• Se sauver

     

    Faire la bleue

     

     

    Se sauver

                                                                                                                                    © L'oeil du Krop

     

     

    Quelque temps, partir. S'échapper de la gangue de pollution, d'agitation. Échanger fébrilité et sérénité. Retrouver les proches, et se retrouver un peu soi. En sourire d'avance ... ah !  l'idée d'ouvrir ses poumons au vert de la campagne, et au vert-bleu de l'océan, le ciel bleu dans les yeux. Marcher vers le silence  et marcher dans le vent, dans les vagues. Faire comme si on était, pour un temps, un oiseau libre envolé loin de la ville qui un peu trop fort, par ses contraintes prisonnières, nous enserrait. Je vous rapporterai des images et des mots ... à bientôt ...

     

    « Encart

  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Mai à 11:35

    Un bleu aux lignes parfaites !

    2
    Vendredi 18 Mai à 15:08

    Retrouver un temps sa légèreté, et redevenir limpide... Te voici "comme ces oiseaux des villes qui descendent vers la mer si belle, si belle, pour oublier l'hiver..." yes^^

    3
    Vendredi 18 Mai à 15:55

    Bon bleus et verts, je t'entends déjà respirer fort et soupirer d'aise.

     

    4
    Vendredi 18 Mai à 16:45

    Tu me donnes envie de m'échapper.

    5
    Vendredi 18 Mai à 18:01

    Marcher vers le silence ? C'est beau, ça...


    Cela me fait penser à une pensée de Gilles Vigneault, à propos de Natashquan, le hameau où il est né : "A Natashquan, pour entendre le silence, on n'a qu'à se taire."

    6
    Vendredi 18 Mai à 18:33

    Bon voyage dans tous les sens du terme ... Florentin

    7
    patrick
    Vendredi 18 Mai à 21:32

    Je te souhaite de bien profiter bien de la Mer , du Ciel, et de ce calme, où pour certains , seuls les mouvements perpétuels des vagues ont le droit de faire un peu de bruit .

    et nos copines les mouettes  aussi , ne les oublions pas !

    bonnes vacances !

    8
    Vendredi 18 Mai à 22:31

    tout comme moi qui loin d'une fuite ressens le besoin impérieux de se ressourcer au bord de mer  ... ce week-end accompagnée de ma petite fille à qui j'aime laisser entrevoir le charme des flots pas toujours bleus mais si envoûtants !

    amitié et surfe bien sur la vague !

    9
    Dimanche 20 Mai à 11:45

    quel beau titre!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :