• Seulement un instant

     

                Une certaine absence

     

     

    Seulement un instant

     

     

    Un silence intérieur passager. Comme quand on garde les yeux encore un peu fermés au réveil, pour tenter de retenir le rêve et ses images. Son nimbe. Ses limbes. Ses limites floues. Comme quand on croit qu'on a encore quelques instants, infimes, préservés, avant de revenir au réel.

     

     


    Tal Bachman, If you sleep (en vidéo ICI)

     

     

    « Juste le cielBloggolb »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Août à 20:47

    J'aime beaucoup la photo + musique !

    Michel

      • Lundi 21 Août à 20:57

        C'est gentil ! Merci beaucoup, unique passant :-)  Bonne soirée.

    2
    Mardi 22 Août à 10:17

    Absence/présence... Présence/absence... j'aime ce moment enveloppant, à cheval entre deux mondes... Belle journée Nikole.  brigitte

      • Mardi 22 Août à 10:28

        Merci !  :-)  Belle journée à toi aussi.

    3
    Mercredi 23 Août à 20:58

    La brume révèle cette absence électrique.

      • Jeudi 24 Août à 09:42

        Belle phrase originale.

    4
    Dimanche 27 Août à 21:50

    Garder les yeux fermés pour retenir les rêves...

    Jubjoter: Émerger d'un rêve sans savoir la fin et tenter d'y retourner pour connaître la suite.

    C'est si bon... :)

      • Dimanche 27 Août à 23:06

        voilà un mot que je n'avais pas repéré dans ledit dico, mais j'adopte !  :-) Oui, c'est bon...

    5
    Lundi 4 Septembre à 13:37

    Un beau descriptif que ce texte très évocateur du réveil entre flou et réalité.

      • Lundi 4 Septembre à 19:28

        Merci beaucoup !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :