• SANS LES YEUX (45)

    Ne pas faire de bruit

     

                                                clic, mais doucement ...

    SANS LES YEUX (45)
                                         ©  L'oeil du Krop

     

    Il avait une tête de premier de la classe, ou de premier communiant, les deux n'étant d'ailleurs pas incompatibles. Il ne bougeait pas et j'avais l'impression qu'il dormait vraiment. D'ailleurs peut-être était-ce le cas. Sauf qu'au bout d'un moment, son téléphone a sonné, et il n'a pas sursauté. Il l'a simplement mis tranquillement à son oreille. Sans doute était-ce sa douce qui lui parlait, car à un moment j'ai cru l'entendre dire "mon coeur" comme quand on s'adresse à quelqu'un. À la fin du coup de fil, il s'est assis pour de bon, bien réveillé, et j'ai été tentée de sourire, car de s'être appuyé longtemps sur son bras, il avait un gros rond rouge au milieu du front !

     

     

    « AVEC HUMOUR (23), AVEC LES OREILLES (32)DEUX MAINS DEMAIN (10), AVEC LES OREILLES (33) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Mai 2015 à 08:06

    J'aime beaucoup ton témoignage pour expliquer la photo. C'est charmant !

    2
    Lundi 18 Mai 2015 à 09:54

    Tu as toujours des photos pleine d'humanité dans ce métro. Bravo

    3
    Lundi 18 Mai 2015 à 12:30

    Merci à vous, Mario et Loqmanjp, pour ces commentaires très gentils !

    4
    Lundi 18 Mai 2015 à 12:45

    métro boulot dodo mais métro dodo ça le fait aussi. Un dodo doré !

    5
    Lundi 18 Mai 2015 à 16:42

    :-) Merci Thomas.

    6
    AniLouve
    Lundi 18 Mai 2015 à 18:51

    Et où est donc la photo avec le rond rouge au milieu du front ?

    7
    Lundi 18 Mai 2015 à 19:54

    Délicieux instant de vie!

    j'aime beaucoup tes "petites chroniques du quotidien", tes "micro-histoires"…

    ce qui me touche dans tes billets est ton art de savoir "regarder", "écouter", "observer", l'art d'être attentive aux gestes, aux simples mouvements du "vivre" des gens communs… -leurs regards, leurs inquiétudes, leurs fatigues, leurs joies, ou leurs chagrins- et de résumer ces "visions", en une une image, en quelques mots…

    Tu es une "chroniqueuse invisible et silencieuse" qui se camoufle dans l'intense simplicité du quotidien, pour en capturer l'essence… J'en suis admiré…

    Bonne soirée Nikole, baci, Francesco.  

    8
    Lundi 18 Mai 2015 à 21:12
    Gilsoub

    J'aime bien du coup la main qui parait démesuré ;-) et la dame qui semble courir en arrière planfait un contre point amusant happy

    9
    Lundi 18 Mai 2015 à 21:41

    Amusante photo et son récit.

    10
    Mardi 19 Mai 2015 à 23:19

    Une jolie petite histoire pleine d'humour et de fraîcheur ! Amicalement :)

    11
    Jeudi 21 Mai 2015 à 09:22

    MERCI beaucoup à vous pour toutes ces paroles si agréables à découvrir et à lire.
    À vous Gilsoub, B-B et Malaura qui y ont surtout vu de l'humour et j'en suis fort aise ; à toi AniLouve, qui n'auras pas ce que tu demandes  :-) parce que non je n'ai pas e courage-là, ni cette démarche (et pour le coup, autant prendre quelqu'un qui dort ne me semble pas agressif, autant stigmatiser certaines situations le seraient à mon avis, quand bien même ce ne serait pas avec cette intention que je le ferais ... bon je sais bien que tu sais tout ça, et que ta remarque était un  clin d'oeil ...  :-)  ...  ; à toi Francesco enfin, qui me mets souvent dans mes petits souliers car je ne sais que répondre à tant de gentillesse : alors merci !

    12
    Jeudi 28 Mai 2015 à 09:29

    Petite histoire, petite pépite de métro...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :