•  

              La beauté

     

    Interlude

     

                            Une beauté double : l'originelle, celle du visage de ce tableau symboliste peint par Fernand Knopff, et celle, originale, due au hasard de lacérations métropolitaines. J'ai aimé ce visage. J'aime ses blessures.

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires