• Samedi jazzy

    Déstructuré !

     

    jazzy samedi

     

    À la façon d'un plat revisité à la mode, ce titre. Pourquoi ? Parce que c'était, à la fin de l'année d'un atelier jazz, un concert dans une école maternelle. Parce qu'ils ont joué de la musique mais que j'ai des images ; pas du son. Parce que j'ai voulu rester tranquille assise sur mon p'tit banc et que je n'ai jamais le groupe de musiciens dans son ensemble, en une fois. Parce que j'ai pris autant, sinon plus, d'images quand ils ne jouent pas que quand ils jouent. Parce que, enfin, je me suis amusée avec les textures des images, les couleurs. Et que tout ça, dans mon esprit, c'est un peu façon puzzle. Voilà, c'est tout ça que j'appelle un menu déstructuré. Et en plus, je ne leur ai même pas demandé la permission de les afficher ici... mais je les trouve si beaux ces jazzeux ! J'espère qu'ils ne m'en voudront pas. En avant la musique chut ! Bah, je mettrai un peu de  son quand même, mais j'hésite encore entre des originaux de standards joués, ou des airs que j'eusse aimé entendre. Allez, un, deux ... un deux trois quatre !

     

    jazzy samedi

    jazzy samedi

    N'était-ce pas prétexte à juste faire des portraits, à saisir des notes de tristesse ou de joie ; de mélancolie sur leurs visages ... sur le mode sentimental...

     


    John Coltrane et Duke Ellington, In a sentimental mood

    (en vidéo ICI)

      jazzy samedi

     

    jazzy samedi

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Samedi jazzySamedi jazzy

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Samedi jazzySamedi jazzy

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Samedi jazzy        Samedi jazzy

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Samedi jazzy
    (Mimétisme des clarinettistes...)

     

    Samedi jazzySamedi jazzy

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un salut, un merci comme un geste sacré !

     

     

    Le jazz m'est un domaine pratiquement inconnu, et vers lequel je ne vais pas spontanément. Pourtant, à l'instar de la musique classique, qui peut me faire le même effet, certaines mélodies me font rêver, partir : ce fut le cas pendant ces instants agréables ; merci les musiciens !

    Contrairement à ce que je vous ai proposé un peu plus haut, ils n'ont pas joué ce que je préfère depuis toujours, Take five... Ce n'est pourtant pas sur cet air-là que je vous quitte en musique ce jour, mais sur ceci, un peu moins connu et que j'aime aussi :

     
    Paul Desmond, Take ten (en vidéo ICI)

     

    « Et aussi des crayonsInterlude »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Juillet à 05:25

    C'est, en majeure partie, une musique qui est toujours acoustique, d'où mon intérêt. D'autant plus que depuis les 20 dernières années, c'est plein de très beaux talents dans le domaine.


    Au fait, Take 5 ou Take 10 ne veut pas dire 'Prends 5, Prends 10', mais c'est un terme d'argot qui veut dire "Donne-moi la main" = "Prends 5 doigts, Prends 10 doigts"


    La bassiste a fière allure.

      • Vendredi 7 Juillet à 22:28

        Sur le sens de Take five, j'avais lu quelque part, un jour, que ça avait à voir avec le rythme du morceau, et je m'en étais tenue à ça, parce que ça me semblait logique. Si je m'en refère à Wikipedia (uniquement) l'expression a plusieurs sens ; je transcris : Le titre vient d'un jeu de mot sur l'expression anglaise « take five », qui peut signifier « pause de cinq minutes »1 ou encore « cinquième prise (enregistrement) ». Il souligne le rythme à cinq temps (5 noires par mesure, ou 5/4 choisi pour ce morceau), rythme rarissime dans le jazz des années 1950, et dans la musique en général. Plus simplement, il désigne alors cette écriture musicale établie sur une mesure à 5 temps (5 noires par mesure).
        Quant à ta traduction à toi, elle s'apparenterait à l'expression française: Serre m'en cinq en argot (jamais dix), voire, en encore plus familier : Serre-moi z'en cinq.
        Oui, la bassiste a fière allure  :-)

      • Vendredi 7 Juillet à 22:34

        Ah, et nous avions déjà parlé un peu de ça une autre fois, sur ce blog : c'était ICI.

    2
    Mercredi 5 Juillet à 08:16

    Justement hier soir on était à un oncert de jazz très très très expérimental et c'étai vraiment très très très destructuré. De temps en temps une mélodie ça fait du bien aussi. En tout cas chouettes photos ça donne envie.

      • Vendredi 7 Juillet à 22:18

        :-) Merci !

    3
    Mercredi 5 Juillet à 15:12

    sarcastic Oooooooh !!!!! Merci pour ce"Take Ten" tant écouté,et presqu'oublié ......Paul Desmond fut un de ceux écouté à la marge-puisqu'il n'appartenait pas tout à fait à la programmation dont je me servais parfois,et qui privilégiait Dave Brubeck à son ctalentueux clarinettiste- Coté images,rien à dire ......ou trop,plutôt ......Voilà exactement l'esprit dans lequel je traite les Musiciens avec lesquels je traîne si /trop souvent ....Photos de Concert,de coulisses,de"balances",tout ce qui peut faire un tout à l'histoire d'un morceau ou d'une prestation entière ...Tout est compris,en les regardant ..Ils ont le"Look" de leur Musique,et Tu bouges avec eux rien qu'en les regardant ....ça passe par la Samba de Stan Getz,en croisant les accords d'Ellington ou les riffs de Sax nerveux façon Coltrane ...Tu parles ici de tout ce monde ...Les Musiciens de Jazz ont toujours l'air appliqués sur ce qu'ils font,et les Tiens ne font pas exception,à l'inverse de ceux de la Pop,plus"allumés",plus "dévergondés" dans leur gestuelle ....J'Aime cette ambiance"déstructurée",comme Tu l'as titrée,où je me balade comme au milieu des miens ...Donc,Bravo !!!!! Pour le coté"Reportage",tu peux dormir tranquille,ça Te va bien ....Pour en finir,et T'expliquer pourquoi j'ai parlé de"ma programmation" en début de message,j'ai co-animé une émission de Jazz ("Blue Note",sur mon France Bleu local) il y a quelques années de cela ....Tout à fait par hasard,et par le "coup en traitre" d'un copain Pop qui m'avait balancé dans les bras d'une amie animatrice à lui,en lui disant que j'aimais le Jazz,parce que lui ne voulait pas s'y coller ) .... Et me voilà donc jeté dans une Aventure où je m'en suis tiré,au départ,en parlant blues et rythm and blues jusqu'à avoir acquis assez de connaissances pour parler vraiment Jazz sur l'antenne...Une fois en selle,et plein d'assurance,c'est ainsi que j'ai osé programmer Prince,Madonna et Annie Lennox,de Eurythmics au milieu du reste,parce que,sur certains albums ils se laissaient aller à des essais jazz,justement ....Essaye donc d'imaginer la réaction des puristes à l'écoute ........et celle du Directeur d'Antenne,qui ne pouvait s'en prendre qu'à l'Animatrice titulaire,puisque je n'apparaissais que comme invité sur sa grille de programmes ....Inutile de T'ajouter l'échange musclé entre nous quand les micros étaient fermés,et que chacun des deux chiens défendait son os,lui le Jazz des racines,moi le Jazz Fusion et autres croisement musicaux ....Bref,3 ans de bons souvenirs,de rires,de délires,d'empoignades et de "paix provisoire" autour d'un pot ...Ce sont ces années là,au milieu d'autres,qui ont enrichi,j'en suis sur ,mes collaborations avec tous les musiciens ...Pour achever ce(trop)long délire,je me permets de joindre cet extrait DU MUSICIEN qui m'a (enfin,et très tard) fait tendre l'oreille sur le Jazz,et ouvert-et tant mieux-tant d'autres horizons ....Bise,Nik' .....et remets ça quand Tu veux .......( P.S : Séduisante,la p'tite Léonie ....Séduisante ....)   https://youtu.be/4qoNZnWcb7M

      • Vendredi 7 Juillet à 22:48

        Ton délire n'est pas trop long ; au contraire : c'est un vrai plaisir de découvrir de longs commentaires et je suis contente d'avoir réveillé des souvenirs et de t'avoir donné envie de raconter des bous d'avant : c'est plaisant, intéressant. J'adore. TU remets ça quand tu veux...  :-)
        Merci aussi pour les gentillesses. J'ai parlé une fois de Take five, dans ce blog, ICI : c'était à la mort de Brubeck. De Take ten aussi, d'ailleurs, que j'avais sans doute découvert à cette occasion. Quant à Miles Davis, que je connais mais peu, j'en ai un ou deux souvenirs de soirées mélanco, et la mélodie que tu proposes est je crois celle que je préfère.
        (Oui, Léonie est... jolie. Dans le domaine musical, c'est toujours dans cette prestation-là que je la préfère, mâme si ce n'est plus d'actualité...)
        Merci d'avoir fait vibrer cette page.

         

    4
    Vendredi 7 Juillet à 23:20

    Steed : Desmond était saxophoniste, et non clarinettiste. Et je ne vois pas trop bien ce que Madonna ou Eurythmics ont à voir avec le jazz...


    Nikole : Le sens que je donne à Take 5, pour tendre la main, j'avais lu ça quelque part...


    Pour 5 Take 5, c'est par là :


    http://mariomusique.vefblog.net/111.html#5_Take_5

      • Vendredi 7 Juillet à 23:23

        Ah, ok, MERCI Mario.

    5
    Dimanche 9 Juillet à 22:36

    j'adore les expressions sur les visages!

      • Dimanche 9 Juillet à 23:43

        :-)  merci pour ce com!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :