• Un peu de légèreté

    Éloge du quotidien

     

    Il faut tourner la page, mais en conservant le livre retourné sur la table de chevet. On a accompagné Anne-Marie vers son néant, horrible image, idée plutôt, et l'on s'aperçoit, une fois de plus, s'il en était besoin, du poids qu'ont les humains dans notre vie. Oui, conserver le livre, histoire de se souvenir que nous sommes mortels et qu'il faut jouir des plaisirs quotidiens : la lumière du matin et la sensation de vie qui recommence, la première gorgée de bière café, le corps qui s'étire. Je regarde le chat qui dort et je souris parce qu'il s'imagine sans doute invisible la tête sous sa couverture préférée. Je me réjouis de ces petits plaisirs innocents et qui semblent futiles. Ce calme et cette tranquillité-là me protègent et je me sens privilégiée et reconnaissante (à personne, à je ne sais pas quoi, mais dans l'absolu) d'être là, en vie, entière, encore, quand d'autres souffrent ou meurent. J'ai envie de légèreté, de silence, de douceur, de temps qui resterait un peu lent, un peu impalpable, et moi sans attente, sans question, sans chagrin et sans inquiétude. Et me riant de bien des choses.

     

     

    Un peu de légèreté

                                                                     © la queue de Punky ; l'oeil du Krop

     

     


    Clothilde, Fallait pas écraser la queue du chat

     

    « Quitter peu à peu ce mondeÉmotions successives »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 14:57

    C'est e qu'on appelle attrapper le diable par la queue si le diable c'est l'ennuie. On a beaucoup à apprendre des chats...

    2
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 18:24

    Un peu de douceur et de légèreté dans ce monde qui ne tourne pas rond ! Les chats savent nous apaiser et nous faire sourire ;p Chouette prise, jolis mots

    3
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 22:47

    Je ne devrais pas écrire un commentaire léger, mais cette photo d'une partie de chat m'a fait éclater de rire.

    4
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 09:09

    intimité, présence, lenteur

    j'aime beaucoup la tiédeur de la photo.

    merci

    5
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 14:46

    MERCI à vous quatre de votre passage.

    (Mario, pourquoi ne pas rire ? c'est drôle!)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Lundi 21 Septembre 2015 à 10:34

    Qu'est ce que je le comprends ton Punky. Moi aussi j'aime disparaître sous ma couverture préféré (un vieux plaid bleu)!

    La vie, c'est des pages qui se tournent.... L'essentiel, c'est que l'histoire continue. 

    7
    Lundi 21 Septembre 2015 à 10:35

    "Préférée" plutôt... ;)

    8
    Mardi 22 Septembre 2015 à 07:41

    ... en espérant qu'elle soit un roman-fleuve ! ...
    Merci de te balader chez moi.

    9
    Samedi 31 Octobre 2015 à 14:33

    ta couverture recèle un trésor fais attention en te couchant

      • Samedi 31 Octobre 2015 à 19:31

        :-)  Merci d'être passée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :