     

    Quitter sa réserve

     

    Et ça, ça me fera toujours prendre mon pied ...

     

    Quitter sa réserve

    ... aussi boueux soit-il !

     Quitter sa réserve

                                                     Images é©rabouillées par Le Krop

                                      (un monde parallèle en rapport ce jour par là)

     

    « Droit de réserveInterlude »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Mai à 08:56

    On emprunte, on imprime on s'ombrage et dans le fond, c'est l'essence ciel ?

    2
    Dimanche 28 Mai à 10:31

    De très beaux tableaux naturels...

    Belle journée Nikole

      • Dimanche 28 Mai à 10:44

        Merci Jackie. Une belle journée à toi aussi.

    3
    Dimanche 28 Mai à 13:29

    J'aime bien la photo en N&B façon Lucien Clergue.

      • Dimanche 28 Mai à 13:37

        J'ai effectivement pensé à lui :-)

    4
    Dimanche 28 Mai à 13:39

    J'aime bien la photo en N&B façon Lucien Clergue.

    Je disais, (mais mon com a disparu !) que maintenant je pouvais la poster la photo de NiKrop les deux pieds dans la fagnasse, mais heureuse, avec derrière elle l'Ile d'Aix et à gauche le fort Boyard. (Cliquez sur la photo pour la voir en grand)

    Fagnasse

    Bon dimanche.

      • Dimanche 28 Mai à 15:36

        Ah ben v'là aut'chose : les commentaires disparaissent maintenant ?! (J'ai quand même eu la première phrase).
        Merci pour la photo de l'hippopodame ... on devine bien la succion de la fagnasse ! Hé, j'étais habillée raccord !

    5
    Dimanche 28 Mai à 22:15
    Pastellle

    Voilà qui me rappelle plein de souvenirs... Mais tu as tiré de ton expérience des photos bien sympa !  :)

      • Dimanche 28 Mai à 23:06

        Ah bon ... ton message m'intrigue :-) Merci de ton passage dans mon aventure...

    6
    Dimanche 28 Mai à 23:15

    PCHHH SCHHIK : Superbes bruits! J'aime !

      • Jeudi 1er Juin à 13:12

        SCHHLK, l'ami ! Pas SCHHIK...  :-)

    7
    Lundi 29 Mai à 07:40

    Bonjour Nikole,

    Les deux pieds dans la vase donneraient-ils de l'inspiration pour des photos ?

    Et piétiner dans la bouillasse n'est-ce pas aussi un plaisir d'enfant ?

      • Jeudi 1er Juin à 13:12

        Tout m'inspire des photos...  :-)  La bouillasse ? Enfant, je n'ai jamais eu ce plaisir (qui n'en aurait pas été un pour moi)... Merci.

    8
    Lundi 29 Mai à 12:28

    Apparemment, ce que tu croyais être du sable, était en fait de la glaise. Et ça, on en trouve de plus en plus en bord de mer, le sable fin se rétrécissant d'année en année à cause des marées. Je connais cette matière : j'ai souvent sculpté des animaux avec cette glaise pour le plus grand plaisir des enfants qui tentaient de faire pareil mais sans grand succès.

    Cette matière visqueuse t'a permis un article qui m'a fait rire car je t'imaginais pataugeant, dégageant chaque pied dont tu avais l'impression qu'il allait être totalement englouti. Je visualise très bien la scène, et ce ne sont pas tes onomatopées qui pourraient inverser le spectacle. bien au contraire, les bruits de succion ajoutent à l'aspect "dramatique" de ces instants glaiseux.

      • Jeudi 1er Juin à 13:19

        C'est probablement ça, oui, et ça explique sans doute aussi le peu de fréquentation de cette plage.
        Je suis ravie de t'avoir fait rire. Merci pour ce long commentaire ! :-)

    9
    Lundi 29 Mai à 14:09

    NiKrop en robe bleue et chaussettes vaseuses, si belle en fond d'océan... ;)

      • Jeudi 1er Juin à 13:10

        Heureusement que tu me vois de loin...  :-)

    10
    patrick
    Lundi 29 Mai à 23:15

    Ah , cette gadoue, qu'étant enfants nous appelions parfois " la gadouille"...

    %élange a la fois rebutant mais si agréable , si visqueux , mais si doux aussi...

    Mélange venu de Notre Terre et de notre Mer , qui n'êtes pas au Mieux..

    tu m'as mis la chanson de Petula Clark dans le ciboulot , j'en ai pour toute la nuit ....

    je ne me plains pas : comme ritournelle pour s'endormir , Y'a pire ... sarcastic

     

    PS : quand j'ai lu le titre de ce billet " sortir de sa réserve " , j'ai cru que tu allais nous parler d' Indiens ...

    mais en fait, non .

      • Jeudi 1er Juin à 13:23

        Je me douterais bien que quelqu'un évoquerait la chanson gadouillée par Pétula C. et j'ai laissé faire (tu ne seras pas le seul à évoquer cette mélodie)

        Ps : hé hé ... tant mieux quand on se laisse prendre aux jeu des mots que j'aime tant !  :-) que tu n'as pas manqué de faire aussi, et que j'ai apprécié ! Merci !

    11
    Mardi 30 Mai à 09:32

    J'avoue ne pas être fan de la gadoue  - sauf dans la chanson de Petula, reprise il me semble par notre chère Jane Birkin -  mais tes photos sont belles ! Bises.   brigitte

      • Jeudi 1er Juin à 13:10

        Ben  ... moi non plus chuis pas fan, t'as vu ! Merci ! Bises.

    12
    Mardi 30 Mai à 17:52

    Bref, la plage, le pied !

      • Jeudi 1er Juin à 13:09

        Un jeu de mots qui marche bien !  :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :