• Un peu d'air

     

    Un peu d'air

                                                                                                                     © L'Oeil du Krop

     

    « D'autres printempsParlez-moi de vos nuits ... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Mars à 11:12

    comme cela fait du bien ... un avant-goût des jours meilleurs qui finiront bien par revenir !

    dans l'attente, les barrières restent fermées ...

    courage et amitié .

      • Mardi 24 Mars à 15:59

        Merci à toi. Tu peux lire le commentaire général final que j'ai écrit à propos de cette image. Amitié

    2
    Lundi 23 Mars à 11:57

    À contre courant, de toute façon la marée ne fait que cela, monter et descendre...

      • Mardi 24 Mars à 16:00

        Contre-courant ? De quoi ?
        Merci. Tu peux lire le commentaire général final que j'ai écrit à propos de cette image.

    3
    Lundi 23 Mars à 12:01

    Reflet de tout cet espace maritime qui sous-tend ta page d'accueil. Un contre-jour intéressant car à l'image de ce que nous vivons actuellement Une espèce d'attente, le lever du soleil après une nuit d'un noir intense. Oui, à l'image de ce que nous ressentons depuis quelques jours, cette angoisse qu'on évite de nommer, cette boule au creux de l'estomac comme si on nous avait frappé avec violence. Pas facile de rester calme et d'être rassurant. Mon fils est coincé chez moi et je vois bien qu'il s'inquiète si je me racle la gorge... J'essaie de me moquer de lui, mais je sais qu'il est profondément inquiet (on ne rajeunit pas).

    C'est sans doute idiot de ma part, je n'ai de cesse de lui répéter que demain nous serons encore là et que nous rirons de nos angoisses silencieuses. J'ai beau avoir un fond de pessimisme en moi, je ne parviens pas à envisager ma disparition avec ce virus. Je sais intimement que j'ai d'autres choses à vivre. En espérant qu'elles ne seront pas désespérantes.

      • Mardi 24 Mars à 16:11

        J'ai écrit un com général relatif à cette image à la fin de tous les autres, et que tu pourras lire. Mais concernant ton com à toi, quelques petites choses ... sur le maritime : fille de plaine, où je respire, je ne peux cependant me priver de la respiration de l'océan ... seule la mer me recharge vraiment, seule elle atténue, voire supprime, parfois, ma peur de la mort et du malheur. Elle pardonne et console ... Quant à l'angoisse : j'ai eu une quinte de toux (une seule) mais en cours de communication téléphonique avec mon aînée (dans la même ville mais à l'autre bout, coincée dans son studio de quartiers irresponsables ...) qui a eu peur, qui m'a fait peur ; une sale soirée, mais c'est passé ... "La peur n'évite pas le danger", disait ma mère ; l'augmente-t-il ? Peut-être ... Et j'avoue que j'ai eu très peur de la mort ce soir-là ... cette foutue saloperie de virus nous rappelle quand même bien, encore plus que d'hab, et la fragilité de la vie et notre âge qui penche. Même si -mais ce n'est plus maintenant une intime conviction- je pense avoir encore, comme tu le dis "d'autres choses à vivre". Merci.

    4
    Lundi 23 Mars à 15:07

    Un portail ouvert sur l'infini, qui nous donne des envies d'évasion Mais, pour l'heure, nous sommes entravés. Ne nous reste plus que rêver.... Florentin

      • Mardi 24 Mars à 16:12

        Rêver ouvre toutes les portes ! Merci Florentin.
        (J'ai écrit un commentaire général sur cette image à la fin de la page).

    5
    Lundi 23 Mars à 15:12

    Il nous faut porter loin notre regard, ou haut ou profondément... bref, il nous faut changer notre regard sur le monde il me semble. Bel après midi à toi.   brigitte

      • Mardi 24 Mars à 16:13

        Chacun selon soi, ce regard dont tu parles. Mais il le faut, oui. Merci Brigitte et bonne fin d'après-midi.
        (J'ai écrit un commentaire général sur cette image à la fin de la page).

    6
    Lundi 23 Mars à 16:24

    On pourrait rêver d'être nuage, mais ce là où le vent nous emmènerait serait-il meilleur?

    merci, ta photo dit tout.

      • Mardi 24 Mars à 16:15

        J'aime bien ta remarque poétique voyageuse. Et merci.
        (Ma photo dit tout ? Tu peux, à ce sujet, lire le commentaire général que j'ai écrit à la suite de tous les autres -en fin de page-)

    7
    Lundi 23 Mars à 19:01

    Très bien cette porte qui ne ferme rien, une voie ouverte vers l'océan (l'infini et au-delà ...)

      • Mardi 24 Mars à 16:15

        Oui, tu as vu, c'est drôle ...
        Un peu plus dans le commentaire général qui suit ... :-)

    8
    Mardi 24 Mars à 15:58

    C'est cette photo que j'ai choisie pour illustrer Un peu d'air ... Avec quelques arrières-pensées symboliques.
    Oui, on est dehors. Il faut traverser quand même du sable mouillé scorié un peu boueux. Oui il y a du soleil, mais il est froid. Oui le ciel est là. Oui la mer est proche, mais ce ne sera pas la haute mer libératrice mais une baie, car l'horizon est arrêté par d'autres habitations, donc d'autres gens (arrêtés eux aussi par de mêmes limites). Note d'humour : cette porte, fermée, alors qu'elle côtoie une barrière ouverte (j'ai repensé à ça) ...
    J'ai voulu un mélange de noir-doute et de bleu-ESPOIR : je ne sais pas si on perçoit tout cela dans mon "message" mais ce n'est pas important : ici (chez moi, sur ce blog), l'interprétation d'une image est celle que vous voulez lui donner.

      • Jeudi 26 Mars à 11:04

        Vu que j'arrive après tout le monde (comme d'hab, je suis une incorrigible retardataire, sans compter que le simple fait de poser un comm sur un billet peut me prendre des heures de réflexion), je peux dire que oui, on voit tout ça dans ta photo, l'espace liquide limité, mais le souffle marin froid qui donne envie, le bleu, le noir, la barrière illusoire, la salissure du sable...

        Elle peut paraître triste, et pourtant, il y a cette lumière bleu argent, ce scintillement sur l'eau qui répond au ciel clair, et nous dit l'espérance, celle qui nous pousse à tenir bon, à avancer (en esprit pour nous dans ce temps de pause forcée), mais avancer quand même.

        Baiser doux.

         

        (((normal d'angoisser, le malsain serait de se croire totalement à l'abri. Mais je me répète, on a pris rdv pour l'après. Alors tu restes ultra vigilante et s'il te plaît, continue d'écrire, tu fais ça tellement bien!)))

         

      • Jeudi 26 Mars à 12:51

        C'est bien aussi d'arriver après, c'est comme un cadeau-surprise : on ne s'y attend pas et ça fait plaisir ! :-)
        Tant mieux si on voit tout ça dans ma photo : c'est que j'ai réussi mon coup.
        Je suis très vigilante, t'inquiète ... Et je me souviens bien du rendez-vous prévu.
        Quant à l'écriture, je l'utilise un peu plus ces jours-ci (mon prob, c'est la paresse) mais comme c'est gratifiant de susciter l'enthousiasme : merci♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :