•  

    Faire la bleue

     

     

    Se sauver

                                                                                                                                    © L'oeil du Krop

     

     

    Quelque temps, partir. S'échapper de la gangue de pollution, d'agitation. Échanger fébrilité et sérénité. Retrouver les proches, et se retrouver un peu soi. En sourire d'avance ... ah !  l'idée d'ouvrir ses poumons au vert de la campagne, et au vert-bleu de l'océan, le ciel bleu dans les yeux. Marcher vers le silence  et marcher dans le vent, dans les vagues. Faire comme si on était, pour un temps, un oiseau libre envolé loin de la ville qui un peu trop fort, par ses contraintes prisonnières, nous enserrait. Je vous rapporterai des images et des mots ... à bientôt ...

     


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires