• Soubresauts

     

    Citations urbaines

     

    Tombée sur ces phrases affichées, je les partage avec vous, et après on n'en parle plus, de tout ça !

     

    Soubresauts

     

    - Ah bon ! On ne parle plus de quoi, de politique  ? 
    - Ben ouais, moi j'arrête, je ne veux plus rien voir, plus rien savoir. Encore moins qu'avant.
    - Bah... Autant de gens ne peuvent pas s'être trompés !
    - Tais-toi, tu me fous encore plus la trouille quand tu parles comme ça !
    - Attendons de voir !
    - C'est ça, attendons... pour moi c'est tout vu.
    - Pessimiste va !
    - Rêveur impénitent !

     

    Soubresauts

     

    Comme dirait (presque) Pierre Dac, notre avenir est en marche devant nous, et on l'aura dans le dos (dans le meilleur des cas...) chaque fois qu'on fera demi-tour... et c'est bien parti pour (la rime est riche pauvre).

     

    « Rideau tiréTableaux vivants (2) »

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Juin à 07:12

    Je ne sais pas où tu as vu ces affiches, mais chez moi, nulle trace. A moins qu'elles ne soient arrachées avant que d'être vues par trop de monde...

    Pessimisme ? Non, réalisme : on s'est fait braquer notre liberté de pensée. Merci qui ?

      • Mardi 20 Juin à 07:33

        Vu dans le métro, comme d'hab !

    2
    Mardi 20 Juin à 09:45

    tous (ou beaucoup) disent qu'il faut lui faire "confiance" ... je reste sceptique ... 

    amitié .

      • Mardi 20 Juin à 12:28

        Plus que sceptique en ce qui me concerne. Mais au point où nous en sommes, je me demande si un seul -dans ceux qu'on nous sert- dit suffisamment de choses qui correspondent à ce que j'attends, pour avoir la moindre confiance en qui que ce soit.
        Amitiés.

    3
    Mardi 20 Juin à 10:44

    Marche ou crève. Ça y ressemble...

      • Mardi 20 Juin à 12:29

        En marche ou crève ? Il y en a déjà pas mal qui crèvent.

    4
    Mardi 20 Juin à 12:38

    je suis ça d'un oeil lointain car la notion de "masse" qui pense comme un seul homme m'a toujours fichu une méfiance totale, je ne me sens aucunement "suiveuse"

      • Mardi 20 Juin à 13:49

        Je veux regarder ça aussi avec un certain recul.

    5
    Mardi 20 Juin à 17:44

    La première est intéressante. L'Histoire est un phénomène cyclique. Ce qui s'est passé revient toujours : ce qui se passe reviendra. Le 19e siècle, en Occident, c'était l'époque victorienne qui était très autoritaire et conservatrice. Les riches l'étaient immensément et les pauvres plus que malheureux. C'était aussi le temps du catholicisme ultramontain avec une cavalcade d'interdits et de règlements.

      • Mardi 20 Juin à 18:20

        Merci, (ex) prof d'histoire. Ce que tu dis est intéressant, mais bien triste !

    6
    patrick
    Mardi 20 Juin à 22:04

    c'est vrai qu'au risque de choquer , je trouve qu'on est a la fois dans une sorte de  Beatlemania la plus pure , mais aussi la manipulation des masses et des foules, qui en redemandent,  la plus réussie, donc la plus potentiellement dangereuse .

    Sans aller jusqu’à me faire penser a quelqu'un de précis , un de ses premiers discours, avec la voix a la limite de la casse mécanique , et ses quasi hurlements avait un côté .......que je n'aime pas , pour rester politiquement correct. Erreur de jeunesse , m'a-t-on affirmé depuis , "il s'en est rendu compte et a changé "

    n’empêche que son "naturel" qui arrivait au galop ce jour là, me fout un peu les chocottes

    Cela dit , le triomphe  et la victoire de la masse sont atténués par une abstention de 50% :

    on n'est déjà plus qu'a une demi-masse wink2

     

    mais j'avoue que je préfèrerais qu'on ait la version Beatlemania ....

     

      • Mardi 20 Juin à 22:19

        Choquer ? Pourquoi tu choquerais ?
        Je n'ai pas suivi cela de très près mais je n'ai a priori aucune confiance en ce mec et en plus, je ne le sens pas, c'est épidermique depuis le début.

    7
    Lundi 26 Juin à 09:31

    J'ai déchiré ma carte électorale après les présidentielles, je ne vote plus ni blanc ni merde.

     

    Heureux sont les rêveurs impénitents...  

    ;)

      • Lundi 26 Juin à 11:28

        Que voilà un sacré geste symbolique ! Je n'en suis pas encore là, mais j'y viendrai peut-être.
        Le royaume de l'Olympe leur appartient ?! :-(  :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :