• Sans savoir pourquoi

    Ce temps qui roule et défile

     

    Un jour, vous ouvrez des boîtes oubliées. Elles sont pleines de photos. Vous les étalez devant vous avec un sourire et vous redécouvrez des moments que vous croyiez à jamais effacés. Il y a beaucoup de polaroïds de vos enfants. Mais aussi des photos de famille et de collègues. Et votre sourire se fige. Au fil des images, vous vous rendrez compte que presque tous les visages que vous regardez sont des visages de morts. Pourtant, dans le lot, il y en a qui ont, qui auraient votre âge aujourd'hui, et qui ne sont plus là. Vous vous sentez frissonner. Vous êtes saisi d'un sentiment d'urgence et d'énergie fébrile. Vous vous servez un verre de vouvray sec. Vous replacez le couvercle. Vous fermez les yeux.

     

     Ce temps qui défile

                                                                                             vieux ©liché du Krop

     

     

    Neil Young, Old man
     

     

    « Sans cesseEntre »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 09:11

    Une expérience à faire et à refaire !

      • Vendredi 22 Janvier 2016 à 10:51

        Boire un verre de vouvray ?  :-)

    2
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 11:07

    ah les boîtes pleines de photos ! faut pas les ouvrir...

      • Vendredi 22 Janvier 2016 à 11:54

        La tentation était trop forte ...

    3
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 14:11

    Bonjour Nikole.

    Les boites à chaussures pleines de photos...Comme des cercueils...Vais boire une bière !

      • Vendredi 22 Janvier 2016 à 16:13

        :-)

    4
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 19:56

    Et les vivants ne sont plus ce qu'ils étaient, et les photos des filles semblent celles de leur mère. Vite vite un petit verre pour moi aussi.

      • Vendredi 22 Janvier 2016 à 20:11

        À la tienne !

    5
    Samedi 23 Janvier 2016 à 07:14

    avec la chanson de Neil Young ça doit aider à passer ces moments difficiles

      • Samedi 23 Janvier 2016 à 15:00

        Oui, ça aide !  :-)

    6
    Samedi 23 Janvier 2016 à 09:36
    Marco Carbocci

    Enfant, j'adorais fouiller les boîtes à photos, celle de mes parents, de ma grand-mère, l'objet me fascinait à tel point que je cherchais son existence partout où j'allais, même chez les inconnus. Et cependant, tout môme que j'étais, j'ai dû percuter à l'égard des "visages de morts", comme tu dis, parce que je ne me suis jamais soucié de me faire ma propre boîte à photos.   

      • Samedi 23 Janvier 2016 à 15:02

        Merci d'être passé et merci pour ce commentaire.

    7
    Samedi 23 Janvier 2016 à 11:54

    la boite de Pandore c'est le cas de le dire! j'ai arrêté de regarder les vieilles photos en me disant "ce n'est pas le présent ,donc ce n'est plus ,donc stop" car ça me fichait un bourdon monumental pas trop gérable 

    bonne journée

      • Samedi 23 Janvier 2016 à 15:01

        Je ne le fais pas souvent. Cela dit je suis partagée dans ce cas-là entre plaisir (de la découverte) et mélancolie. Merci beaucoup pour ce commentaire.

    8
    Samedi 23 Janvier 2016 à 20:05
    la griffe du loup

    revoir certaine photo abat le morale ,samedissime

      • Samedi 23 Janvier 2016 à 21:26

        Mais pas trop longtemps, heureusement ! Merci d ton passage.

    9
    Samedi 23 Janvier 2016 à 23:44

    D'accord sur tout, et principalement sur le Vouvray!

      • Dimanche 24 Janvier 2016 à 02:49

        :-)     Santé !

    10
    Mercredi 3 Février 2016 à 20:27

    C'est bon toutes ces boites à trésors qui raconte des bouts de nos vies, qui font resurgir les bons souvenirs du passé mais souligne aussi le temps qui passe et l'absence  cruelle de ceux qui ont croisé nos chemins... Certains nous font sourires aux larmes... J'ai presque envie d'en ouvrir une à la recherche de ce poème écrit un beau soir d'été sur un billet de 50 francs. D'ailleurs, il s'appelle "Poème à 50 balles"... (Je peux faire ça en février ;)!)

    Je te souhaite encore de nombreux souvenirs à glisser dans tes boites Nikole. 

      • Vendredi 5 Février 2016 à 10:52

        Merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :