• Trêve

     

    Quand s'apaisent les feux ...

     

    Trêve

                                                                                                                            © L'oeil du Krop

     

     ... ceux du soleil dur, au bord d'un océan devenu si apaisant, voilà ce dont on a tous besoin. Car en ces temps où tout s'échauffe, les climats et les tempéraments ; en cette époque où brûlent les monuments et s'enflamment les discours, on aimerait ... on aimerait tant le calme aquatique d'une plage sans larmes et sans heurts, et une fluidité tranquille des esprits.
      Plus une image devant mes yeux, une parole dans mes oreilles, du dieu Media : marre d'entendre les poly-blablas pas polis, l'impression de voir des doublons, des triplons, des quadriplons : je m'écoute parler et je t'assène ma vérité, qui est la vérité. Un truc en boucle, en plus, pendant des jours et des jours. Comme si plus rien d'autre, plus personne d'autre n'existait. Focus sur un évènement. Pour qui se prennent-ils tous ! Vanitas vanitatis ! Stop ! Trêve pascale, en attendant une trêve sans nom qui peut-être jamais ne se produira ...

     

    Et la musique, parfois ... 

      Noite et mare (Aline de Lima)

     

    « Un regard sur ParisPause »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Avril à 09:43

    Quel superbe texte !


    (Au fait, tu devrais l'essayer, mon truc : vivre sans télé). La liberté.


    De plus, j'adore cette chanteuse du Brésil.

      • Lundi 22 Avril à 10:11

        Merci pour les compliments. Quant aux médias, tu peux te reporter au commentaire général final que j'ai écrit.

    2
    Dimanche 21 Avril à 09:54

    Oui on a besoin d'apaisement

      • Lundi 22 Avril à 09:58

        Difficile d'être en paix par les temps qui courent.

    3
    patrick
    Dimanche 21 Avril à 22:25

    Comme je partage ton envie , ton besoin de hurler "STOP", et ne plus rien voir , rien entendre de toutes ces turpitudes ...

    Mais une chose est sure, pour obtenir cet espace de paix , nous ne pouvons compter que sur nous mêmes , et être capables de dire Stop, et appuyer sur plusieurs touches "OFF"....ça en fait des conditions .

    Car depuis l' avènement du Dieu Media, et ses apôtres   les chaines d'infos en continu, et Internet , il faut une sacrée volonté pour échapper à la tentation de savoir , de jeter un coup d’œil, ne serait-ce que furtivement,  sur la misère du Monde et la Vie des plus  (des vrais ) miséreux , Misérables , celle qui nous rassure quand même un peu sur notre propre sort.

    Pour remettre tout ça d’équerre,  il faut admettre que la solution  de se planter devant l'Océan, devant cet horizon  où le Soleil s'enfonce si loin de nous, a fait ses preuves....

      • Lundi 22 Avril à 10:10

        Merci ; j'ai écrit une réponse générale en fin de coms, tu peux t'y reporter. Je t'embrasse.

    4
    Dimanche 21 Avril à 22:51

    Le silence ? C'est quoi ? 

      • Lundi 22 Avril à 09:57

        Euh ... l'absence de civilisation peut-être ! ...

    5
    Lundi 22 Avril à 09:25

    ... nous avons encore une solution à notre portée, ne plus écouter les médias, télé, radio et même journaux mais en avons-nous vraiment envie?

    Bises du jour

    Mireille du Sablon

      • Lundi 22 Avril à 10:12

        Bises Mireille. J'ai écrit un commentaire général après les vôtres : tu peux t'y reporter.

    6
    Lundi 22 Avril à 10:09

    Concernant les médias ... je ne lis pas les journaux, je n'écoute pas la radio, et la plupart du temps, pour les soi-disant infos, je ne regarde pas la télé, je zappe, mais même en zappant, on tombe quand même, sur des choses, et toujours les mêmes, en boucle, comme je le disais. On tombe aussi sur des choses via Internet, en cherchant autre chose, et comme le dit Patrick, consciemment ou pas, on regarde du coin de l'œil, voire on cherche parfois, c'est mon cas, à contre-balancer en cherchant le contre-pied de choses désagréable aperçues et entendues. Paradoxes de nos attitudes. Là-dessus votre entourage parfois en rajoute : difficile de vivre en ermite. Mais me priver de télé complet, Mario, non, je n'en ai pas envie, car j'y aime des choses que je ne découvrirais pas ailleurs : certaines séries, des spectacles de danses et des reportages qui me font rêver sur tel ou tel endroit. Oui, Mireille, j'utilise le bouton off souvent, mais des scories subsistent. En fait, plutôt que de chercher au hasard, je ferais mieux de cibler attentivement les programmes, pour n'ouvrir qu'aux instants T.
    Merci à vous pour avoir donné votre avis à ce billet et bonne journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :