• Encart

     

    Un moment ...

     

    Encart

     

                                                  ... sortir de ma tanière, juste la tête, comme un animal ébouriffé, le nez à hauteur de matin pour sentir la fraîcheur et respirer la lumière ... parce que c'est pour ces instants-là que je vis, aussi, pour les premières lueurs solitaires solaires, la clarté des silences et l'espoir des recommencements ...

     

    « Interlude Se sauver »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Mai à 08:30

    Rayonnant

      • Vendredi 11 Mai à 21:19

        Rayon matinal...

    2
    Samedi 12 Mai à 00:45

    Vraiment beau !

      • Samedi 12 Mai à 09:26

        Merci vraiment !

    3
    Lundi 14 Mai à 12:36

    On ne peut toujours étouffer sans ressentir le besoin de respirer largement. Le matin, quand tout dort encore au moins un peu, le calme des rues qui s'éveillent lentement, la lumière du jour pas encore totale, les préparatifs des magasins, tout est quiet et incite à la déambulation.

      • Lundi 14 Mai à 12:48

        Nous sommes d'accord :-) ... Merci !

    4
    Lundi 14 Mai à 15:19

    Demain est un autre jour et, c'est vrai, il faudra recommencer. En attendant, vivons l'aujourd'hui. Avec l'espoir qu'il va s'y passer quelque chose et que la journée n'aura pas été vide et inutile. Alors dès l'aube, au petit matin, quand le soleil est encore rasant ....  Mais, voilà je suis le paresseux qui refuse de se lever ... Patatras ! Florentin

      • Lundi 14 Mai à 15:25

        J'aime beaucoup le matin (mais tu as raison quelquefois on est quand même bien au lit), et j'aime aussi la nuit ... il faudrait pouvoir dormir l'après-midi ...  :-)

    5
    patrick
    Lundi 14 Mai à 16:28

    Vu la longueur des ombres sur cette jolie photo , il doit être très tôt , et le Soleil encore rasant donne la pleine lumière a ces instants que j'aime aussi beaucoup.

    Être sinon le premier , mais parmi les premiers à profiter de ce jour naissant , de cette lumière incomparable ... et encore , ici , ce n'est pas le bord de mer , où là c'est encore bien plus énorme .

    Oiseau de nuit durant des années décennies  , je goûte aujourd'hui, depuis quelques temps déjà,   les bonheurs de ces réveils très matinaux, où l'aube est belle et silencieuse.

    A part les oiseaux , mais eux; ils ont le droit.

     

      • Lundi 14 Mai à 17:14

        J'adore ton com, merci ! Malheureusement, au bord de la mer, je ne vois pas les matins ... matinaux, d'abord parce qu'il faut prendre la voiture pour y aller, que ce n'est pas à la porte, épi paske c'est les vacances et que la flemme ... Mais la mer, même sans aube, bientôt, après un petit détour par une "fraternelle" Charente ... ♥
        Oui, les oiseaux ... les oiseaux le matin, même ici, en banlieue, c'est ... c'est ... émouvant et magique, pour moi.

    6
    Hier à 13:25

    La photo, le texte, on les vit,

    pour ces choses infimes qui nous (sou)tiennent,

    merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :