• Rituels

     

     Noël blanc

     

     

    RituelsCe n'est plus la pureté de la neige, toujours absente à présent là où je vis, ni celle de l'enfance, depuis longtemps perdue. Encore moins celle des humains, et me revient le début de Blanche-Neige, ainsi qu'on me l'avait raconté à moi, d'une reine filant la quenouille, sur le rebord d'une fenêtre ouverte (et pourquoi pas au bord d'un créneau ou d'une meurtrière) en pleine hiver (spéciales, leurs majestés, déjà, à l'époque !) ... : elle se pique, et tong ! l'a une petite goutte de sang qui tombe, clong ! sur l'immaculitude du manteau hivernal et elle se dit, la reine (qui avait une bonne vue, apparemment), devant la jolie teinte résultant du mélange sang/neige : "Oh, comme c'est joli cette couleur, et comme je souhaiterais une fille dont la carnation serait celle-là." Suffit de commander, et paf ! voilà la fillette au sobriquet décalé ; Rose-Neige eût mieux convenu ... mais où m'embarqué-je, moi !
    Mon blanc à moi, c'est juste celui de la couleur de mon sapin, floculé -quel vilain mot- fausse neige mais vraie couleur, et protection contre le chat qui, la sale bête plantophage, irait jusqu'à grignoter des aiguilles à s'en rendre malade. Épi là, chat noir/sapin blanc, pour quelqu'une qui aime les photos du style, c'est raccord. Une note qui manque singulièrement de poésie en ce jour où je terminerai sur des mots plus rituels et sincères, en vous souhaitant un Noël où vous serez avec celles et ceux que vous aimez ou y penserez très fort, et ponctuée par cette image où trône, à son acmé, cet oiseau-symbole d'un passé, qui orne mon sapin, et qui habitait déjà celui de mon enfance.

     

     

    Rituels

     

    Que Noël vous soit agréable, une véritable trève, doux au coeur, à l'oeil et l'oreille ... Pour moi, comme à chaque fois, ce sera avec cette mélodie m'enchantant comme un hymne souriant qui sans cesse revient ponctuer les années comme si tout était bien ...

     

      
    Dean Martin, Let it snow
                                      

                                                                                                            

     

    « ExposerEntre deux »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 08:25

    ..nos Noëls d'aujourd'hui ne seront jamais comme ceux de notre enfance !

    A chaque fois que nous nous retrouvons en famille, je me dis: serons-nous encore ensemble l'année prochaine?

    C'était ma minute "nostalgie"!

    Joyeux fêtes de Noël à toi et à tous ceux et celles qui t'entourent...

    Bises de Mireille du sablon

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 10:39

        Il ne faut pas trop se poser de questions sur cet avenir-là, et apprécier l'instant où on est ensemble, et bien ! Je t'embrasse Mireille. Joyeuses fêtes !

    2
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 08:45

    les noëls de mon enfance étaient baignés de traditions catholiques, j'ai banni tout cela ... pour en faire une réunion familiale hivernale saluant la fin de ces nuits qui s'allongent rendant l'espoir au renouveau de la vie ... Une fois chez mon plus jeune frère, une fois chez moi nous réunissons ceux qui peuvent l'être  dans la joie d'être ensemble ... Cette année, c'est chez lui ...

    Joyeux Noël

    amitié .

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 10:36

        Perso, j'ai eu une éducation catholique juste parce que ça se faisait, mais sans aucun prosélytisme. Et sans croyance, en tout cas jamais on ne m'instilla, au pire/au mieux qu'une légère culture religieuse (et surtout, on me mit en tête beaucoup de questions). Les fêtes furent familiales, et le restent, même en cercle restreint, comme cette année. Bon réveillon à toi. Amitiés.

    3
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 10:21

     .....   Désolé Nikole, je ne vois qu'une grosse boule et je ne pense pas que ce soit toi ;-)

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 10:31

        C'est malin ! Encore que ! :-) Et les deux mains qui tiennent un appareil noir derrière le bonhomme de neige, c'est la mère Noël ?

    4
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 11:07
    Papy Scham

    J'utilise ma plume virtuelle pour te souhaiter un délicieux Noël et de très belles fêtes de fin d'année, entourée de tous ceux qui te sont proches. Bises.

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 11:29

        Merci beaucoup papy Scham ! Je te souhaite exactement la même chose. Bises.

    5
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 12:06

    Joyeux noël, délicat et chaleureux comme ton article.

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 12:20

        Oh c'est chou ! Merci Thierry ! Joyeux noël à toi aussi !

    6
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 14:39

    pas de sapin mais une jacinthe que nous regardons s'épanouir depuis une semaine, je lui ai fait un bain de luminothérapie et elle rayonne, je t'embrasse, dans ton histoire aigre douce on pourrait transformer les gouttes de sang de la reine qui se changent en gouttes de houx....à nous de transformer comme ça nous change ( un jour, un petit café quelque part?....)

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 14:51

        Ah bon, pas de sapin ? Merci pour la lueur de tes mots, si souvent, leur faculté à (m') ouvrir des fenêtres... (oh oui, avec plaisir, se rencontrer !) Joyeuse journée ; je t'embrasse.

    7
    Patrick
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 16:59

    Joyeux Noel !

    tres heureux d'avoir pour la 1ere fois dans notre nouvelle maison, nos 2 enfants avec nos 4 ^petits-enfants

    bon et doux Noël .....

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 17:09

        Merci. Bon et doux Noël à vous tous aussi, que j'embrasse !

    8
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 17:58

    Si tu veux de la neige, je peux t'en poster. J'en ai plein, sur mon balcon.

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 18:23

        Quelle chance ! Merci !

    9
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 18:13

    Joyeux Noël à toi et à ta famille.

    Bises.
    B.B.

      • Dimanche 24 Décembre 2017 à 18:23

        Merci beaucoup B-B. Joyeux Noël ! Bises.

    10
    Lundi 25 Décembre 2017 à 12:08

    J'ai bien aimé ton texte,  ou comment déconstruire des contes!

    Jamais de neige ici non plus mais je te souhaite un joyeux Noël!

     

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 12:12

        Merci ! :-) Je te souhaite un très joyeux Noël aussi ! Bises.

    11
    Mardi 26 Décembre 2017 à 10:28

    Que c'est beau, Nikole. J'ai ramené la boîte de Noël de ma mère et j'y ai trouvé un bel oiseau du même genre, qui a malheureusement perdu sa queue mais pointe à présent le bec dans un plat décoré de boules anciennes & cie. Bon temps de Noël et bonne semaine vers l'année nouvelle.

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 10:43

        Devant tes gentillesse et récit, j'ai souri, touchée. Je te fais les mêmes doux souhaits que ceux que tu m'offres, merci. Et t'embrasse.

    12
    Jeudi 28 Décembre 2017 à 18:57

    J'arrive après Noël, j'espère qu'il te fut aussi doux que le mien. 

    Et, au passage, non seulement ta note regorge de poésie, entre fantaisie et chaleur douce. Je te souhaite une très belle fin d'année, aussi veloutée que la voix de ce cher Dino ^^

      • Jeudi 28 Décembre 2017 à 19:45

        Oui, il fut doux ; ton commentaire l'est aussi ! Merci ! Des baisers.

      • Jeudi 28 Décembre 2017 à 19:56

        En réalité ma phrase est très mal tournée; mais tu as saisi l'esprit...

      • Jeudi 28 Décembre 2017 à 20:33

        :-) Vi, t'inquiète, pas de prob !

      • Vendredi 29 Décembre 2017 à 14:52

        J'étais partie sur quelque chose comme "non seulement ta note regorge de poésie, mais elle rayonne de fantaisie et de chaleur douce" et puis... je ne sais pourquoi j'ai perdu le fil. Mais c'était très sincère! :-)

      • Vendredi 29 Décembre 2017 à 15:19

        (Tu vas finir par me faire rougir ... :-) ... merci ! )

    13
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 00:24

    Je savoure tes propos à propos de Blanche-Neige. Grâce à toi, je découvre une partie de cette histoire depuis longtemps remisée dans les souvenirs d'enfance. J'ai toujours aimé les contes, celui-ci est bien un peu cruel, mais comme l finit bien, je l'ai beaucoup aimé.

    Chez moi, il n'y avait pas de sapin, mais une cheminée... en bois, fabriquée par mon père. Nos souliers étaient posés en demi-cercle juste devant elle et c'était une joie pour tous, le lendemain matin, de découvrir les paquets. Nous étions gâtés. mais mon meilleur souvenir, ce sont les sucres d'orge, grande taille, la marque Mont Saint-Michel (disparue hélas) et les deux clémentines qui émergeaient de nos chaussures. Quant à la neige, je ne peux pas dire que je l'ai souvent vue, à part sur des cartes postales. Il neigeait si peu que même dans le secondaire, quand 4 flocons dansaient devant les fenêtres, toutes les classes se précipitaient pour la regarder tomber (et disparaître tout aussitôt qu'elle était apparue) sans que ns professeurs trouvent à y redire.

      • Vendredi 29 Décembre 2017 à 01:01

        Les souvenirs sont des illuminures, pardon, enluminures, du passé, sur le présent. Je suis de ces gens qui habitent le passé (sans qu'il empêche le présent). Et j'aime, tant, que d'autres souvenirs que les miens se racontent ici. Merci pour ces souvenirs-là, les tiens.

    14
    lylouan
    Dimanche 7 Janvier à 21:26

    On dirait qu'il va s'envoler, ton bel oiseau... ;)

      • Dimanche 7 Janvier à 21:40

        :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :