• Interlude

     

                        La patinoire

     

     Interlude

     

    © L'oeil du Krop

     

     

    « une journée de quatre aoûtUne terrible absence »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Août à 09:01

    Un oeil qui fond

      • Lundi 5 Août à 09:19

        Oui ! :-)

    2
    Lundi 5 Août à 11:49

    Un cliché étrange, tout en glace ou transparence. Comme un bain de fraîcheur après des jours trop chauds. Une prise de vue étonnante, apparemment effectuée en hauteur qui semble fondre dans le vide. Avec ce dessin (qui marque certainement l'endroit où le palet fond sur la cage des buts). Un regard peu commun sur notre époque, comme si on ne pouvait que prendre de la hauteur pour admirer le panorama circonscrit de la patinoire.

      • Lundi 5 Août à 12:22

        Merci BEAUCOUP Fred.

    3
    Lundi 5 Août à 14:47

    la glace semble avoir fondu, les patineurs ont déserté, le temps est à d'autres occupations ...

    amitié .

      • Lundi 5 Août à 15:06

        C'est vrai ... :-) Amitiés.

    4
    Lundi 5 Août à 22:53

    Bizarre...

      • Mardi 6 Août à 07:58

        N'est-ce pas ! :-)

    5
    patrick
    Mardi 6 Août à 11:01

    Mon imagination en berne , sans doute , et une panne de sens de l'observation , font que je ne décèle , rien de rien , nothing, nada, peau de balle ....dans cette foutue jolie photo.

    A part au loin, des reflets attirants, pour au moins , comprendre de quoi il s'agit, mais il y a  le haut d'une barrière métallique qui te dit " Verbotten ! Halt "..

    Une fulgurance d'un hypothétique avenir, ou bien juste  Kek' chose de beau et agréable à regarder.

    Pourquoi, d'ailleurs, chercher à vouloir tout comprendre , puisqu'à ce jeu , on se fait souvent du mal ..?

      • Mardi 6 Août à 15:35

        :-) En fait j'attendais une demande potentielle d'explication pour cette image difficilement décryptable. Oui, ça peut plaire sans comprendre mais je vais te dire : je suis au bord de la rampe, et il y a une vitre, et cette patinoire en contrebas, en réfection ou en nettoyage, avec des petites flaques restantes. J'ai un petit peu accentué la couleur grenat, dans l'espoir qu'on voie un léger parallèle de graphisme avec "l'œil opaque" en haut à droite. Et c'est tout. C'est pratiquement une photo brute de décoffrage -bon, cropée, ça va sans dire- mais mystérieuse, je veux bien le croire. Merci de ton passage. Bises.

    6
    SergioBro
    Jeudi 8 Août à 13:08

    « "l'œil opaque" en haut à droite.  -bon, cropée, ça va sans dire »

    Ah !  L’œil du crop.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :