•  

                Une certaine absence

     

     

    Seulement un instant

     

     

    Un silence intérieur passager. Comme quand on garde les yeux encore un peu fermés au réveil, pour tenter de retenir le rêve et ses images. Son nimbe. Ses limbes. Ses limites floues. Comme quand on croit qu'on a encore quelques instants, infimes, préservés, avant de revenir au réel.

     

     


    Tal Bachman, If you sleep (en vidéo ICI)

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires