• AFFLAC (81)

     Après *

                                                                      clic sur l'affiche pour toucher les comédiens

    AFFLAC (81)

                                                                                                             © L'oeil du Krop

     *le spectacle

    Je ne me rendais absolument pas compte, en m'inscrivant cette année au cours de théâtre amateur de ma ville, vieux rêve d'ado, que je vivrais ce que j'ai vécu. Je n'imaginais pas le mélange de sensations contraires, l'équilibre entre peur et joie, stress et exaltation. Je n'imaginais pas le doute permanent sur ce qu'on fait, et même sur ce qu'on est.
    Je n'imaginais pas la somme de travail que ça impliquait, naïve que j'étais, l'investissement personnel que ça peut réclamer et qu'hélas on ne peut honorer chaque jour. Comme pour tout ce qui tient à coeur, le théâtre est un long apprentissage, un long travail, revenir, revenir toujours sur ce qu'on fait pour polir l'expérience, pour gommer les aspérités ou garder celles qu'on veut garder, mais sous contrôle.
    Je n'imaginais pas comme ça pouvait apprendre l'humilité, et, en même temps, donner parfois un sentiment de puissance, ou plutôt de grâce.
    Et voilà, on a joué par deux fois notre pièce et ça s'est bien passé. Avec un sentiment de vitesse. Tout file une fois que le rideau s'ouvre. Et c'est déjà la fin, et les saluts. Au plaisir succède une frustration un peu mélancolique des choses qui s'éloignent.
    Et qu'on a envie, très vite, de revivre !

    « AVEC LE CORPS (3)AVEC HUMOUR (18) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Juin 2014 à 09:03

    Pour ma part, je l'ai vécu à l'adolescence et j'en garde un précieux souvenir. Il semble bien que chez toi, l'aventure va se poursuivre une autre fois. C'est le bonheur que je te souhaite !

    2
    Kikole
    Lundi 16 Juin 2014 à 11:21

    ça y est il semblerait bien tu aies attrapé le virus du théâtre, malgré toutes tes angoisses ante spectaculum, tu en redemandes déjà ;-)

    3
    Lundi 16 Juin 2014 à 17:20

    Ce fut donc malgré tout une expérience gaie et colorée ?

    4
    Lundi 16 Juin 2014 à 18:43

    - Merci Mario ! kiss
    - Mouais, Kik', on dirait bien hein !  he
    - Ben oui, finalement, AniLouve sarcastic

    5
    Sophie L.
    Mardi 17 Juin 2014 à 02:02

    Bravo ! C'est comme pour les manèges, et on a peur d'y monter,

    et une fois que c'est passé, on a envie d'y retourner immédiatement !

    J'espère qu'il y a une vidéo et qu'on pourra la voir.

    Sophie

    6
    Mardi 17 Juin 2014 à 19:25

    j'adore ce "décollage"...

    7
    Mercredi 18 Juin 2014 à 00:59

    - Ou alors, Sophie, je suis maso, va savoir. En tout cas, si je continue, je travaillerai plus ! Merci.
    - C'est le titre que j'avais donné, Francesco, "Décollage" à ma petite expo de photos d'affiches lacérées dans le métro (mes premières photos publiées sur Aminus ...). Un de mes deux sujets de prédilection, en photo, avec les gens, toujours dans le métro ... Merci pour ton commentaire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :